Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

" AGENT OF MAYHEM" : l'âge de la déception

Tenshi JFM 00:00 - 20 septembre 2017

Cet été à Japan Expo, Volition nous promettait du lourd en présentant "Agent of Mayhem". Aujourd'hui, un peu moins d'un mois après sa sortie, on attend toujours.

Vu que vous êtes des fidèles de Japan FM vous savez que nous avons interviewé lors de Japan Expo : Anoop SHEKAR  et Ryan McCABE, respectivement studio design manager et senior designer de Volition faisant partie du staff de « Agent of Mayhem ». Le jeu, un TPS en monde ouvert représentait un spin off de l’univers bien connu de "Saint Row". Le jeu apportait un lot de nouveauté et un ton plutôt intéressant et cela nous paraissait assez prometteur.


Il y a peu, j’ai fait l’acquisition du jeu et j’ai pu m’y atteler sérieusement. Voici donc un premier avis sur le jeu en question. Je précise bien qu'il ne s’agit pas d’un test complet, n’ayant pas encore fini le jeu à 100%, je livre ici mes impressions après une quinzaine d'heures de jeu. 

 

 

L’avis de Tenshi :

Quand je suis allé récupérer le jeu chez mon dealer local j’ai déjà été un peu surpris de constater qu’il avait déjà subi une chute de prix alors qu’il était sorti le 18 août dernier. Personnellement, bien que j’ai assez d’expérience pour y voir un signe inquiétant en terme de vente je ne me base pas là-dessus pour évaluer la qualité d’un jeu. Je ne compte plus les exemples de très bons jeux qui sont à peine arrivés sur les présentoirs avant de migrer trop rapidement dans les bacs à promo.

Bref je ramène la galette à la maison et déjà j’apprécie la version « steel-case » de base, là encore ce n’est pas un critère de qualité intrinsèque mais ça fait toujours plaisir. Vient le moment de lancer le jeu en lui-même.

On ne va pas se mentir, la première prise en main est assez décevante. Le gameplay n'est pas à la hauteur, les contrôles sont très raides et la visée automatique est une plaie. Il y a des erreurs de gestion de caméra qui nous rendraient presque nostalgique de la PlayStation première du nom. Le tout rend la gestion des combats un peu compliquée. Pas au point de « rage quit » mais au point de nous priver de pas mal de plaisir de jeu.

 

 


"Agent of Mayhem" est un jeu qui s’inscrit ostensiblement dans l’univers de "Saint Row" mais, pour l'instant, l'humour qui était un de piliers de la série et le rythme qui rendait l’expérience aussi jouissive sont complètement absents. Certains dialogues sont amusants, certes, mais rien d'extraordinaire, la voiture qui est une sorte de K2000 est le personnage le plus drôle du jeu jusqu'à présent. Avec une telle pléthore de personnages hauts en couleurs c’est bien dommage mais force est de constater que la mayonnaise ne prend pas. J’en prends pour exemple un dialogue entre Hollywood et FortuneHollywood utilisant ses talents d’acteurs essaie de faire avaler des couleuvres à Fortune. Le souci c’est que Fortune qui est un personnage cynique et intelligent tombe dans le panneau mais avec une réaction complètement en demi-teinte et que le « jeu » d’Hollywood n’est pas assez mauvais et caricatural pour que ça soit drôle sans compter l’intervention de Hardtech complètement hors-sujet et incohérente. Au final, le tout est plus malaisant que franchement drôle.


Les environnements sont jolis mais un peu vide. Peu de bâtiments sont accessibles et la carte est horriblement petite. Par voie de conséquence : l’exploration se verticalise et la limitation artificielle de l’accès aux toits de beaucoup de buildings dans un jeu où le triple saut est un acquis de base et où on est censé pouvoir grimper aux murs ne fait que renforcer la frustration du joueur.


En général, "Agent of Mayhem" souffre, comme beaucoup de jeux récents, du syndrôme "Overwatch" dont les symptômes sont : des graphismes colorés et clairs créant une ambiance à la limite du cartoon et plus de temps investi dans les cinématiques de présentation des personnages que dans le jeu en lui-même. Mais n'est pas "Overwatch" qui veut. 


C’est vraiment dommage car le fait de pouvoir faire monter de niveau ses personnages dans un style très RPG et le système de gestion de trio avait un réel potentiel. Et l'ambiance séries des année 90 c'était de l'or en barre pour construire des délires tonitruants ou pour faire de la parodie à faire palir "Robot Chicken". Mais non tout ce qui aurait pu faire d'"Agent of Mayhem" un pur moment de bonheur dans le genre grand défouloir ôde à la violence gratuite est complétement éclipsé par ses défauts.   

 

 

Ah, j'oubliais ! Cerise sur le gâteau : j'ai eu mon premier bug sur un jeu PS4 en dehors du online sur "Agent of Mayhem". En fin de mission le personnage est resté bloqué, plus aucune commande ne répondant.

Il va falloir un gros patch et très vite pour espèrer sauver les meubles, hein Deep Silver et Volition ?!  

 

Informations pratiques:

Nom : AGENT OF MAYHEM

Editeur : Deep Silver / Deep Silver Volition

Support : PS4

Sortie : 18 Août 2017

Genre : Third Person Shooter

Prix : 39.99€

 

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company