Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Des IDOLES au déguisement douteux

Des IDOLES au déguisement douteux

Yuuki K 14:43 - 02 novembre 2016

Halloween, ça y’est c’est terminé. Et des déguisements au Japon il y’en a eu beaucoup, entre le gros rassemblement à Shibuya, Tokyo et les nombreuses fêtes et concerts dédiés à Halloween. Mais il y a eu des gros ratés dont des déguisements qui ont fait polémique cette année…

Connaissiez-vous les Keyakizaka46 ? Jeune groupe d’Idoles formé en 2015, il s’agit des petites sœurs des Nogizaka46 et dont le label n’est autre que Sony MusicKeyakizaka46 est produit par Yasushi AKIMOTO, le producteur des AKB48, SKE48 et tant d’autres groupes d’Idoles du Japon.  Si on les connaît encore peu chez nous, le groupe fait progressivement son chemin avec un premier single « Silent Majority » sorti en avril et qui a fait un carton de vente selon le classement Oricon et le Billboard Japan. Mais dernièrement ce groupe a fait parler de lui à travers le monde pour des raisons scandaleuses que le producteur comme les membres du groupe et le label auraient préféré éviter. En effet, le 22 octobre dernier, les Keyakizaka46 ont fait un concert à la Yokohama Arena pour leur « Perfect Halloween 2016 » et bien évidemment  les Idoles étaient déguisées. Sauf que loin de rendre leur Halloween parfait, leurs déguisements ont plutôt fait un flop, du moins post concert. Les Keyakizaka46 étaient dans des tenues très similaires aux costumes nazis ! Et bien évidemment il n’a pas fallu longtemps aux internautes pour faire le rapprochement et de twitter leur indignation. Indignation qui s’est répandue au point que plusieurs quotidiens à travers le monde se sont emparés de l’affaire. Or il semble que les tenues en questions ont été réalisées par les costumiers du groupe pour ce show et ce, sans arrière-pensée. C’est ce qu’a déclaré le producteur, Yasushi AKIMOTO, qui par ailleurs s’est excusé publiquement, conjointement avec Sony Music, pour cette erreur de très mauvais goût. Le porte-parole du label a également précisé qu’il n’y avait aucune volonté de faire un lien quelconque avec le nazisme. Une polémique qui tombe bien mal pour Yasushi AKIMOTO, également membre exécutif du comité d’organisation des Jeux Olympiques de Tokyo, d’autant que le Centre Simon Wiesenthal, une ONG internationale basée à Los Angeles dédiée à la mémoire de la Shoah à travers différentes actions, notamment la traque des nazis et  la lutte contre le racisme, avait fait part de son indignation ce lundi, ce qui a poussé le label Sony Music et le producteur à s’excuser publiquement le lendemain.

 

Ce n’est pas la première fois qu’un tel scandale en lien avec le nazisme se passe au Japon. Même si cela n’excuse en rien ce déguisement de très mauvais goût, il s’avère qu’en Asie si la responsabilité du Japon est reconnue, et est toujours un sujet délicat chez certains de ses voisins, le nazisme l’est moins qu’en Europe qui a vécu les déportations et les génocides dans sa chair. Les Japonais évoquent alors le nazisme dans les différents pans de la culture actuelle japonaise, comme par exemple dans cet animé parodique sur une fan de Goebbels ou encore des déguisements avec le symbole de la croix gammée qui étaient en vente dans certains magasins Don Quijote avant que ces derniers ne soient retiré fin 2010 suite aux plaintes du Centre Simon Wiesenthal. Mais surtout il semble que l’histoire se répète et que le label n’apprend pas de ses erreurs. Sony Music s’était déjà excusé publiquement après que cette même ONG se soit offusqué et pour cause ! C’était début 2011, pour le groupe Kishidan, un groupe parodique de rock, qui avait trouvé la bonne idée de se déguiser en SS pour une interview sur MTV Japan. Suite à cet incident, MTV avait  banni Kishidan, et Sony Music avait alors promis que cela ne se reproduirait plus. 

 

Sources : The Japan Times, The Guardian

Photo : Capture écran d’une photo postée sur Twitter source The Japan Times

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company