Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Découverte : « ANI NI TSUKERU KUSURI WA NAI » !

Découverte : « ANI NI TSUKERU KUSURI WA NAI » !

Kaze Japan FM 14:37 - 24 mai 2017

Avec la masse d’anime qui sort tous les ans, certains tirent leur épingle du jeu avec leurs personnages et un univers immense et complexe, tandis que d’autres le font par leur simplicité et le mélange des genres. C’est le cas de "Ani ni Tsukeru Kusuri wa Nai", un anime qui est en ce moment en diffusion sur la chaine de télévision japonaise Tokyo MX.

Qu’est « Ani ni Tsukeru Kusuri wa Nai » ?



Shi Mao et Shi Fen


L’anime est l’adaptation japonaise d’un MANHUA ! Un manga chinois écrit par You Ling. Celui-ci a été diffusé de base sur internet au format webcomics, puis en animation en Chine sous le nom de « Kuài ba wo gē dài zou » depuis le mois de mars.


Celui-ci nous raconte l’histoire de Shi Fen et Shi Mao, frère et sœur collégiens qui se chamaillent. Nous suivons leurs disputes et leur relation avec d’autres collégiens au fur et à mesure du manhua. Aujourd’hui La série est diffusée au japon dans un format de quatre minutes sur la chaine de télévision Tokyo MX tous les vendredis à 21h55 heure japonaise depuis le 7 Avril.

Dans « Ani ni Tsukeru Kuuri wa Nai », le traitement des relations frère sœur est agréable à découvrir. Le grand frère Shi Fen aime embêter sa sœur, fuis chaque situation dangereuse et n’a pas de talent particulier. La petite sœur Shi Mao remonte les bretelles de son frère à coup de prises de catch, réussit en tout et elle est bien plus débrouillarde que son frère.


L’anime est produit par Tencent Animation, adaptant bon nombre de manhua, light novel et webcomics chinois en anime comme « Quan Zhi Gao Shou » se déroulant dans l’univers des jeux en ligne et « Shuangsheng Lingtan », basé sur les enquêtes surnaturelles de deux frères. Il est aussi produit par les studios Fanworks, réalisant beaucoup d’anime basés sur l’humour et le format court comme « Gambare Lulu Lolo », l’histoire de deux oursons jumeaux, ou « Gakkatsu » mettant en scène des débats absurdes entre les élèves d’une même classe.


Vous avez surement entendu parler de cet anime grâce à Brian The Sun, qui a réalisé son opening 


Pour ce qui est de la construction des épisodes, l’anime suit le même principe que le manhua. Chaque chapitre du webcomics original se compose d’un sketch différent mettant en scène les frère et sœur dans une situation particulière.


Il en va de même pour la durée des épisodes, construits sur un seul sketch durant environ quatre minutes, particularité qui se différencie des anime que l’on a l’habitude de trouver en France.


Le respect de l’œuvre originale est assez frappante puisqu’on retrouve parfois la même scène dans le webcomics et dans l’anime au plan près, allant même jusqu’à emprunter le même style graphique pour y voir une scène quasi identique entre le support de base, et son adaptation.



A gauche le webcomics/A droite : l’anime, dans tous les cas, Shi Fen va avoir mal


Une animation simple et efficace


Bien que le quotidien de frère et sœur et la scolarité soit un thème assez courant dans l’animation, l’identité de cette adaptation se retrouve dans une courte construction d’épisode et une animation simple.


Ici, pas de déplacement par animation détaillé jusqu’au mouvement des muscles, on retrouve des personnages en 2D avec une animation image par image saccadée, avec des plans fixes.


Pourtant, l’humour est bien présent dans l’anime grâce aux expressions faciales que l’on retrouve souvent dans l’animation japonaise. On peut  sentir cette touche dans les mimiques, ce qui permet à la série de jouer avec les clichés pour renforcer l’humour.



Une relation tout à fait harmonieuse …


Un style hybride


Mais « Ani ni Tsukeru Kusuri wa Nai » me fait également penser à d’autres styles d’anime au-delà de l’Asie.


En effet, « Ani ni Tsukeru Kusuri wa Nai » peut vous faire penser à certains animes français comme «Tom Tom et Nana» (cinq minutes), en raison du format utilisé et/ou de la construction de l’anime : le quotidien d’étudiants dans un collège où une école avec un gag par chapitre (ou épisode) avec un format court.


Quant à l’animation, certains dessins animés français utilisent le principe d’image saccadée comme « Troll de Troy », diffusé en ce moment sur Gulli avec le même principe d’épisodes courts basé sur une intrigue.




En haut : Shi-Mao/ En-dessous Waha de la série Troll de Troy

 

Verdict :

« Ani ni Tsukeru Kusuri wa nai » est en ce moment en diffusion chaque semaine sur Tokyo MX et ne compte que six épisodes diffusés.


La série vaut le coup pour sa durée, son ambiance, ainsi que son humour à base de comique de répétition, d’expressions faciales.


L’une des choses m’ayant beaucoup plus et l’utilisation des expressions faciales pendant chaque épisode, toutes différentes les unes des autres. L’utilisation des gestes, des musiques et des voix des personnages rendent l’humour accessible, même sans comprendre le japonais.


Cet anime devrait plaire aux amateurs de sketchs animé courts, sans besoin de suivre la série dès le premier épisode. C’est donc pour ses raisons que je vous conseille vivement de regarder « Ani ni Tsukeru Kusuri wa nai »


Où se le procurer ?

 

C’est là le point négatif, l’anime n’étant disponible que sur la télévision japonaise, il faut soit être à l’heure et regarder la série quand elle passe et donc être au Japon…
L’anime semble disponible également sur le site de Rakuten.

En revanche, si les épisodes sont disponibles à la location sous réserve d’avoir un compte, il reste impossible de les voir en dehors du Japon. Quant à une diffusion en France, aucune information ne semble indiquer une diffusion prochaine.


Voici la bande annonce : 

 

 

 

Source: Animelist

Crédit Photo: Tokyo MX,You Tube

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company