Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Des objets électroniques recyclés en médailles pour TOKYO 2020

Des objets électroniques recyclés en médailles pour TOKYO 2020

Yuuki K 12:44 - 20 février 2017

Projet annoncé dès novembre 2016, le Comité d’organisation de Tôkyô 2020 recyclera les métaux d’anciens objets électroniques pour réaliser les médailles olympiques à compter d’avril. Avec de l’avance, la gouverneure de Tôkyô, Yuriko KOIKE, a inauguré le lancement de la collecte la semaine dernière dans l’arrondissement de Shinjuku !

Ce n’est certes pas un fait inédit que de recycler de vieux matériaux pour produire des médailles olympiques, puisque pour les Jeux Olympiques de Rio en 2016, les médailles en argent et celles en bronze avaient été réalisées à partir de 30% de matériaux recyclés. Pour 2020, le comité d’organisation de Tôkyô 2020 veut aller encore plus loin, en impliquant toute la population japonaise dans ce projet.

 

L’objectif est de recueillir 8 tonnes de métaux : 40 kilos d’or, 4920 kilos d’argent et 2944 kilos de bronze,  qui reproduiront 2 tonnes de métaux, d’après les estimations du comité, qui permettront à la réalisation des 5 000 médailles olympiques et paralympiques. Et pour ce faire, le comité avait fait appel à des partenaires qui ont été dévoilés : l’opérateur mobile NTT DOCOMO et le Centre Environnemental et Sanitaire du Japon (JESC) qui mettront en place sur tout le territoire, des grandes boîtes dans 2 400 boutiques NTT DOCOMO dans lesquelles les citoyens pourront jeter leurs appareils électroniques obsolètes. Cette opération a ainsi débuté en avant-première à Tôkyô puisque sa gouverneure, Yuriko KOIKE, a lancé le 16 février dernier l’opération de collecte au siège du gouvernement métropolitain de Tôkyô, situé dans l’arrondissement de Shinjuku, où se trouve la première boîte de collecte. Une initiative déjà saluée par des champions olympiques, comme le double médaillé d’or olympique du décathlon Ashton EATON (USA) et détenteur du record du monde qui déclare : « Le poids d’une médaille autour de votre cou pèse toujours un bon poids. Et quand un athlète gagnera une médaille à Tôkyô, le poids de celle-ci ne sera pas d’or, d’argent ou de bronze ; ce sera le poids d’une nation. Le côté génial de ce projet me donne envie de sortir de ma retraite et de concourir pour en gagner une. ». Daisuke IKEZAKI, médaillé de bronze paralympique en rugby-fauteuil, salue « une initiative incroyable, qui implique tout le Japon à fabriquer les médailles olympiques et paralympiques. » ajoutant que : « Ca incite les athlètes à travailler encore plus dur pour en gagner une. ».

 

La gouverneure de Tôkyô a dévoilé sur sa page officielle la « box » qui accueillera les déchets électroniques dans le siège du gouvernement métropolitain de Shinjuku, expliquant également qu’elle enverra une carte de remerciement à tous ceux qui participeront à la collecte. Source page officielle.

 

Bien qu’ils aient été les premiers à pouvoir participer à cette collecte d’envergure, ce ne sont donc pas seulement les tokyoïtes qui sont concernés par la collecte d’anciens appareils électroniques, puisque l’opération sera lancée dans tout le pays à compter du mois d’avril ! Mais en attendant, tous ceux qui résident, ou sont de passage dans la capitale du Japon, peuvent déposer 9 types d’appareils électroniques comme leurs anciens téléphones, lecteurs CD ou encore caméras entre 9h30 et 17h30 du lundi au vendredi au siège du gouvernement métropolitain de Shinjuku.

 

Sources : Tokyo 2020, page officielle de la gouverneure.

Photo : Annonce de la collecte pour recycler des objets électroniques obsolètes en médailles olympiques ©Tokyo 2020/ Shugo Takemi , source page officielle de Tokyo 2020.

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company