Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Vers la fin de l’ère HEISEI en 2019 ?

Vers la fin de l’ère HEISEI en 2019 ?

Yuuki K 15:05 - 12 janvier 2017

Abordé dans les news de La Matinale ce jour, l’Empereur du Japon avait émis en août dernier, sans le dire, son souhait d’abdiquer prochainement. Si le sujet doit être débattu à la Diète, il se pourrait que l’Empereur Akihito soit autorisé à laisser le trône à son fils en janvier 2019.

Le gouvernement japonais semble donc avoir entendu le message de l'Empereur Akihito  qui évoquait au cours d’une rare allocution publique télévisée la difficulté grandissante d’assurer ses devoirs et fonction. L’Empereur y sous-entendait un désir d’abdiquer, bien que le terme n’ait jamais été directement mentionné. Si cette allocution avait lieu en août 2016, le gouvernement avait alors aussitôt déclaré prendre au sérieux le message de l’Empereur et Shinzo ABE avait laissé entendre quelques semaines plus tard la possibilité d’un texte particulier pour se faire et a nommé une commission dédiée en septembre. Le gouvernement envisage ainsi de permettre au Prince héritier Naruhito, 56 ans de succéder à son père de son vivant, en permettant à l’Empereur d’abdiquer dès le 31 décembre 2018 ! La prochaine ère débuterait alors dès le 1er janvier 2019, un choix de date qui permettrait ainsi aux Japonais de ne pas s’y perdre en ne se retrouvant pas dans deux ères différentes au cours d’une même année. Car d’ordinaire, c’est lorsque l’Empereur décède qu’une nouvelle ère débute. En effet, si la plupart des Japonais suivent le calendrier grégorien, nombreux sont ceux qui suivent également un calendrier suivant le règne de l’Empereur. Ainsi aujourd’hui nous sommes le 12 janvier de l’ère Heisei (en japonais cela s’écrit ainsi : « 平成29年1月 12日 » au lieu du format suivant : « 2017年1月 12日»), du nom que portera l’Empereur Akihito à titre posthume. Une ère qui a commencé le 8 janvier 1989, au lendemain de la mort de l’Empereur Hirohito (ère Showa), et qui pourrait donc s’achever le 31 décembre 2018.  Tout cela ne reste qu’une hypothèse puisque l’abdication doit être discutée à la Diète, et déjà la commission spéciale donnera ses recommandations à la fin du mois avant que la proposition de loi ne soit soumise à la Diète. Il s’agit pour l’heure d’un texte exclusif pour l’Empereur actuel et non un texte de loi qui modifiera la succession impériale pour les générations à venir avec notamment la question de la nomination que pourrait porter l’Empereur Akihito s’ il est autorisé à abdiquer, -aujourd’hui appelé « Tennô Heika » (« Sa Majesté l’Empereur ») il pourrait être appelé « Jôkô » ou « Daijô Tennô » (signifiant en français « empereur abdiqué ou retiré »). Mais si le texte est adopté, le gouvernement envisage d’annoncer la date de l’abdication de l’Empereur au premier semestre 2018. Quant à la population japonaise, elle semble en faveur, de 85 à 90% selon les sondages,  de l’abdication de l’Empereur au profit du Prince héritier, mais elle est divisée quant à la manière, à savoir une nouvelle loi régissant la Maison Impériale ou un texte spécial pour l’Empereur Akihito ? C’est donc la seconde solution qui semble privilégiée pour l’heure par le gouvernement. Quoiqu’il en soit, l’Empereur a toujours la sympathie du peuple, une de ses  dernières apparitions publiques, lors de son 83ème anniversaire le 23 décembre dernier, a attiré plus de 33 000 personnes, une foule record depuis son accession au trône, venues le voir au Palais Impérial. Fait indiquant le retrait progressif de l’Empereur, c’est l’absence du discours du Nouvel An, habituellement énoncé le 2 janvier, or en 2017, bien qu’il y ait eu la traditionnelle photo de la famille impériale ce jour-là, l’Empereur Akihito n’a pas fait de discours pour la première fois –et il semble qu’il n’y aura plus d’allocution de sa part à cette date !

 

Si la Diète accepte de modifier la loi, ou de proposer un texte particulier pour l’Empereur Akihito, nous ne connaîtrons le nom de la prochaine ère que lorsque le Prince héritier Naruhito accèdera au trône. Il sera alors le 126ème empereur du Japon. Mais un nouveau « problème » se pose puisque le Prince héritier a pour seul héritier, une fille unique qui est  la Princesse Aiko. Or si la Maison Impériale ne permet pas à l’Empereur d’abdiquer, elle n’autorise pas non plus les femmes à succéder au trône impérial. Le successeur du prochain empereur du Japon devrait alors être son frère le Prince impérial Fumihito d’Akishino.

 

Sources : Asahi Shimbun, the Japan Times, Nikkei.

Photo : portrait officiel de la famille impériale du Japon, 2017 ©Agence de la Maison Impériale.

 

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company