Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

OTONA BUNSHO MASSHO DAISAKUSEN : le ramassage discret

OTONA BUNSHO MASSHO DAISAKUSEN : le ramassage discret

Tenshi JFM 15:05 - 12 septembre 2016

Discrétion, efficacité, rapidité, tels sont les maîtres mots de ce service que propose cette société Japonaise. Un bel exemple de diversification et d’adaptation dans la société nippone.

Nous connaissons tous les "envois sous pli discret" proposé par les sites de livraisons pour certaines catégories d'articles (notamment les articles pour adultes) qui évitent l'œil goguenard du livreur, voir pire : celui des voisins dans le cas où le paquet dépasse ostensiblement de la boite au lettre.

Mais rien n'existait pour la récupération et le recyclage de ce type d'article, ce qui ne pose pas de grand problème dans nos contrées où le recyclage n'est pas encore très réglementé. Par contre, au Japon, le recyclage est une cause nationale ce qui implique une forte réglementation adaptée à chaque région. La façon d'emballer et de déposer les ordures sur les zones de ramassage est très précise. Par exemple, à Sapporo : les déchets de type canettes, brûlables et non brûlables doivent-être emballés dans des sacs jaunes dont le prix est taxé, et les bouteilles en verre recyclable dans un sac blanc transparent qui sont moins cher. Une autre de ces règles impose au niveau national d'emballer les livres, journaux et magazines simplement avec de la corde et de les déposer un jour précis de la semaine.

Et c'est là que tout se met en place. Imaginez qu'il faille pour une raison quelconque se débarrasser de mangas ou de revues un peu olé-olé. Le dilemme se pose, il faut souvent éviter de s'en débarrasser de façon ostentatoire pour ne pas perdre la face vis-à-vis des voisins, ou pire, il faut éviter que les plus jeunes enfants puissent tomber dessus. 

 

 

C'est pour répondre à cette situation précise qu'une entreprise japonaise, Matsubishi, a créé le 9 décembre 2015 un service spécial d'emballage et de ramassage discret pour les ouvrages "adultes". Une boite pouvant contenir entre 5 et 10 kilos coute 1945 yens (soit 2100 yens taxes incluses), le poids ne faisant varier que les coûts de transports. Une fois la boite remplie, il suffit de completer un bordereau ECO-PROJECT (fourni) et de la déposer pour le ramassage, au convini (ou combini) par exemple. Les bordereaux ECO-PROJECT sont utilisés de façon générale au Japon pour tous types d'objets recyclables. La boite sera ensuite détruite et recyclée sans être ouverte. Donc, à aucun moment, le contenu de la boite ne pourra être soupçonné même par les employés du ramassage.

De plus, sur chaque boite l'entreprise s'engage à reverser 70 yens de contribution à la Croix-Rouge.

Enfin pour l'anecdote il faut savoir que la communication sur ce projet a fait appel à une illustratrice indépendante. C'est l'une des rares femmes actives japonaises qui a décidé de cumuler vie professionnelle et familiale et qui exerce au sein du Cotoris Labo. Cette dernière s'est inspirée d'un événement familial personnel pour créer un manga-strip expliquant l'utilité du service. En effet, au décès de son père, sa mère à découvert la collection "personnelle" de son défunt mari, elle a dû donc gérer cette gêne dans un moment difficile. Si l'histoire parait triste l'illustratrice traite le sujet avec ce qu'il faut de légèreté et d'humour :

 

 

 

Site du service Otona Bunsho

Site du Cotoris Labo

Commentaires

Nozomi Terada le 13 septembre 2016 à 10:08

Je présente moi immédiatement et merci ! En plus, venez s'il vous plaît à Mishima !

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company