Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

« TOKYO INSOLITE ET SECRETE » un guide à avoir dans sa poche

« TOKYO INSOLITE ET SECRETE » un guide à avoir dans sa poche

Yuuki K 11:50 - 26 juin 2017

Le 22 juin dernier est paru aux éditions Jonglez « Tokyo insolite et secrète » par Pierre MUSTIERE et Yoko KERA. Loin d’être un guide comme les autres, celui-ci vous emmène vers des coins méconnus de la capitale japonaise.

Nous en sommes certains, parmi vous, lecteurs et lectrices, beaucoup souhaiteraient aller au Japon et notamment à Tôkyô sa capitale. Et si certains d’entre vous y ont déjà été, il est plus que probable que beaucoup de choses vous ont échappé. C’est normal, après tout, les premières choses que tout voyageur visite en premier lieu sont a priori les lieux les plus célèbres de Tôkyô, aidé par des guides de voyage classiques ou par recommandation peut-être de l’Office National du Tourisme du Japon (JNTO) ! Mais saviez-vous que la capitale japonaise regorge de trésors cachés, peu médiatisés voire méconnus des tokyoïtes eux-mêmes et qui pourtant pourraient vous intéresser ? Saviez-vous qu’au-delà du gigantesque Godzilla qui surplombe l’hôtel Gracery Shinjuku dans le quartier de Kabukicho il existe ailleurs à Tôkyô,  une autre statue (pas qu'une autre par ailleurs, ce qu'indique ce guide) de Godzilla  d’une taille similaire au célèbre Hachiko de Shibuya ? Mais si ce dernier est un point de rendez-vous incontournable, cette statue de Godzilla est superbement ignorée ! De même en continuant sur la pop culture japonaise, il existe un autre Gundam que celui d’Odaiba. Enfin, ce dernier n’est plus actuellement, en attendant son remplaçant qui devrait arriver d’ici la fin de l’année. Mais l’autre Gundam, méconnu du public, trône pourtant très près des studios qui l’ont créé, certes dans un quartier excentré. Ou encore, saviez-vous qu’il y avait plusieurs statues dédiées à Captain Tsubasa  dans le parc Yotsugi Tsubasa Koen et ses alentours? Dans un tout autre registre, saviez-vous qu’il y avait un autre temple dans l’enceinte du fameux sanctuaire polémique Yasukuni appelé Chinreisha ? Pourtant ce sanctuaire mériterait d’être mieux connu, dédié à « toutes les victimes des horreurs  de la guerre, sans distinction de nationalité », et est visitable à condition d’en faire la demande à un prêtre en raison des polémiques qui l’entourent lui aussi.

 

Un des Godzilla présents dans la capitale, saurez-vous le trouver? p. 40 Pierre Mustière

 

 Une des statues de « Captain Tsubasa » ou « Olive et Tom » en VF à trouver à Yotsugi, p. 204 ©Pierre Mustière

 

Ce sont ce genre d’endroits et bien d’autres que l’auteur, français, a exploré depuis son installation à Tôkyô en 1998 et qu’il vous fait partager désormais à travers ce guide, avec son épouse Yoko KERA, co-auteur de ce guide. Pierre MUSTIERE est guide-interprète, mais par passion car ce n’est en fait pas son métier, il est en effet président de Bouygues Asia. L’auteur nous le dit lui-même au cours d’un échange par mail, s’il est guide-interprète lorsqu’il a du temps libre « c’est pour assouvir [s]a passion » sans quitter son travail qui l’intéresse tout autant. Car Pierre MUSTIERE est avant tout un homme curieux et fasciné par l’histoire de cette mégalopole, « une ville moderne avec une histoire assez courte, à peine plus longue que New York par exemple. » précisant que « cette histoire courte est cependant dense et pleine de drames, c’est une ville détruite et reconstruite, aux blessures multiples et aux cicatrices nombreuses, parfois à peine visibles sous les constructions récentes. Partir à la recherche des traces de cette histoire malheureuse dans un quartier est toujours intéressant. ». C’est ce qui l’a poussé à obtenir sa certification de guide-interprète, pour  « [s]e donner une "carotte" pour améliorer [s]es connaissances en histoire et géographie japonaise, pas nécessairement pour devenir Guide à temps plein. ». Et au fil du temps, à force de déambuler à travers Tôkyô, nous dit-il, il a commencé à noter ses découvertes dans un carnet en 2012, d’abord pour lui-même, « sans aucune intention de me faire éditer ». Jusqu’à ce qu’il découvre « Londres insolite et secrète » (2012) publié aux éditions Jonglez et rédigés par des habitants de ces villes. C’est ce qui a décidé Pierre MUSTIERE à proposer son « Tokyo insolite et secrète » que vous pouvez dorénavant découvrir en librairie.

 

Si le Grand Bouddha de Kamakura ou de Nara sont très connus, il en existe un aussi à Tôkyô et c'est le 3ème plus grand Bouddha du pays! p.127 ©Pierre Mustière

 

Pour autant tous les trésors qu’il a pu dénicher ne se trouvent pas dans ce guide ! En effet, il a du faire un choix alors pourquoi pas un « Tokyo insolite et secrète » n°2 si celui-ci rencontre le succès ? Ou le contacter via le site internet qu’il a ouvert pour son activité de guide-interprète (Tokyo Inédit) afin qu’il vous emmène à la rencontre d’autres trésors cachés, qu’il lui reste toujours à découvrir car comme il nous l’écrit : « je pense qu’il me reste encore beaucoup de choses à découvrir dans mon quartier et dans ma rue, alors Tokyo… ».

 

 

Odaiba n’est pas que le quartier du grand Gundam ou du Rainbow Bridge, son histoire étant liée à l’ouverture du Japon ! « Odaiba » signifie d’ailleurs « batterie à canon » en français, p.52 ©Pierre Mustière

 

« Tokyo insolite et secrète » est donc un guide à avoir en main, en plus des adresses les plus connues, pour visiter la capitale avec un autre regard. Il pousse à observer et voir autrement Tôkyô, et le découpage du guide, par groupe d’arrondissements et avec une carte rassemblant les lieux proposés pour aider le lecteur à se repérer, et est bien expliqué, très utile pour les touristes étrangers ne sachant pas forcément parler ou lire japonais ou lorsque peu d'éléments indiquent où vous vous trouvez comme par exemple, savez-vous pourquoi dans le parc de Tsukuda, des toilettes se trouvent dans un bâtiment à la forme d'un phare ? D’ailleurs, Pierre MUSTIERE veut non seulement intéresser les voyageurs mais également les Japonais, qui pour beaucoup ne connaissent pas non plus tous ces lieux ! Enfin, l’auteur nous partage, pour vous lecteurs, une recommandation à tous ceux qui souhaitent venir s’installer au Japon, bien qu’il soit « difficile de donner des recommandations valides pour tous. » mais « peut-être de ne pas idéaliser outre mesure la vie au Japon et garder la tête froide, mais de ne pas se décourager si le projet personnel tient la route ? Vivre au Japon, ça ne veut pas dire passer ses vacances au Japon. Il y a les ennuis de tous les jours, le boulot, le stress. C’est un pays fascinant, certes agréable à vivre, mais il y a aussi des problèmes, tout n’est pas rose. La culture du travail pourra très certainement refroidir les ardeurs de certains au bout de quelques mois sur place, la barrière de la langue et de la culture ne doivent pas être sous-estimée, même au bout de plusieurs années ce n’est pas simple. Dans tous les cas, il faut garder en tête qu’y passer quelques jours de vacances ne donne qu’un aperçu des aspects plutôt positifs. Si vous êtes encore jeune, le visa vacances travail permet de se mettre le pied à l’étrier avec un risque minimum, et de voir si la suite a un sens. ».

 

Un autre Gundam, moins impressionnant en taille que celui d’Odaiba, se trouve à Kami-Isuga, p.80 ©Pierre Mustière.

 

 

Titre : Tokyo Insolite et Secrète

Auteurs : Pierre Mustière et Yoko Kera

Editeur : Jonglez

Date de sortie : 22 juin 2017

Prix : 17,90€

Public : Tous publics

Où : Tous points de vente habituels

 

Remerciements à Pierre Mustière pour avoir répondu à nos questions et pour nous avoir partagé les photos présentes dans cet article.

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company