Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Review « YO-KAI WATCH - Le Film »

Review « YO-KAI WATCH  - Le Film »

Tenshi JFM 16:00 - 18 juillet 2017

Après avoir envahis les écrans de vos consoles portables et les rayonnages de vos magasins les Yokaï débarquent le 9 août prochain au cinéma. Nous étions à l'avant-première.

 

Vous le savez, chez Japan FM on suit la licence YO-KAI Watch de très près. On suit également l’actualité de Kumamoto avec beaucoup d'attention. Et, quand un film nous propose les deux, logiquement, on va le voir. Quel est le lien entre les esprits nippons et la région voisine de Nagasaki ? En fait, la plus grande partie de l’action du film se situe non pas dans la ville bien connue de Grandval mais dans un petit village perdu dans la préfecture de Kumamoto. Du coup, un célèbre ours noir aux joues bien rouges vient jouer les guest star surprise dans ce film d’animation.

 

 

 Kumamon une guest star bien velue 

 

 


Pour ceux qui ne sont pas familier avec la licence YO-KAI Watch voici une brève présentation :  

 

Cette licence transmédia basée sur un jeu vidéo est déclinée en manga, en série animée, en livres et en multiples produits dérivés. Tout commence quand le jeune Nathan trouve, au détour des bois, une étrange machine à Gashapon en pierre qui lui permet de libérer Whisper un esprit Yokaï. Les Yokaï sont des créatures ésotériques issues du folklore japonais. Grâce à Whisper et à la Yo-kaï Watch Nathan découvre cet univers invisible au commun des mortels. Nathan va se lier d’amitié avec plusieurs Yokaï et tenter d’améliorer le quotidien de ses semblables.

 


Synopis : L’histoire du film suit approximativement le même scénario développé dans le deuxième opus du jeu.

Des Yokaï maléfiques : Laure, Marge et Ambronzio surgissent dans la nuit à Grandval et font disparaitre la montre magique de Nathan : la fameuse Yo-kai Watch, ainsi que les souvenirs de ce dernier et sa capacité à voir les Yokaï. Heureusement, les choses s’arrangent un peu quand NathanWhisper et Jibanyan rencontre un chat Yokaï géant nommé Hovernyan qui semble être au courant de la situation. Malheureusement la discussion tourne court car ils subissent l’attaque d’un nouveau genre de Yokai maléfiques les Perfides. Hovernyan a juste le temps de leur faire comprendre que Nathan est attendu pour aider un mystèrieux héros afin de résoudre la situation.

Après enquête, Nathan comprend que toute cette histoire est liée à son grand-père décédé : Nathaniel. Il décide donc de rendre visite à sa grand-mère dans une petite ville de campagne afin de trouver la clef de cette énigme.

 

 La bande annonce de YO-KAI Watch Le Film

 (WARNING : SPOILS MASSIFS dans cette BANDE ANNONCE à visionner à vos risques et périls) 

 

L'avis de Tenshi : 

 

Dans ce film, deux grands risques sont pris : premièrement le scénario utilise le voyage temporel et l’altération du temps, ce qui est toujours une source de confusion problématique, et, deuxièmement, il prive le héros de l’élément clé de la série : la Yo-kai Watch. Nathan se retrouve donc privé de la majeure partie de ses capacités. En tant que spectateur aguerri je vous avoue que j'étais inquiet. Fort heureusement, le scénario n’est pas le point faible de ce film, bien au contraire. L’histoire, même si elle met un peu de temps à décoller se déroule avec un rythme très intéressant et jamais ennuyeux. Les motivations des personnages sont parfaitement compréhensibles et rien n’est vraiment illogique. Un seul petit bémol néanmoins : la séquence qui explique les motivations de Lady Perpetua l'antagoniste du film. Bien que très bien présenté, avec ce qu'il faut d'amertume et de nostalgie, elle arrive un peu de manière à la fois forcée et précipitée. C’est bien dommage car l’histoire en elle même est intéressante. Elle aurait gagné à être distillée durant le film de façon moins abrupte.

 

Et c’est là qu’on touche du doigt la source des quelques faiblesses du film. YO-KAI Watch est une licence pour les plus jeunes, c’est entendu. Un film pour un public jeune doit faire preuve d’une certaine simplicité. Là encore c’est parfaitement compréhensible. Mais est-il obligatoire quand on s'adresse à un public d'enfant d'abêtir le discours ? Les enfants ont de grandes capacités de compréhension et d’adaptation, particulièrement pour s’approprier des univers. Exemple dans le film, Nathan se retrouve dans le passé, dès les premières secondes il croise les ancêtres de TOUS ses camarades qui, évidement, en sont les sosies parfait. Cette scène est très courte mais elle est totalement inutile dans l'histoire. Le film est ponctué d'autres scènes du même calibre qui soulèvent des questions comme : doit-on forcément réintroduire des personnages au forceps pour que le jeune spectateur comprenne qu’il est toujours devant "YO-KAI Watch" ? Doit-on vraiment réexpliquer plusieurs fois les même concepts durant le film ? Doit-on obligatoirement faire des blagues bien lourdingues sur les émanations gazeuses quand on s’adresse à un public jeune ? Surtout quand on sait que la licence possède déjà un Yokaï qui s’appelle  "Pégaz"…

 

C’est un peu rageant car vraiment tout le reste du film est vraiment bon. Au-delà de la justesse du scénario les autres éléments n’ont pas à rougir : l’animation est très agréable à regarder, l’appel aux éléments 3D générés par ordinateur sont discrets et ne se font évident que pour donner de l’impact au grand final. L’humour (enfin en dehors des flatu-blagues susnommées) est très sympathique. Personnellement, j’ai beaucoup aimé la partie où l’équipe est à la recherche du grand maitre Yokaï, savoureux à plusieurs niveaux. Même le fan service n’est pas dérangeant tellement il est bien amené. Et, cerise sur la barre chocolatée, le film a un véritable respect de l’aspect traditionnel des Yokaï dans le folklore japonais.

 

 

 

 


En ce qui me concerne, bien que grand fan du jeu, j’ai toujours considéré que le manga et la série animée étaient les parents pauvres de la licence YO-KAI Watch car la richesse créative du jeu cédait la place à des contraintes trop marketées. Heureusement, le film arrive à établir un compromis bien équilibré et ne souffre pas trop des défauts de la série.

 

En clair c’est le film idéal pour emmener vos enfants/neveux/cousins/petits frères et passer un bon moment tout en étant le papa/tonton/cousin/frangin cool.

(Biffer les mentions inutiles)

 

On vous le rappelle : "YO-KAI Watch Le Film" débarque dans les salles le 9 août prochain. 

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company