Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

33 MATSURI inscrits comme Patrimoine Culturel de l’Humanité

33 MATSURI inscrits comme Patrimoine Culturel de l’Humanité

Yuuki K 00:00 - 06 décembre 2016

Les matsuri ont pour la plupart des origines très anciennes, trouvant leurs sources généralement dans la religion, principalement shinto. Le Japon avait déposé une demande auprès de l’UNESCO afin que soient inscrits plusieurs festivals dans la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, une demande qui vient d’être acceptée !

Ce 1er décembre, l’UNESCO vient d’approuver l’ajout de 33 festivals de chars dans la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité. Cette dernière contient « des formes d’expressions qui attestent de la diversité du patrimoine immatériel et sensibilise à son importance », et dans ce cas, c’est le Japon qui a fait la demande auprès de l’UNESCO afin d’inscrire ces festivals de chars sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Et c’est bien des matsuri où vous voyez d’immenses chars défiler dont il s’agit par la description suivante « Yama, Hoko, Yatai, festivals de chars au Japon » ! En effet, cette inscription concerne les matsuri où sont présents les fameux chars dits yama et hoko, ces derniers se démarquant par leur plus grande taille par rapport aux chars yama, et enfin les yatai, les chars sur 3 étages.  Chaque année ces festivals, qui se déroulent dans 18 préfectures, sont organisés avec des spécificités propres à chaque région et sont suivis en masse, non seulement par la population locale, mais aussi par les touristes. Un exemple c’est le Gion matsuri à Kyoto, dont le défilé de chars, yamahoko, était déjà inscrit sur la Liste de l’UNESCO depuis 2009, mais aujourd’hui c’est avec 32 autres défilés de chars qu’il est désormais reconnu comme patrimoine culturel immatériel de l’Humanité. Une population locale très active en ce qui concerne le déroulement de ces matsuri, puisque c’est non seulement elle qui gère l’organisation mais elle réalise aussi les chars et leurs décorations, les costumes, joue la musique et s’entraide  pour ce faire sur  plusieurs générations. C’est elle aussi qui s’assure de la transmission du savoir de ces matsuri traditionnels et qui fait donc en sorte que cette tradition perdure. Mais mieux que cela, le dossier public de la candidature de ces matsuri sur le site de l’UNESCO indique que non seulement ces matsuri fédèrent toute la population de la communauté concernée, mais que ces festivals sont également facilitateurs de création artistique. Autre argument en faveur de cette inscription, l’UNESCO estime que la volonté de sauvegarder de ces festivals de chars ont aussi permis la naissance d’une conscience environnementale et une implication dans le développement durable, par exemple en replantant des arbres, ces derniers étant nécessaires à la fabrication des chars. L’UNESCO indique également que cette inscription pourrait avoir sensibilisé le Japon à faire de nouvelles  demandes d’inscriptions pour d’autres évènements culturels, cette dernière campagne ayant révélé une meilleure coopération et un respect mutuel entre les communautés concernées, et ce bien que chacune ait ses spécificités culturelles.

 

Le Premier Ministre Shinzo ABE a réagi rapidement à cette inscription, déclarant qu’il « ne pouvait être plus heureux » et qu’il souhaitait « transmettre [ces festivals] aux générations futures et les promouvoir à un niveau national et international, avec fierté». Selon le comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine immatériel réuni en Ethiopie pour décider de l’inscription ou non de ces festivals, il s’avère que la place de ces évènements culturels est si importante pour les populations qui  les pratiquent qu’ils peuvent être source de réconfort, cela a été le cas après le drame du 11 mars 2011.

 

Sources : The Japan Times, UNESCO.

Photo : exemple d’un char durant le Nebuta matsuri en 2016 ©Db

 

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company