Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Deux artistes réalisent la planche finale de « BARTKIRA » à Paris

Deux artistes réalisent la planche finale de « BARTKIRA » à Paris

Yuuki K 14:38 - 18 juillet 2017

Débuté en 2013 à l’initiative de Ryan HUMPHREY, « Bartkira » réunit l’univers de « Akira » et de « Les Simpson ». Quatre ans et 2146 planches plus tard, le projet arrive à son terme ! A l’occasion de l’exposition parisienne, certaines planches plus la planche finale, dessinée en live, sont exposées à Paris jusqu’au 30 juillet.

« Bartkira » comme Bart de la célèbre famille américaine de dessin animé « Les Simpson » de Matt GROENING et comme « Akira », un des manga puis film d'animation les plus connus, oeuvre majeure de Katsuhiro OTOMO ! C’est en 2013, que l’artiste américain Ryan HUMPHREY a la curieuse initiative de mixer les deux univers. Peu après, c’est son confrère James HARVEY qui lui propose de poursuivre le projet en invitant  différents artistes à collaborer sur « Bartkira » et de proposer leurs propres interprétations planche par planche jusqu'à reconstituer l'intégrale du manga, Bart SIMPSON endossant le rôle de Shôtarô KANEDA et Milhouse VAN HOUTEN devenant Tetsuo SHIMA ! Et au final, ce sont plus de 500 artistes de 37 pays à travers le monde qui ont proposé leur vision de « Bartkira » ! Si pour l’heure cinq volumes de  « Bartkira » sont disponibles en ligne, ici en anglais, le volume 6 devrait bientôt l’être également.

 

De dos, James Harvey qui a lancé le projet collaboratif face au live drawing de la dernière planche de « Bartkira » par Marion Chombart de Lauwe et BAKIBAKI lors du vernissage de l’exposition. ©2017 Japan FM.

 

Enfin, l’exposition est arrivée à Paris avec environ 300 planches issues de ce projet exposées sur les murs de la galerie Corraza. Avec un bel évènement de taille lors du vernissage, puisque deux artistes, la française Marion CHOMBART DE LAUWE et le japonais BAKIBAKI étaient présents pour réaliser un live painting sur un mur à l’extérieur de la galerie représentant leur interprétation de la dernière planche de « Bartkira », à voir à l’entrée de la galerie, côté rue Montpensier !

 

 

 

Vues de l’exposition « Bartkira » à Paris. ©2017 Japan FM.

 

Marion CHOMBART DE LAUWE est une artiste spécialisée dans le dessin. Un de ses derniers projets consistait à « dessiner les dernières heures des bâtiments en suivant leur processus de démolition et inscrire la trace de ces lieux sur ce qu’il reste d’eux.», parfait donc pour réaliser le décor de cette ultime page de « Bartkira ». BAKIBAKI est lui un street artist très connu au Japon, dont les réalisations géométriques tels des puzzles se démarquent aisément. Un des motifs qu’il reproduit systématiquement telle une signature est inspiré des motifs traditionnels japonais de feuilles de chanvre ou asanoha, qui pourraient faire penser aux néophytes aux pliages japonais, origami. Leurs deux univers se croisent alors parfaitement sur cette planche finale post-apocalyptique de « Bartkira ».

 

 

Aperçus de la dernière illustration de « Bartkira » en cours de réalisation par Marion Chombart de Lauwe et BAKIBAKI. Résultat final à voir à l’entrée de la galerie Corraza côté rue Montpensier jusqu'à la fin de l'exposition. D'ailleurs, où ira cette peinture murale après l'exposition? ©2017 Japan FM.

 

TOKYOÏTE nous propose alors une exposition permettant non seulement de faire découvrir des artistes de la culture japonaise underground tels BAKIBAKI, mais aussi les œuvres de multitudes d’autres artistes de 37 pays, qui nous dévoilent leurs regards sur une œuvre majeure de la culture pop japonaise teinté de l’humour cynique et des personnages de la série animée culte américaine.

 

Autre point fort de cette exposition, lié au fait qu’il s’agit d’un projet collectif artistique (NDLA : le projet s’est construit sans l’aval des auteurs respectifs des œuvres concernées, selon les informations du site du projet « Bartkira », Katsuhiro Otomo aurait eu connaissance du projet, sans toutefois vraiment s’y intéresser et quant à Matt Groening, les instigateurs du projet n’auraient pas réussi à le contacter. Aucun des deux n’a mis jusqu’ici un frein à la poursuite du projet) les bénéfices des planches mises en vente sont tous reversés à deux associations : Naka-kon, dédiée à la reconstruction du Miyagi suite au 11 mars 2011, département d’origine de Katsuhiro OTOMO, et Save The Children, association choisie par Sam SIMON co-créateur de la série animée américaine.

 

Informations pratiques de l’exposition dans votre agenda.

 

Photo de couverture : Vue de l’exposition « Bartkira » ©2017 Japan FM. Remerciements à TOKYOÏTE.

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company