Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Revue de presse de l’actualité japonaise de la rentrée

Revue de presse de l’actualité japonaise de la rentrée

Yuuki K 14:53 - 28 août 2017

Déjà la fin août, et donc, hélas ou enfin, au choix, la rentrée ! Avant de retrouver le tempo, on se met à jour via un tour d’horizon de l’actualité au Japon de cet été 2017.

* Géopolitique : Le point sur la situation avec la Corée du Nord. Cela ne vous aura peut-être pas échappé, mais courant juillet, la diplomatie avec la Corée du Nord aura été mise à rude épreuve entre escalade de provocations de KIM Jong-un et celles de Donald TRUMP. Entre envoi de missiles et menaces verbales, le monde a assisté à une escalade de tension entre ces deux pays suscitant l’inquiétude des pays voisins de la Corée du Nord, dont le Japon. La Russie également s’inquiète. Notamment au regard de la possibilité que le Japon déploie le  système anti-missiles terrestre américain Aegis Ashore… sur le sol russe afin de contrer les éventuels missiles nord-coréens. En effet, face au risque le Japon se prépare en s’équipant non seulement à travers ses destroyers mais aussi en installant des systèmes de missiles intercepteurs  sur son territoire. La Chine semble s’être alignée avec les autres pays auprès de l’ONU concernant les sanctions à décider, mais elle s’alliait à la Russie pour appeler les Etats-Unis à annuler les exercices annuels conjoints avec la Corée du Sud, en échange de l’annulation du test de missiles vers le territoire américain de Guam annoncé par la Corée du Nord. Le nouveau Ministre des Affaires étrangères du Japon Taro KONO a déclaré ce 22 août qu’il fallait exercer davantage de pression sur l’état totalitaire afin de mettre fin à leur programme nucléaire. Echec ? Le samedi 26 août dans la matinée, la Corée du Nord a envoyé 3 missiles en direction de la mer du Japon. Or quelques jours auparavant, le leader nord-coréen s’affichait médiatiquement, ordonnant la production de missiles. Sur ces photos, les schémas laissent penser que le pays serait en train de construire des missiles à bien plus longue portée.

Sources : Asahi Shimbun, Mainichi Shimbun, Euronews, SputnikNews.

 

* Géopolitique : la Russie et le Japon souhaitent finaliser leur accord de développement économique conjoint concernant les Territoires du Nord d’ici septembre 2017. Les représentants des deux cabinets se sont mis d’accord le jeudi 17 août afin d’organiser une rencontre bilatérale pour le finaliser le mois prochain. Si cela ne règle pas la question du territoire, disputé tant par la Russie que par le Japon, et par conséquent ne permet pas la signature d’un traité de paix mettant fin officiellement à la Seconde guerre mondiale entre les deux pays, la signature de cet accord serait un net pas en avant. L’annonce de l’accord avait été faite conjointement par Vladimir POUTINE et Shinzô ABE en décembre 2016, et ce 23 août, la Russie a déjà officiellement déclaré les îles Kouriles méridionales (Territoires du Nord pour le Japon) comme une zone économique spéciale. La rencontre bilatérale de septembre devrait avoir lieu en Russie cette fois, à Vladivostok.

Sources : The Japan Times, Kyodo News.

 

* Politique/Société : la nouvelle Ministre de la Santé Yoko KAMIKAWA souhaite abaisser l’âge de la majorité des citoyens japonais à 18 ans contre 20 actuellement. Précédemment, la loi est passée en vigueur avant les élections sénatoriales de 2016, le gouvernement avait voté pour une loi permettant aux Japonais d’aller voter dès l’âge de 18 ans au lieu de leurs 20 ans. Cette nouvelle mesure, la ministre souhaite la faire passer au plus vite, et ce serait en session extraordinaire à la Diète dès cet automne. Et si la loi est approuvée, ce serait la première fois que la définition même de l’adulte sera changée depuis la création du code civil japonais à l’ère Meiji, d’autant que d’autres modifications seraient proposées comme l’âge légal du mariage des deux sexes à 18 ans (contre 18 ans pour un homme et 16 ans pour une femme actuellement). Si le Japon s’alignerait ainsi avec la plupart des autres pays, cette nouvelle loi provoque aussi des inquiétudes évoquées par le Mainichi Shimbun dans un édito puisqu’à 18 ans, beaucoup de Japonais sont encore en dernière année du lycée. Or abaisser l’âge de la majorité à 18 ans, reviendrait-il à autoriser les jeunes de 18 ans à consommer de l’alcool ou à fumer ou à contracter des crédits sans vraiment y être préparés ? Jusqu’ici si les Japonais pouvaient contracter un crédit dès l’âge de 18 ans ou signer pour un contrat de travail, ils étaient sous la tutelle de leurs parents qui pouvait annuler le contrat s’ils estimaient que cela était en défaveur de leur enfant. Ce qui ne serait pas le cas désormais si l’âge de la majorité est abaissé. A suivre en automne !

Sources : The Japan Times, The Mainichi Simbun.

 

* Histoire : commémoration d’Hiroshima et Nagasaki, 72 ans. Le 6 août et le 9 août sont respectivement les jours où on commémore les victimes des bombes atomiques de 1945. Chaque année, des discours sont prononcés par les maires respectifs des deux villes touchées, en présence du Premier ministre japonais ainsi que du nouvel Ambassadeur de France au Japon Laurent PIC. A l’occasion de ce 72ème anniversaire, les maires Kazui MATSUI (Hiroshima) et Tomohisa TAUE (Nagasaki) ont tous deux appelé le pays à rejoindre le Traité interdisant les armes nucléaires de l’ONU, signé par 122 pays le 7 juillet dernier. Nous vous l’avions relayé plus tôt dans l’année, le Japon, pourtant seul pays à avoir été frappé par l’arme nucléaire, était étonnamment absent des négociations, refusant de signer le traité. Shinzô ABE n’a rien mentionné du traité lors des deux commémorations, toutefois il a évoqué l’importance d’une réelle collaboration entre pays dotés de l’arme nucléaire et ceux qui ne l’ont pas.  Peu avant le remaniement du gouvernement, le précédent Ministre des Affaires étrangères Fumio KISHIDA avait justifié ce refus ainsi : « le traité creusera une fracture plus profonde entre pays possédant l’arme nucléaire et ceux qui ne l’ont pas, et ne correspond pas à la position de notre pays d'accorder de l’importance à la coopération entre eux. ». Rappelons ici que le Japon est allié aux Etats-Unis et que le pays dépend de son parapluie nucléaire. Rappelons également que les victimes survivantes des bombes atomiques, les hibakusha, appellent depuis toujours à abolir les armes nucléaires dans le monde.

Sources : Mainichi Shimbun, Asahi Shimbun.

 

* Société : Tôkyô met en application une nouvelle règlementation pour lutter contre le JK business. JK pour «  joshi kôsei » ou le business des lycéennes japonaises existe depuis des décennies, abordé dans la littérature comme par exemple « Love & Pop » de Ryû MURAKAMI. Si généralement, les sociétés du JK business proposent comme services des massages ou un service de chat avec une lycéenne, officieusement la plupart des lycéennes finissent par avoir des rapports sexuels avec les clients, en contrepartie de cadeaux ou d’argent. En février la métropole de Tôkyô a voté en faveur d’une mesure destinée à éradiquer la prostitution des lycéennes âgées de moins de 18 ans et désormais cette mesure est en vigueur depuis le 1er juillet 2017. Si cette mesure ne concerne que la capitale, elle semble avoir un impact aussi sur les départements voisins puisque Kanagawa envisage désormais, depuis début août, de renforcer sa règlementation sur le sujet.

Source : The Japan Times.

 

* Société : le Japon se met au télétravail avant Tokyo 2020 et une journée est même dédiée. Fin juillet, 3 ans jour pour jour avant les Jeux Olympiques, le Japon met en place une journée du télétravail afin d’éviter les embouteillages dans le métro lors des J.O ! Plus particulièrement, le gouvernement encourage les employés à travailler de leur domicile mais aussi à privilégier les visioconférences au moins jusqu’à 10h30, heure de fin de la période de pointe du matin. Une idée qui découle de Londres, qui recevait les Jeux Olympiques en 2012 et où 1/3 des employés anglais avaient travaillé depuis leur domicile. Cette année plus de 900 entreprises ont joué le jeu. Mais la campagne gouvernementale pour inciter au télétravail va s’intensifier d’année en année afin d’attirer les entreprises réfractaires au concept, nombreuses au Japon, et chaque année dorénavant, le 24 juillet sera la journée du télétravail. Un enjeu de taille puisque le Japon s’attend à un flux de 40 millions de touristes étrangers en 2020 !

Sources : The Japan Times, Les Echos.

 

 

Haruo NAKAJIMA, en couverture de son autobiographie « Kaiju Jinsei – Ganzo Gojirahaiyû NAKAJIMA Haruo », 2010.

* Disparition : si le nom d’Haruo NAKAJIMA ne vous dit peut-être pas grand-chose, il a été celui qui a incarné le premier Godzilla d’Ishirô HONDA en 1954 et ce, jusqu’en 1973 ! S’il s’était fait connaître auparavant à travers des rôles mineurs dans des films de samouraï comme « Les sept Samouraïs » d’Akira KUROSAWA, c’est surtout grâce au kaiju le plus célèbre du Japon qu’il devient connu. Outre Godzilla, il a également été sous le costume de Mothra ou encore de King-Kong dans « King-Kong s’est échappé » d’Ishirô HONDA. Il finit sa carrière avec le rôle du chauffeur du Premier ministre dans « La submersion du Japon » de Shirô MORITANI en 1973. Agé de 88 ans, il était hospitalisé depuis un mois avant de décéder d’une pneumonie le 7 août 2017.

Source : Asahi Shimbun

 

* Sciences & Technologie : Lancement d’un satellite de géolocalisation. La JAXA (agence spatiale japonaise) a annoncé le succès du lancement du 3ème satellite Michibiki, en date du 19 août 2017. Effectué sur une commande de la société Mistubishi Heavy Industries, ce type de satellite sert à améliorer la géolocalisation du pays. En effet, il s’avère que le système GPS actuel du Japon soit perfectible, en raison de la géographie du pays et des conditions météo. C’est pourquoi un 4ème satellite sera envoyé d’ici la fin de l’année afin de permettre une meilleure précision de la géolocalisation. Mais ces 4 satellites, une fois en service, seront également complémentaires du système de géolocalisation américain, et les informations envoyées par ces satellites seront reçues non seulement par le Japon mais aussi par l’Australie et d’autres pays d’Asie.

Source : Sciences et Avenir.

 

* Economie : Kickstarter bientôt au Japon ! La plateforme américaine de financement participatif ou crowdfunding va bientôt pouvoir accueillir des projets japonais à un niveau local ! En effet, jusqu’ici, tout projet japonais devait passer par une société basée dans l’un des 20 pays où Kickstarter s’est installé, dont la France. A compter du 13 septembre, les Japonais pourront trouver, en langue japonaise, des projets locaux tout comme les indépendants pourront proposer leur projet sur cette plateforme.

Source : Kickstarter

 

* Naissance : Un bébé panda est né ! Ce n’est pas qu’en France qu’on célèbre la naissance, rare, de bébé panda en captivité. Au Japon aussi, un bébé panda est né le 12 juin ! Cela s’est passé au zoo d’Ueno, Tôkyô, où la dernière naissance d’un bébé panda date de 5 ans malheureusement décédé quelques jours après sa naissance. Le bébé panda, qui n’a pas encore eu de nom mais qui devrait être dévoilé en septembre suite aux 250 000 propositions de noms par le public, a désormais deux mois passé, et lui et sa maman Shin Shin  se portent bien. En dehors de la Chine, seuls 22 zoos dans le monde possèdent des pandas en captivité.

Source : The Japan Times.

 

Photo principale : Vue du Genbaku Dome, parc du Memorial de la Paix à Hiroshima le 6 août 2015. ©2015 Japan FM.

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company