Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

[Faits divers] Meurtre à WAKAYAMA

[Faits divers] Meurtre à WAKAYAMA

Yuuki K 11:39 - 30 août 2016

Fait rare au Japon, une fusillade s’y est déroulée le 29 août dans la ville de Wakayama. 1 mort a été recensé au lendemain de cette attaque, ainsi que 3 blessés. [MàJ du 01/09/2016]

Wakayama est une ville qui se trouve dans la région du Kansai, un peu plus au sud d’Osaka. Ce 29 août au matin, les habitants de cette ville se sont retrouvés sonnés face à un fait rare dans la ville et plus généralement dans le pays, une fusillade. Un individu armé s’est rendu en effet, lundi matin, dans les locaux d’une petite entreprise de construction et y a ouvert le feu, après avoir discuté avec les victimes, tuant un homme et en blessant trois autres, tous employés par la compagnie. Le suspect est toujours en fuite à ce jour, et il semble que ce dernier soit Yasuhide MIZOBATA, un ancien employé de cette entreprise mais d’après les informations de la police, il serait également un des fils du président de l’entreprise.  Cet individu était d’ailleurs en liberté sous caution et devait  se rendre en prison ce lundi pour avoir violé la loi sur les produits stimulants. Les habitants de Wakayama sont sous le choc, et certains ont exprimé n’avoir jamais pensé que ce genre de chose puisse se dérouler dans leur ville, d’autant que rien ne semblait indiquer des troubles au sein de l’entreprise de construction. En effet, les crimes par arme à feu au Japon sont généralement commis par la mafia, les yakuza et demeurent un fait rare. Le suspect étant en fuite et toujours armé, en effet l’arme à feu n’avait pas été retrouvée sur les lieux du crime, la municipalité avait  recommandé hier aux habitants de Wakayama de rester chez eux. Le suspect est également placé sur la liste des individus recherchés par le pays.

 

[Mise à jour du 1er septembre] Alors que le suspect s’était enfui après les faits, il a été localisé à plusieurs reprises : mardi soir le suspect était à vélo lorsque la police l’identifie, mais Yasuhide MIZOBATA a ouvert le feu à 4 reprises et s’était de nouveau enfui, puis dans la nuit de mardi à mercredi, il a été de nouveau localisé, barricadé dans un appartement inoccupé, non loin du lieu du crime. Loin de laisser la police l’arrêter, Yasuhide MIZOBATA était armé de 2 revolvers et s’est alors suivi un siège qui a duré plus de 17 heures. Durant ces heures, les autorités ont évacué les habitants de l’immeuble tout en tentant de négocier avec le suspect, qui outre de la nourriture et des boissons, leur a demandé de donner un sac contenant 2 millions de yens à sa mère, sac retrouvé par la suite dans cet appartement et qui contenant une lettre, mais ce dernier a de nouveau utilisé ses revolvers pour mettre en garde la police avant finalement de retourner un de ses pistolets contre lui. Il a été aussitôt emmené à l’hôpital mais le suspect est décédé 2 heures plus tard. Selon la police, le suspect ne comptait pas se rendre en leur ayant déclaré qu’il était prêt à mettre fin à ses jours. Parmi les victimes blessées de Yasuhide MIZOBATA, un homme demeure toujours dans le coma. Si le suicide du suspect met fin à cette affaire, on ne connaît toujours pas les motifs de cette attaque.

 

 

Source : Asahi Shimbun, The Japan Times, Le Point, NHK.

Illustration : carte, Wakayama city tourist association.

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company