Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

SHINZÔ ABE veut renforcer la défense du Japon

SHINZÔ ABE veut renforcer la défense du Japon

Yuuki K 15:42 - 11 septembre 2017

Alors que l’ONU doit discuter cet après-midi des sanctions éventuelles de Pyongyang suite à l’essai nucléaire du 3 septembre, le Premier ministre japonais a appelé ce jour à renforcer la défense du pays.

Cette déclaration du Premier ministre intervient à quelques heures de la réunion du Conseil de l’ONU mas aussi quelques jours après sa rencontre bilatérale avec le Président russe, Vladimir POUTINE. Si cette rencontre à Vladivostok concernait principalement la question de l’accord économique conjoint des Territoires du Nord/îles Kouriles, les derniers agissements de la Corée du Nord ont fait également partie des dossiers à discuter. Cependant, Shinzô ABE n’est pas parvenu à convaincre le chef d’état russe à aller dans son sens. Ce dernier a bien indiqué que s’il condamnait l’essai nucléaire de Pyongyang, il  s’opposait à la volonté des Etats-Unis, soutenu par le Japon à renforcer les sanctions économiques, estimant que ces dernières n’apportaient rien de plus et privilégiant une résolution par le dialogue. La Russie semble donc rejoindre la Chine quant à la façon de régler les différends entre la Corée du Nord, les pays voisins et les Etats-Unis. Or l’idée des Etats-Unis et du Japon est d’augmenter les pressions économiques, voire un embargo, sur la Corée du Nord pour l’obliger à abandonner son programme nucléaire. Ce qui est hors de question pour la Corée du Nord. De plus Pyongyang voit la réussite de son programme nucléaire comme un moyen d’assurer son régime. Et la Chine n’a aucun intérêt à voir disparaître le régime actuel, et de prendre ainsi le risque de voir la Corée du Sud et du Nord réunis sous une hégémonie américaine, c’est donc pour ces raisons que la Chine semble jouer un double-jeu, bien que suite au dernier essai nucléaire, la Chine paraît hausser le ton. Mais si le Premier ministre japonais s’est prononcé pour un renforcement des moyens de défense, c’est face aux Forces d’Autodéfense japonaises qu’il a dit cela, ajoutant : « Personne d’autre ne vous protègera si vous n’avez pas l’état d’esprit de vous protéger vous-même. ». Et pour « (…) prendre toutes les mesures appropriées contre [des incidents comme] le lancement d’un missile par la Corée du Nord au-dessus du Japon », le Premier ministre a également indiqué qu’il avait demandé au Ministre de la Défense de lui préparer un plan de stratégie de défense à moyen terme. S’il n’est pas encore question de savoir dans quelles mesures et comment le Premier ministre compte renforcer la défense du pays, ce dernier a par ailleurs indiqué que le renforcement de l’alliance USA-Japon était vraisemblablement « inévitable ». Preuve de l’inquiétude qui règne au Japon, c’est l’ancien Ministre de la Défense affilié au Parti Libéral Démocrate, Shigeru ISHIBA (2007-2008) qui a pris la parole il y a quelques jours à la télévision nipponne. Il proposait alors de revenir sur les trois principes du non-nucléaire adoptés au Japon en 1967 (ne pas produire, ne pas détenir ni avoir d’armes nucléaires sur son territoire), suggérant qu’en réponse aux menaces nord-coréennes, il fallait autoriser la présence d’armes nucléaires américaines sur le territoire japonais. Cependant le Secrétaire général du Cabinet Yoshihide SUGA a par la suite commenté cette intervention de l’ancien ministre, indiquant que la révision des trois principes du non-nucléaire n’était pas d'actualité ni dans le présent, ni dans le futur.

 

De notre côté, le Président de la République Française avait déclaré dans un communiqué le 3 septembre « [condamner] avec la plus grande vigueur le nouvel essai nucléaire effectué cette nuit par la Corée du Nord » appelant « la communauté internationale (…) [à] amener la Corée du Nord (…) à procéder au démantèlement complet ». Un appel aussitôt critiqué par Pyongyang à travers la voix du directeur adjoint du département européen du ministère des Affaires étrangères nord-coréen au cours d’une interview pour l’AFP. Celui-ci estimait ridicule les affirmations indiquant que la Corée du Nord était une menace pour l’Europe, il ironisait par la suite en disant : « si les armes nucléaires sont si mauvaises, la France devrait alors d'abord abandonner ses armes nucléaires puisqu'elle n'est sous la menace nucléaire de personne». Mais la Corée du Nord a également de nouveau menacé les Etats-Unis, promettant ce week-end que celui-ci paierait « le prix fort » si l’ONU approuvait ce lundi un durcissement des sanctions.

 

Sources : Asahi Shimbun, The Japan Times, Mainichi Shimbun, L’Express, LCI.

Photo : Le Premier ministre Shinzô Abe passe en revue la garde d’honneur avant de rencontrer les officiers supérieurs des Forces d’Autodéfense ce lundi à Tôkyô. ©AFP-JIJI via The Japan Times.

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company