Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Live Report du concert de coldrain à Paris le 9 mai 2016 !

Live Report du concert de coldrain à Paris le 9 mai 2016 !

Sora Japan FM 13:41 - 12 mai 2016

Mardi 10 mai a été synonyme de douleurs lombaires et torticolis pour pas mal de monde ! La raison? Un bon vieux concert hangover provoqué par le live de coldrain le lundi 9 mai à Paris dans le bar O’Sullivan qui marque le début de leur tournée européenne ! Retour sur une nuit de folie ou headbang et mosh pit était de rigueur, et ou fan de J-music et d’alternatif se mêlaient.


C’était un concert que beaucoup attendaient. Il faut dire que le groupe de post hardcore coldrain ne s'était jamais produit à Paris en tête d’affiche, et qu’il s’est écoulé un peu plus d’un an depuis leur dernier concert parisien. L’ambiance était donc au rendez-vous pour leur show qui lançait leur tournée européenne dont nous avait parlé Masato le matin même en interview que vous pouvez découvrir à la fin de cet article. 

Après 2 premières parties plus énergiques l’une que l’autre avec le groupe de metalcore américain Wage War et le groupe de metalcore britannique Counting Days, les japonais de Nagoya se sont fait attendre au O’Sullivans Backstage by the mill à Paris. Le public électrisé par deux set époustouflants commence à montrer des signes d’impatience, certains s’amusent à comparer coldrain à SiM, ou espère ne pas être déçu comparé à la performance parisienne d’Asian Kung-Fu Generation, d’autres les comparent à Asking Alexandria ou encore Of Mice & Men. Deux ambiances, deux mesures, pour une salle composé de fan de J-music d’un côté et d’alternatif de l’autre. Mais au bout d’une dizaine de minutes, la salle entière se rassemble et retient son souffle à l'arrivée du groupe. Et dès les premières mesures de “VENA” le public oublie cette longue attente car le résultat en valait définitivement la peine.


Était-ce l’excitation de démarrer leur tournée? Ou était-ce le plaisir de jouer devant le public français? La réponse reste un mystère, mais ce qui est sûr c’est que le groupe donne tout dès les premiers titres qui s'enchaînent, “VENA”, “Wrong”, “Evolve”, et l’audience - qui s’est pourtant déchaînée lors de Wage War et de Counting Days - leur rend leur énergie et ne cesse de répéter en chœur avec Masato les paroles des titres et ce, même sur des morceaux plus méconnus du groupe comme “Fire In The Sky”.

A peine le temps d’échanger quelques mots en français et en anglais que le groupe poursuit sa setlist, et malgré une acoustique critiquable, une salle malheureusement non sold out, le groupe réussit à capter l’attention de tous et à exalter l’assistance. Dans les concerts de rock/métal/post hardcore alternatif on dit souvent que la qualité de la prestation du groupe se mesure au tremblement du sol de la salle de concert. Et malgré une ambiance assez intimiste par la configuration de O’Sullivans Backstage by the mill, à en juger par la foule qui headbang, crie, mosh pit, chante, saute; et au tremblement du sol, il en va sans dire que coldrain assure définitivement une bonne performance scénique.

La batterie puissante de Katsuna résonne dans la salle, alors que RxYxO jongle entre basse et chœur en gardant un grand sourire, qu’aborde également le reste du groupe. Nouvelle pause qui laisse à peine le temps à Y.K.C le guitariste principal de s’hydrater et à Masato d’échanger quelques paroles avec le public, que résonne déjà la batterie entraînante de “No Escape”. Le scream de Masato reste maîtrisé, et il n’hésite pas à faire chanter la foule. Le public de plus en plus subjugué ne s’arrête plus de bouger, entraîné par le groupe. Une ambiance de live plus qu'appréciée et appréciable. Masato reprend la parole en anglais pour annoncer le prochain titre, on retient tous notre souffle au moment où il annonce “This song’s calledYou Lie””, les hurlements de la foule résonnent alors jusqu’à l'extérieur de la salle. Inutile de vous dire que toute la salle chante en chœur le tube devenu mythique aux yeux de nombreux fans.

Après “Heart of the Young” le groupe s’accorde une nouvelle pause, où le guitariste Sugi tout sourire fait des signes au public. Masato reprend son micro pour remercier de nouveau le public et les deux groupes précédents, et annonce lors d’un speak surprenant mais d’une voix assurée que “The war inside all of us is on, “The War Is On””. Il s’agit déjà du 12ème morceau du groupe, qui pourtant épuisé, continue de tout donner, ce que le public ne manque pas de noter. S’en suit ensuite 4 morceaux dont “Runaway”- qui aurait pu subir un manque suite à l’absence de Jacoby SHADDIX mais qui s’avère être une très bonne surprise - avant que ne résonne “Gone”, où toute la population du pub clappe en rythme dans ses mains pour le plus grand plaisir du groupe. Alors que ce dernier renouvelle ses remerciements et part en coulisse, on a tous un peu du mal à réaliser que 17 morceaux ont été joués, et tous s’accordent pour dire qu’il en faut encore plus. Et c’est sous ses acclamations que coldrain revient pour jouer 2 autres morceaux dont leur tube de 2013 “The Revelation” qui clôture le live en beauté. S’en suit alors une série de handshake/fist bump/high five du groupe vers leurs fans sans oublier le traditionnel selfie désormais obligatoire de fin de concert. L’audience, essoufflée et épuisée après s'être époumonée pendant plus d’une heure, et avoir enchaîné slam dancing sur circle pit encouragé par les membres de coldrain, reprend enfin ses esprits.

 

 

Selfie du groupe avec leurs fans français. 

 

Après un concert intimiste et plein d’énergie, le constat est clair à mes yeux: niveau alternatif, coldrain était le concert à faire depuis Bring Me The Horizon au Zénith le mois dernier.
Alors que la salle commence petit à petit à se vider, Masato sort le premier saluer la foule et se mêle à une dédicace et séance photo improvisée pour le plus grand plaisir des fans. Un moment devenu de plus en plus rare dans les concerts, mais qui est toujours apprécié du côté des fans, et vu le sourire radieux que porte le leader du groupe, ce moment à l’air de l’être tout autant pour lui. Tous prouvent qu’il s’agit bel et bien d’un groupe généreux que ce soit sur scène ou non et qu’ils restent proches de leurs fans.


coldrain a démontré une nouvelle fois que leur performance scénique est tout aussi excellente que la production de leurs albums, démarrant ainsi avec brio le début d’une tournée qui s’annonce triomphante. Quant au public britannique du Slam Dunk Festival, et au public américain du Vans Wrapped Tour je vous annonce d’ores et déjà que vous n’êtes définitivement pas prêt pour ce qui vous attend, et qu’à coup sûr vous aussi vous allez vous laisser envoûter et ainsi succomber au raz de marée qu’est coldrain.


Setlist:

VENA
Wrong
Evolve
Fire in the Sky
Divine
Time Bomb
No Escape
Six Feet Under
Words Of The Youth
You Lie
Heart of the Young
The War Is On
Pretty Little Liar
Voiceless
Die tomorrow
Runaway
Gone

The Story
The Revelation

 

 

 

 

Et vous, qu’avez-vous pensé du concert ? Quel est le prochain concert auquel vous allez assister?

Dites-le nous dans les commentaires!

 

 

Source photo: Twitter officiel du groupe

 

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company