Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

PPAP : des réseaux sociaux au Billboard US

PPAP : des réseaux sociaux au Billboard US

Yuuki K 12:36 - 31 octobre 2016

Une vidéo postée sur internet le 25 août fait parler d’elle au point de devenir virale et d’avoir conquis le Billboard US ! Un tel succès qu’un café dédié au « Pen-Pineapple-Apple-Pen » va également ouvrir ses portes à Tokyo.

Peu d’entre vous auront échappé à ce clip devenu viral  et qui en l'espace de deux mois a été visionné plus de 72 millions de fois à ce jour ! Depuis que « Pen-Pineapple-Apple-Pen » produit par Pikotaro aka Daimaou KOSAKA, comédien et DJ, a été postée le 25 août sur le net, nombreuses sont les personnes, connues ou non, qui ont repris les paroles de ce clip vidéo à leur sauce pour en faire leur propre vidéo. Encore mieux, ce titre qui pourtant ne dure que 45 secondes a intégré le Billboard US des singles à la 77ème place et Pikotaro fait ainsi parti des rares artistes japonais à y figurer. Et « Pen-Pineapple-Apple-Pen » s’octroie en plus le droit de faire un record, puisqu’il s’agit du titre le plus court à figurer dans ce chart ! En effet, loin de se satisfaire de Youtube, « Pen-Pineapple-Apple-Pen » est disponible en single digital depuis début octobre et ne cesse donc de conquérir les cœurs (ou de nous lessiver le cerveau, au choix !). Pourtant à l’origine, était-ce destiné à avoir autant de succès hors Japon ? Pas sûr, puisque déjà le personnage de Pikotaro, reconnaissable par l’abus d’imprimés, léopard notamment, a été inventé pour les spectacles humoristiques, les stand up de Daimaou KOSAKA, qui auparavant n’était que peu connu. « Pen-Pineapple-Apple-Pen » est alors son premier titre lancé sur Youtube avant que d’autres chansons similaires viennent s’ajouter à sa playlist, avec derrière la tête l’idée de faire quelque chose de similaire à PSY, le chanteur coréen dont le « Gangnam Style » est rapidement devenu viral en 2012. Cependant, une viralité qui était peut-être attendue puisque si les autres clips de Pikotaro sont en japonais, ce premier titre est bien en anglais, reprenant des phrases simples qui pourraient bien vous rappeler vos premières leçons d’anglais, et qui assemblées ensemble n’ont ni queue ni tête avec une danse et des mimiques caricaturales et hilarantes, en somme tout pour plaire sur les réseaux sociaux ! Vous pensiez en avoir terminé avec « Pen-Pineapple-Apple-Pen » ? Sachez qu’un café temporaire,  Le PPAP CAFE va ouvrir ses portes ce 1er novembre à Tokyo. Et ce café se situera dans le Tokyo Skytree et proposera au menu des pancakes ou des jus de fruits contenant… pommes et ananas et des pailles en place des stylos. En revanche, ce café aura une durée de vie très limitée puisqu’il fermera ses portes le 20 novembre.

 

Tout semble fait sur le plan marketing pour que Pikotaro et son « Pen-Pineapple-Apple-Pen » soient un phénomène marquant qui ne disparaisse pas de sitôt. D’ailleurs, le comédien et DJ est produit par Avex et concernant cette popularité soudaine, Pikotaro s’était exprimé sur son rêve de faire un show au Summer Sonic voire au Madison Square Garden ! On ne sait si il y parviendra mais bien que les autres titres de Pikotaro soient en japonais, ce premier titre en anglais ainsi que le style grotesque de son interprète auront permis de faire le buzz dans le monde entier.

 

Vous en avez marre d’entendre, ou alors ça faisait longtemps que vous n’étiez pas tombés  sur « I have a pen. I have an apple. Uh ! Apple pen ! ». Parce qu’on est sympa chez Japan FM, on vous met la version longue de « Pen-Pineapple-Apple-Pen » :

 

 

 

Sources : Kotaku, the Japan Times, Billboard US.

Photo source: Kotaku

Commentaires

FxMacCobra le 31 octobre 2016 à 12:58

Atterré ... C'est le mot qui décrit le plus mon ressenti quand je vois le succès de ce type avec son titre ridicule. D'un côté, on remet un prix Nobel de littérature à un chanteur, Bob Dylan (à tord ou à raison ce n'est pas la question) et d'un autre côté on plébiscite un homme qui a écrit volontairement un titre "abrutissant". En outre, j'ai assisté à son interview sur NHK World, où on l'a reçu comme une immense star alors que c'est un personnage grossier et arrogant. J'en plaignais son interlocutrice. C'est typiquement avec ce genre "d’œuvre" que l'on perdure auprès d'une grande majorité d'occidentaux une image péjorative et non sérieuse de la j-music. Triste monde !

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company