Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Vers un traité de paix entre RUSSIE et JAPON ?

Vers un traité de paix entre RUSSIE et JAPON ?

Yuuki K 15:19 - 21 septembre 2016

La Russie entretient des rapports compliqués avec le Japon, principalement en raison de leurs différends sur un territoire. Rapports qui pourraient se réchauffer avec l’annonce d’une visite officielle de Vladimir POUTINE au Japon.

Ces îles Kouriles ou Territoires du Nord sont un ensemble de 4 îles situées au nord-est de Hokkaido, annexées par la Russie à la fin de la Seconde guerre mondiale et revendiquées depuis par le Japon. Les lecteurs seraient tentés de se dire qu’entre deux pays en paix, le différend pourrait traîner tout autant, à l’instar de la Chine et ses revendications sur les îles Senkaku. Or il s’avère qu’entre le Japon et la Russie, aucun accord de paix n’a été signé ! Pourtant, le Japon a bien perdu ses droits sur ce territoire conquis par l’Union Soviétique lorsqu’il adhère au Traité de San Francisco en 1951, sauf que l’URSS, lui, ne l’a jamais signé (car ce traité ne prévoyait pas d’attribuer ces îles à l’URSS). Imaginez donc, c’est comme si ces deux pays étaient toujours en guerre. Malgré cette situation, des relations existaient entre ces deux pays et tendaient à s’améliorer ces dernières années entre les deux pays. Le Président Russe avait ainsi reçu en 2013 le Premier ministre japonais, dix ans après la dernière visite officielle, et ce dernier avait même alors invité à son tour le Président Russe. Mais suite à l’annexion de la Crimée, le Japon avait suivi la communauté internationale en condamnant cet acte et l’invitation retour avait été annulée. Shinzo ABE a cependant œuvré pour un réchauffement diplomatique dès 2015  en tendant la main à plusieurs reprises vers la Russie et depuis, plusieurs rencontres diplomatiques avaient eu lieu présageant des éclaircies. Enfin, quelques jours avant une rencontre bilatérale à Vladivostok, le Kremlin a annoncé fin août la visite à la mi-décembre de son Président, la première depuis 2005. Pourtant la réconciliation entre ces deux nations risque d’être un long parcours. D’une part car cette visite a été annoncée avant que le Japon ne connaisse les dates. Ensuite et surtout parce que tant que l’un ou l’autre n’a pas l’intention d’abandonner ces îles, l’issue semble bloquée. Si Shinzo ABE a toujours été clair sur son intention de récupérer les îles Kouriles, Vladimir POUTINE l’est également tout en étant parfois plus nuancé : à plusieurs reprises dans le passé, il déclarait envisager de céder la moitié de ces îles au Japon avant de dire ultérieurement, c’était le cas en début de mois, qu’il était hors de question de céder le moindre terrain. Or si la Russie souhaite faire un pas vers le Japon, c’est stratégique : au regard de l’affirmation économique des autres pays d’Asie, et principalement la Chine, pour obtenir des investissements de la part du Japon, mais aussi car le Japon est un proche allié des Etats-Unis. Inversement, l’intérêt du Japon est de se forger une entente pérenne avec la Russie afin de contrer la puissance de la Chine. Raison pour laquelle afin de temporiser son dernier refus de céder ne serait-ce qu’une seule île, le Président Russe a reconnu que cette question devait trouver une issue, bien que chacun des pays concernés pensera avant tout aux intérêts de sa nation. Mais les deux parties se rejoignent volontiers pour affirmer que cette situation est anormale et qu’ils ne peuvent laisser ce conflit durer c’est pourquoi un accord devrait être rédigé et présenté aux deux chefs d’état pour cette visite. Si le conflit territorial est loin d’être clos, une bonne nouvelle cependant car les deux chefs d’état se sont mis d’accord sur un renforcement des échanges économiques entre ces deux nations.

 

Si les relations semblent se réchauffer petit à petit entre le Japon et la Russie, en atteste la coopération économique, pas sûr que les différends territoriaux soient résolus pour autant en fin d’année. Ces désaccords existent depuis plusieurs décennies, et les négociations n’ont jamais pu aboutir jusqu’alors bien que les deux parties reconnaissent la nécessité de signer, enfin, un traité de paix. Affaire à suivre en décembre !

 

 

Sources : The Japan Times, Sputnik France, le Monde, Europe 1, l’Express.

Photo : Le président Vladimir Poutine et le Premier ministre japonais Shinzo Abe, lors d'une rencontre à Vladivostok, le 2 septembre 2016 © AFP/ALEXEI DRUZHININ, source l’Express.

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company