Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Review MARIE-ANTOINETTE – La jeunesse d’une reine –

Review MARIE-ANTOINETTE – La jeunesse d’une reine –

Alizee FAGES 15:00 - 21 septembre 2016

Aujourd’hui parait, en avant-première, « Marie-Antoinette – La jeunesse d’une reine - » aux éditions Glénat, l’occasion de se replonger dans l’Histoire de France de manière agréable et de découvrir le travail remarquable de la mangaka Fuyumi SORYO en collaboration avec le Château de Versailles !

Résumé : Le 21 avril 1770, Maria Antonia, archiduchesse d’Autriche, quitte Vienne pour devenir Marie-Antoinette, Dauphine de France. A l’âge de 14 ans elle est mariée à Louis Auguste de France, futur Louis XVI, afin de réconcilier les deux plus grandes monarchies d’Europe. Marie-Antoinette découvre alors la personnalité quelque peu troublante de son nouvel époux et les us et coutumes de la cour de Versailles instaurés sous le règne du Roi Soleil. Mais où l’on remarque aussi quelques signes de mauvais augures.

 

Titre : Marie-Antoinette –La jeunesse d’une reine-

Auteur : Fuyumi SORYO

Genre : Seinen

Editeur : Glénat

Date de sortie en France : 21 septembre 2016

Date de sortie au Japon : 23 septembre 2016

Où : Tous les points de vente habituels


L'avis d'Alizée :


Alors que le livre qui trône sur mon chevet depuis quelques semaines est la biographie romancée de Louis XIV, difficile pour moi de résister à l’envie de découvrir Versailles sous les traits d’une mangaka et le récit d’une partie de la vie de Marie-Antoinette assez mal connue du grand public, et donc, de moi-même.

 

MARIE-ANTOINETTE © Fuyumi Soryo / Kodansha Ltd.


Finalement, la seule crainte que j’avais concernant cette lecture était de devoir vérifier chaque fait historique. Crainte qui s’est envolée dès le moment où j’ai tenu le manga entre mes mains. Non seulement Fuyumi SORYO cite une cinquantaine d’ouvrages dans la bibliographie accompagnant son œuvre mais elle a aussi bénéficié de « la participation de l’Etablissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles sous la supervision de Alexandre Maral, Conservateur général du patrimoine, chef du département des sculptures, adjoint au directeur du Centre de recherche ». Les seules scènes qui ont été adaptées pour le bien du manga sont expliquées à la fin. Ce n’est pas le premier manga historique fait par Fuyumi SORYO, auteur de « Cesare » chez les éditions Ki-oon, qui retrace la montée au pouvoir de César BORGIA à travers les yeux du personnage fictif Angelo da Canossa et qui a reçu le prix Micheluzzi de la meilleure série de bande dessinée étrangère pour sa traduction en italien.


Me voilà rassurée et je commence à lire. Ce qui me frappe dès les premières pages est le souci du détail qu’apporte Fuyumi SORYO à son œuvre. Des costumes à l’architecture en passant par les coiffures et le mobilier tout est d’une sublime réalité. Et si vous êtes déjà allé, même une seule fois, visiter le château de Versailles, ses jardins et les châteaux de Trianon vous allez sans doute reconnaitre dans quel bâtiment se passent les différentes scènes.


Outre les superbes dessins, le scénario peut paraître un peu niais après tout il s’agit de savoir comment naitra l’amour entre deux êtres mariés avant même de s’être rencontrés. Et pourtant, en plus de découvrir qu’être une princesse ce n’est pas si génial, l’auteur nous livre sans tabou les craintes de Marie-Antoinette concernant la consommation du mariage. Rappelons-le, le devoir d’une future reine est d’enfanter d’un héritier.

 

MARIE-ANTOINETTE © Fuyumi Soryo / Kodansha Ltd.


Ce qui est aussi très intéressant dans « Marie-Antoinette –La jeunesse d’une reine- » est l’avis que se fait Marie-Antoinette sur l’étiquette en vigueur à la cour de Versailles. Cette manière de vivre de façon millimétrée, Marie-Antoinette a bien du mal à l’accepter et la trouve « absurde ». « Absurde » aussi est le comportement des sœurs du roi qui alimentent les rumeurs courant à la cour et pourtant Marie-Antoinette devra y faire sa place.

 

MARIE-ANTOINETTE © Fuyumi Soryo / Kodansha Ltd.


Le génie de Fuyumi SORYO est de nous faire découvrir ou redécouvrir un morceau de l’Histoire, de manière simple, un manga c’est quand même beaucoup plus digeste qu’un livre d’histoire disons-le, tout en conservant les détails des lieux et la réalité des faits historiques. Alors, même si ce volume apparait comme un one-shot et que je n’ai pas de suspens concernant la fin de la vie de Marie-Antoinette, j'ai envie de savoir comment sa relation avec le dauphin évoluerait à travers les dialogues et, surtout, découvrir quelles autres pièces des châteaux Fuyumi SORYO pourrait redessiner telles quelles étaient à l’époque.


« Marie-Antoinette – La jeunesse d’une reine - » s’adresse donc à un public très large. Que vous soyez amateur d’Histoire ou simplement fan de manga, la vérité des faits et la précision des traits vous plairont. Même si il est catégorisé en tant que Seinen, ce volume unique peut très bien être lu à tout âge et peut se révéler très bénéfique pour les élèves de Quatrième, qui ont cette période de l'Histoire au programme.

 

Source : Glénat

Photo : Glénat / MARIE-ANTOINETTE © Fuyumi Soryo / Kodansha Ltd.

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company