Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Nos coups de cœur au SALON DU SAKÉ 2017

Nos coups de cœur au SALON DU SAKÉ 2017

Yuuki K 12:18 - 25 octobre 2017

La 4ème édition du Salon du Saké s’est achevée le 9 octobre. Nous vous en rapportons de belles découvertes ! En vous rappelant que l'alcool se consomme avec modération.

Cette édition 2017 aura réuni 4091 visiteurs sur 3 jours (dont une consacrée aux professionnels) avec la présence de 60 producteurs venus faire découvrir 350 sakés ! Entre découverte sur stands et ateliers  de dégustation proposant des accords mets et saké, le choix a été difficile mais quelques pépites auront attiré notre attention.

 

5 - Les cocktails de saké : après l’Atelier du Saké, de nouveau présent cette année, un stand proposait en partenariat avec la société suisse Mélomoon, des cocktails. Le principe étant simple, puisqu’il s’agit de réaliser des cocktails classiques  comme un mojito, en versant du saké (ou tout autre alcool, ou boisson sans alcool) sur une préparation en forme de boule glacée. Niveau qualité, on préfère nettement les propositions de grands chefs pour l’Atelier du saké, mais ces préparations toutes faites constituent une base facile à réaliser chez soi pour expérimenter des cocktails à base de saké.

 

Le Vent, la Vague (Prix du Public) et l’Aube des Larmes du Levant ©2017 Japan FM.

 

4 - Saké la Vague des Larmes du Levant : Prix du Public de ce Salon du Saké 2017, remis le 8 octobre, on comprend pourquoi cette production made in France a recueilli l’approbation du public ! Basé au Mont du Pilat, Les Larmes du Levant est le premier sakagura (producteur de saké) en France, ouvert en 2017, après plusieurs années de formation entre la France et le Japon et l’aide d’un Tôji (l’équivalent du brasseur). Si la Vague a remporté le prix, Les Larmes du Levant produisent également l’Aube et le Vent, tous des Junmai.

 

 

3 types de shôchû au sésame de chez Beniotome étaient présentés au public ©2017 Japan FM.

 

3 - Shôchû au sésame : Parmi de nombreuses boissons japonaises, il y a au Salon du Saké une large place aux différents alcools produits au Japon tels le whisky ou récemment le gin. Mais, outre le saké ou nihonshu, il existe une autre boisson traditionnelle alcoolisée au Japon : le shôchû ! Cet alcool est souvent comparé à la vodka puisqu’il s’agit d’un alcool distillé à partir du riz, d’orge, de pomme de terre ou de patate douce, et que sa teneur en alcool est plus forte que le saké. Chez Beniotome, originaire du département de Fukuoka, la spécialité est donc un shôchû à base de sésame, et c’est bel et bien un goût  de sésame grillé que l’on sent en dégustant leur shôchû.

 

Jambon ibérique, mangalica et saké : une association à refaire chez soi ©2017 Japan FM

 

2 - Masterclass « Jambon ibérique et saké, une romance passionnée » : le Salon du Saké rappelle ici que l’évènement n’est pas que français mais bien européen ! Lors de cette masterclass, il nous a été proposé de constater avec nos sens que grâce à l’association du saké et du jambon ibérique ou du mangalica issus tous deux de chez Monte Nevado, nous pouvions « repousser les frontières de l’umami ». Notre avis ? A reproduire chez soi sans fin !

 

 

Quelques pâtisseries de Jacques GENIN et de Sophie VIDAL proposées lors de cet atelier-dégustation ©2017 Japan FM.

 

1 - Ateliers-dégustation et Accords Kampaï : Ce dernier est une des nouveautés de cette édition 2017. Plus accessibles, en marge des ateliers et conférences, tout en étant bien plus accessibles au public, puisque ces animations se déroulent au milieu de tous les stands et permettant un premier pas vers des accords franco-japonais, bien plus simples à reproduire chez soi, comme un accord saké et comté, ou saké et caramels de Jacques GENIN, un des invités d’honneur du salon, pour lequel il ne fallait débourser que 2€ (contre 45€ pour les ateliers-dégustation carte blanche à Kei KOBAYASHI ou Jacques GENIN). Enfin les ateliers demeurent une des valeurs sûres de ce salon, permettant au public comme aux professionnels de se familiariser davantage avec l’association saké et gastronomie française, sucrée comme salée.

 

 

Le sorbet de saké de Jacques GENIN, servi lors de l’atelier-dégustation ©2017 Japan FM.

L’Eau du Désir, saké à partir duquel le sorbet a été réalisé, de chez Dassaï ©2017 Japan FM.

 

1 bis - La surprise du Chef Jacques GENIN : C’est notre gros coup de cœur de cette édition, un cadeau imprévu mais une véritable surprise lors de son atelier-dégustation, il s’agit d’un sorbet de saké ! Malheureusement cette création de Jacques GENIN, dont la recette est déposée, ne sera a priori jamais commercialisée selon le chef chocolatier. Bien malheureusement, car ce sorbet, obtenu à partir du saké l’Eau du Désir de chez Dassaï, était époustouflant tant par sa texture que son goût  et nous trouvons qu’il serait vraiment dommage de ne garder cette saveur que dans notre mémoire.

 

Vous aviez raté cette 4ème édition ? Bonne nouvelle ! Sylvain HUET, Saké Samuraï et fondateur de l’évènement a déjà annoncé les dates de l’édition 2018, l’année de Japonismes, le samedi 6 et le dimanche 7 octobre 2018.

 

Photo : ©2017 Japan FM.

 

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company