Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Monster Hunter Stories : l’autre Monster Hunter

Monster Hunter Stories : l’autre Monster Hunter

Tenshi JFM 17:54 - 20 septembre 2017

Monster Hunter revient sur 3DS avec un opus très particulier. Capcom ose la différence et ce n’est pas pour nous déplaire.

Monster Hunter est une des licences phares de CAPCOM. Bien que plus confidentielle sur notre hexagone que Street Fighter ou BioHazard (Resident Evil) elle est extrêmement populaire au Japon. Il s’agit d’une saga de jeux d’aventures hors normes qui vous place dans la peau d’un chasseur de monstres dans un monde ou ces derniers sont légions et dépassent souvent la taille d’un autobus.

 

Récemment CAPCOM a annoncé le lancement de deux nouveaux titres : Monster Hunter World une évolution logique de la série dans un style très mature et très réaliste et Monster Hunter Stories qui lui se démarque nettement autant au niveau graphique qu’au niveau du gameplay. Un tournant très risqué pour la franchise, répondons donc à la question que nous trotte tous dans la tête : le jeu en vaut-il la chandelle ?

 

 

 

L’avis de Tenshi

 

Le premier contact avec le jeu est l’aspect graphique et les choix faits sur Monster Hunter Stories permettent dès les premières secondes de saisir l’ampleur du fossé qui va le séparer des autres jeux de la série. L’ambiance tribale et colorée de Monster Hunter est bien présente mais l’aspect semi-réaliste des personnages et le coté hostile des environnements cèdent la place à un style plus « manga » et très chatoyant presque Ghibliesque si vous me permettez le barbarisme. Cette charte graphique nous indique clairement que nous sommes à présent dans un J-Rpg dans la plus pure tradition des Dragon Quest, ou Secret of Mana.

 

 

 

 

De là découlent tous les points qui font de Monster Hunter Stories une exception dans la série et à la fois un jeu, somme toute, assez classique. Le système de combat se fait à présent au tour par tour, les personnages gagnent de l’expérience et il y a une quête principale avec des rebondissements et un enjeu très précis. Finalement Monster Hunter aurait-il sacrifié son originalité au profit d’une facilité d’accès ? Je vois déjà les Hunters du monde entier donner des coups de pied dans le sol en signe de mécontentement. Il est facile de comprendre que le changement du système de combat va être la différence la plus déstabilisante pour les fans de la série mais, au-delà de ce point précis, beaucoup d’aspects suscitent suffisamment d’intérêt pour eux pour les motiver à en faire abstraction et plonger dans l’univers de Stories. 

 

 

 

 

En ce qui me concerne la bonne idée qui va apporter son lot d’originalité dans Monster Hunter Stories c’est simplement le fait qu’on ne joue pas un Hunter (chasseur) mais un Rider (chevaucheur ? dresseur ? faite votre choix) ce qui ouvre tout un nouveau pan de l’univers. Les Riders ne se contentent pas d’éliminer les menaces que représentent les monstres pour les humains en ramassant les primes pour s’enrichir et en rassemblant des matières premières pour améliorer leur équipement ; ils se lient avec les monstres et les élèvent depuis la naissance pour en faire des compagnons. Deux philosophies très différentes qui ont le double avantage de permettre une nouvelle façon de jouer mais également d’enrichir l’histoire du jeu ou l’opposition entre ces deux mentalités est un point central du scénario.

 

 

 

 

Vous l’aurez compris : le rôle de Rider vous permet de faire équipe avec des monstres, de collecter leurs œufs, de les élever et progresser en développant une relation d’amitié solide. Toutes ces possibilités apportent une bonne dose de fraicheur à une série dont le principal point faible était sa répétitivité.

 

 

 

 

Pour conclure, même s’il est évident que Monster Hunter Stories va être critiqué pour son éloignement avec les canons de la série il reste en lui-même un jeu très agréable à jouer et beaucoup plus adapté à la console portable que ses prédécesseurs. La licence Monster Hunter dans sa primauté se devait de retourner sur console de salon pour retrouver toute sa saveur et ce sera bientôt le cas avec un Monster Hunter World qu’on estime très prometteur. Monster Hunter Stories offre, quant à lui, un excellent compromis pour le support 3DS et une nouvelle porte d’entrée dans la saga. Donc oui CAPCOM a fait un très bon choix en misant sur ce jeu.

 

 

 

 

 

Informations pratiques:

Nom : MONSTER HUNTER STORIES

Editeur : CAPCOM NINTENDO

Support : NINTENDO 3DS

Sortie : 08 Septembre 2017

Genre : Role Playing Game 

Prix : 34.99€

c CAPCOM CO. LTD 2016 TOUS DROITS RESERVES

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company