Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

« Japon, la tentation nationaliste » sur ARTE

« Japon, la tentation nationaliste » sur ARTE

Yuuki K 14:02 - 03 juillet 2017

Ce 4 juillet, sur la chaîne Arte, retrouvez le dernier documentaire de Kenichi WATANABE. Diffusion ce mardi, donc, à 23h20, puis à retrouver sur Arte replay durant 7 jours.

Résumé Arte : Alors que ses relations diplomatiques se dégradent, le Japon est-il sur le point de se réarmer ? Une plongée instructive dans un pays qui se fracture sous la poussée du nationalisme. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le Japon doit rompre avec sa politique militariste et s’achemine vers une démocratie pacifiste garantie par la Constitution. Pourtant, un peu plus de soixante-dix ans plus tard, la conclusion d’un accord de paix avec la Russie se heurte toujours au différend sur les îles Kouriles, revendiquées par l’archipel nippon. Dans la ligne de mire d’une Corée du Nord nucléarisée, et sous le feu des critiques de Séoul qui lui reproche un demi-siècle de colonisation, le pays entretient en outre des relations tendues avec son puissant voisin chinois, sur fond de lutte pour le contrôle des voies maritimes dans le Pacifique. Parallèlement, la résistance d’Okinawa au projet de construction de nouvelles bases militaires américaines a contribué à durcir les rapports entre Tokyo et Washington. Plébiscitant un pouvoir fort depuis la catastrophe de Fukushima, qui a mis en lumière de graves dysfonctionnements au sommet de l’État, les électeurs japonais ont donné au parti libéral-démocrate de Shinzo Abe deux tiers des sièges au Sénat, ouvrant la voie à une possible révision de la Constitution.

Dangereuse dérive - Ce film éclairant, signé Kenichi Watanabe (Le monde après Fukushima), explore les liens entre la modernisation de l'archipel nippon et sa confrontation à l'Occident, ainsi que les racines et les impacts d'une dérive nationaliste qui ravive les tensions géopolitiques et fragilise la démocratie.

 

Une manifestation coréenne contre le retour du nationalisme au Japon. via Arte.

 

L’avis de Yuuki K. :

A plusieurs reprises, sur Japan FM vous aviez pu lire des articles sur les actions politiques du gouvernement japonais et de son Premier ministre Shinzô ABE, décriées à plusieurs reprises par ses opposants, des intellectuels mais aussi par l’opinion publique, bien que cette opposition semble minoritaire. Une opposition peu audible qui avait permis à Shinzô ABE de remporter haut la main les élections de la Chambre haute en juillet 2016. Les dernières lois votées, comme récemment la loi anti-conspiration mais aussi les actions des membres du gouvernement ont  fait non seulement l’objet de critiques de la part de l’opposition mais aussi de deux rapporteurs spéciaux de l’ONU, l’un, David KAYE spécialiste des questions de la promotion et la protection du droit à la liberté d'opinion et d'expression, et le second, Joseph CANNATACI spécialiste de la question de la vie privée. Le 1er avait en effet, dès 2016, mis en garde le Japon avant de confirmer, à travers le rapport définitif déposé à la mi-juin au Conseil des droits de l'Homme des Nations unies, ses doutes quant à la liberté de la presse au Japon. Le second, avait émis des critiques via une lettre publique en mai 2017, aussitôt contestées par Yoshihide SUGA. Autre grand chantier que souhaite mettre en œuvre le Premier ministre, et qui divise la population japonaise : la révision de la Constitution et notamment son article 9, article pacifiste et que le Japon est le seul à avoir dans le monde. Le documentaire « Japon, la tentation  nationaliste » de Kenichi WATANABE revient sur cette politique actuelle qui tend à rappeler le Japon impérialiste. C’est pourquoi le réalisateur explore l’Histoire moderne du pays afin de mieux saisir cette tendance au nationalisme, et le documentaire nous permet, en revenant sur ce passé, de comprendre que les tendances nationalistes actuelles trouvent des sources dans l’ouverture du pays à la Restauration de Meiji. De la première humiliation subie par une ouverture forcée à une volonté d’être l’égal des grand pays d’Occident, jusqu’à la capitulation forcée et la Constitution imposée par les Etats-Unis, il semble surtout que le Japon, bien que fidèle allié aujourd’hui des Etats-Unis, a une relation historique complexe avec cette nation. Okinawa, « position stratégique dans la région », est le meilleur exemple de cette relation paradoxale. D’autant que le Japon entretient également des relations complexes avec ses pays voisins, principalement la Chine, la Corée du Sud et la Corée du Nord, pour ce passé impérialiste et par les provocations régulières des membres du gouvernement à leur égard, comme par exemple lorsque ces derniers se rendent au sanctuaire de Yasukuni, d’où une nécessité de maintenir de bonnes relations avec les Etats-Unis. Et que dire du traité de paix mettant fin à la Seconde guerre mondiale jamais signé avec la Russie ? Si le documentaire « Japon, la tentation nationaliste » ne donne pas une réponse à cette « tentation nationaliste » actuelle, il donne bien des éléments, des clés de compréhension et de réflexion à travers l’exploration de l’Histoire et les discours de spécialistes, historiens comme politologues, afin de mieux décrypter le discours politique actuel du gouvernement en place.

 

 

 

Titre : Japon, la tentation nationaliste

Réalisateur : Kenichi Watanabe

Producteurs : Kami Productions, Arte Production et Crescendo Films

Diffusion : mardi 4 juillet à 23h20

Où : Arte puis Arte replay pendant 7 jours.

 

Remerciements à KAMI Productions et Arte.

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company