Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

« 25 histoires d’un monde en 4 dimensions » de Leiji MATSUMOTO

« 25 histoires d’un monde en 4 dimensions » de Leiji MATSUMOTO

Yuuki K 14:12 - 22 janvier 2018

Réalisé entre 1968 et 1970, les Français pourront enfin découvrir « 25 histoires d’un monde en 4 dimensions » de Leiji MATSUMOTO, prémices en quelque sorte de ses grandes œuvres futures, sorti en librairies depuis le 19 janvier aux éditions Kana.

Résumé officiel : Leiji Matsumoto nous a fait rêver avec « Albator », son célèbre pirate de l’espace. Après « 24 histoires d’un temps lointain », voici un nouveau recueil de 25 histoires courtes qui nous permet de poursuivre l’exploration de la genèse de l’univers Matsumoto !

Toujours dans un environnement intersidéral, on y retrouve les thèmes chers à l’auteur et qui forment la base de toute son œuvre : la défense de la nature, la lutte pour la vie, l’ouverture aux autres, les failles de l’être humain ! On y retrouve déjà toute la magie et la maestria de ce maître du manga et permet de contempler l’évolution de son travail à travers le temps (et l’espace) !

 

L’avis de Yuuki K :

Si Leiji MATSUMOTO a commencé à dessiner « Yojigen Sekai » (« 四次元世界 ») en 1968, le recueil réunissant les nouvelles sous ce nom sera quant à lui publié en 1977, tout comme le recueil « 24 histoires d’un temps lointain » (« Kaerazaru Toki no Monogatari » ou « 帰らざる時の物語― ») paru en France en 2014 chez Kana. Mais c’est bien 40 ans plus tard qu’en France, nous pourrons découvrir « Yojigen Sekai » sous le titre « 25 Histoires d’un monde en 4 dimensions » (traduit depuis l’édition originale de 1995 chez Shogakukan). Selon la préface de ce recueil en français de Julien PIROU, ce recueil est même une « expérimentation graphique et narrative » de Leiji MATSUMOTO qui peut en 1968,  après avoir dessiné plusieurs shôjo manga, enfin laisser libre court à son imagination dans l’univers de la science-fiction ! Dans « 25 histoires d’un monde en 4 dimensions », les lecteurs trouveront donc 25 récits courts dans lesquels ils retrouveront, ou découvriront, des thèmes qui sont chers à son auteur. A travers la science-fiction, Leiji MATSUMOTO évoque les déceptions amoureuses, revisitant par exemple dans « L’Inachevée » les raisons qui font que le compositeur autrichien Franz SCHUBERT n’a jamais achevé sa « Symphonie inachevée ». Evoqué en début de cet article, ces nouvelles sont des prémices aux œuvres les plus connues de Leiji MATSUMOTO, et cela se constate aisément à travers des récits qui naviguent dans l’espace et dans le temps. On y constate aussi une sorte d’obsession du mangaka pour des femmes à la silhouette longiligne possédant une longue chevelure blonde, omniprésentes dans ce recueil, rappelant alors des personnages à venir comme Maetel ou Emeraldas.

 

Extrait de « Mon amour illustoire » in « 25 histoires d’un monde en 4 dimensions » ©Leiji Matsumoto via Kana.

 

Mais on y repère surtout des thèmes abordés par le mangaka dans ses oeuvres futures comme la notion d’espoir pour un avenir meilleur, ou encore le thème de l’environnement, présent par le biais de différents sujets comme le nucléaire. C’est aussi à travers des récits mettant en scène des insectes, représentant la diversité de l’humanité comme dans « Amu du monde fantastique », que Leiji MATSUMOTO explore la question de l’humain et de l’identité humaine. Plus qu’une question de survie, ces nouvelles reflètent davantage les pensées de son auteur sur le caractère sacré de la vie. Mais qu’est-ce qui caractérise l’humanité ? Leiji MATSUMOTO nous fait part de ses réflexions sur cette question également à travers la notion de rêve à plusieurs reprises,  comme par exemple dans «  Un revolver à percussion : le colt 1851 Navy », une notion reprise et développée également plus tard dans « Capitaine Albator ».

 

Extrait de « Amu du monde fantastique » in « 25 histoires d’un monde en 4 dimensions » ©Leiji Matsumoto via Kana.

 

Pour qui admire Leiji MATSUMOTO, ou pour qui veut apprivoiser son oeuvre sans forcément avoir eu le courage d’engloutir toute sa bibliographie, « 25 histoires d’un monde en 4 dimensions » ou encore « 24 histoires d’un temps lointain » publié en 2014, sont des recueils parfaits pour découvrir ou prolonger sa connaissance générale sur l’artiste. Et pourquoi pas donner envie au lecteur néophyte de se plonger dans l’univers de  Leiji MATSUMOTO ?

 

Informations pratiques :

Titre : 25 Histoires d’un monde en 4 dimensions

Auteur mangaka : Leiji Matsumoto

Editeur : Kana

Collection : Sensei 

Prix : 15€

Qui : Tous publics

Où : librairies et grandes surfaces culturelles

 

Visuel : Extrait de la couverture de « 25 histoires d’un monde en 4 dimensions » via Kana ©Leiji Matsumoto

Laissez un commentaire


© 2018 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company