Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Review du tome 1 d'HINOMARU SUMO !

Review du tome 1 d'HINOMARU SUMO !

Sora Japan FM 14:41 - 09 mai 2016

Ferez-vous le poids face à HINOMARU SUMO ? Découvrez-le dès maintenant avec ce review du shônen sur le sumo qui est la première série de KAWADA aux éditions Glénat ! Avec en bonus l’avis de Sora !

Résumé : Hinomaru était une ancienne star du sumo à l’époque primaire. Après un hiatus qui a duré toute sa période de collège le voilà de retour sur les dohyo pour devenir le meilleur sumo, et ainsi passer au grade de yokozuna, le grade le plus élevé des sumos.  Et pour ça il intègre le lycée Ôdachi, et même si ce dernier est l’un des plus faibles de la ville, Hinomaru sait qu’il surmontera tous les obstacles pour atteindre son rêve. Et des obstacles, il y en aura pour ce jeune passionné qui ne fait qu’1m60 sur la pointe des pieds pour seulement 79 kilos… Réussira-t-il à faire du club de sumo du lycée Ôdachi un club réputé? Va-t-il réussir à devenir yokuzuna lui qui est pourtant si petit et chétif face à ses adversaires? Vous le saurez très vite en lisant Hinomaru Sumo !


Titre : HINOMARU SUMO
Auteur : KAWADA
Genre : Shônen
Editeur : Glénat
Date de sortie tome 1: 06 avril 2016
Date de sortie tome 2: 06 juillet 2016
Où : Dans tous les points de vente habituels

 


 

 


L’avis de Sora:

Aussi sûr que je suis la personne qui a sans doute le plus séché les cours de sport, et celle qui n'a regardé aucun match de foot/basket/rugby/volley ball en entier, et dont l’activité physique la plus intense est le fait de se pencher pour récupérer le chargeur de son ordinateur; j’avoue avoir développé une certaine passion pour les mangas sportif. Aussi sûr qu’avec “Kuroko No Basket” je suis devenue une experte du basket, qu’avec “Eye Shield 21” j’ai saisi toutes les subtilités du football américain, et que je connais mieux les règles du volley-ball grâce à une certaine Jeanne et un certain Shôyô HINATA que grâce à Monsieur C. professeur d’EPS à mon lycée; il en va désormais de même pour le sumo.

Mais je ne vous cache pas, qu’avant même l’ouverture du manga j’étais perplexe quant à son sujet. Parce que oui, avant pour moi le sumo c’était deux mecs gigantesques, plus imposant l’un que l’autre, vêtus seulement d'un slip et se poussant au milieu d’un cercle, et qui était le sport favori d’un ancien Président. Clichés, me direz-vous...
Mais ça, c’est fini. Car désormais je suis une personne nouvelle, qui connaît - grâce à l’action brillamment bien retransmise - la subtilité des règles qui se déroule au coeur du dohyô, je saisis l’art subtil que cachent les différentes techniques utilisées pour affronter son adversaire, mais surtout l’esprit noble qui se cache derrière le sumo.

Si à première vue j’ai été dubitative quant au thème de ce manga, il n’en reste pas moins un pur shônen sportif, les dessins soignés au style sobre mettent en valeur le sumo qui nous est présenté par KAWADA comme un sport de combat énergique, vif, et viril; avec tous les principes que l’on retrouve dans les bons shônen de sport: la valeur de l’amitié, de l’effort, l’acharnement, le dépassement de soi etc. En gros, on ne devrait pas juger un manga par sa couverture, ni un lutteur de sumo par rapport à sa taille ou son poids.

Parce que oui, en dehors de l’histoire, en elle-même, d’Hinomaru, on apprend plein de choses sur le sumo, et ce grâce à de nombreuses anecdotes dissimulées au sein des dialogues, mais aussi grâce au notes de traduction. Par exemple, saviez-vous que le sumo est le sport national japonais, mais que depuis quelques années il y a de plus en plus de yokozunas étrangers? Ou que si les lutteurs de sumo ne sont vêtus que d’un simple mawashi pour cacher leur parties intimes c’est pour que les combattants se retrouvent sur un pied d’égalité pour le combat? Ou même que les lutteurs de sumo doivent être d'une souplesse hors norme, et très musclé, ne serait-ce que pour pratiquer le shiko, pratique qui consiste à lever une jambe très haut, le plus verticalement possible et de la reposer avec force pour éloigner les démons du dohyô, et qu’en entraînement le shiko peut être pratiqué 300 fois de suite?
Eh bien désormais je le sais grâce à "Hinomaru Sumo".

Avec cette première série, KAWADA nous fait vibrer et succomber à sa passion du sport national japonais, que nous connaissons tous au final très mal, mais qui nous laisse trépignant à l’idée des prochains combats et des prochains adversaires que rencontrera le jeune et attachant Hinomaru !

Un manga à découvrir dès maintenant (comme ici) , et comme on dit à chaque début de match:

Hakki Yoi!

 


Source: Glénat
Source photo : Glénat

 

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company