Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

La Princesse MAKO et Kei KOMURO repoussent leur mariage

La Princesse MAKO et Kei KOMURO repoussent leur mariage

Yuuki K 15:09 - 07 février 2018

C’est l’information qui fait la une de l’actualité au Japon : le mariage prévu pour novembre 2018, devrait désormais être célébré en 2020, soit après l’abdication de l’Empereur Akihito et l’accession au trône du nouvel Empereur. La Princesse a rédigé une déclaration pour mettre fin aux rumeurs.

Le mariage n’est pas annulé et le couple a bien l’intention de se marier, mais plus tard ! L’Agence de la Maison Impériale a annoncé mardi que le mariage de la Princesse Mako d’AKISHINO et de Kei KOMURO sera reporté avec pour motif : le manque de préparation. L’annonce est soudaine voire perturbante d’après The Japan Times pour la population japonaise, d’autant que la cérémonie des fiançailles formelles, le « Nosai no gi » devait se dérouler dans moins d’un mois et que le mariage devait se dérouler le 4 novembre prochain. Le lieu des festivités  avait même déjà été choisi dans l’un des hôtels les plus prestigieux de la capitale, l’Imperial Hotel. Si l’annonce surprend et fait poser la question du maintien du mariage, c’est parce qu’en décembre 2017, un hebdomadaire publiait un article affirmant que la famille du fiancé avait des problèmes financiers en raison d’une dette qui n’aurait pas été remboursée. Cette annonce a donc relancé des spéculations quant au maintien réel du mariage, d’autant que rares sont les reports de mariage dans la Famille Impériale ! Jusqu’ici, les mariages au sein de la Famille Impériale ont été reportés uniquement en raison de catastrophes naturelles ou de décès, ce fût le cas pour Sayako KURODA, fille de l’Empereur et de l’Impératrice. C’est probablement pourquoi l’Agence de la Maison Impériale a souligné que la décision de décaler la date du mariage n’avait rien à voir avec les révélations de l’hebdomadaire, le couple comptant toujours se marier, et que la Princesse Mako d’AKISHINO a rédigé une déclaration publiée par l’Agence, et traduite en anglais par le Mainichi Shimbun, dans laquelle elle dévoile les raisons de ce report. Elle y reconnaît « un manque de temps pour une préparation appropriée », précisant que son propre mariage a été annoncé dans la presse en mai bien avant l’annonce par l’Agence de la Maison Impériale en septembre dernier, et que « bien qu’[elle] soit extrêmement reconnaissante pour tous les messages de vœux de bonheur qu’[ils] aient reçu », la petite fille de l’Empereur et de l’Impératrice avait été surprise par ces révélations de la presse. Si le jeune couple avait bien prévu de se marier, il n’avait pas prévu de l’annoncer si tôt ! Et « parce que nous avions décidé de nous marier, nous avons estimé qu’il ne fallait pas laisser se poursuivre une situation ambigüe et nous avons décidé d’annoncer nos fiançailles non-officielles (ndla: les fiançailles étant officielles après le Nosai no gi ) bien plus tôt que prévu. ». Les fiancés avaient alors commencé à programmer avec l’Agence de la Maison Impériale un calendrier des évènements liés à leur mariage qui avait été rendu public en novembre dernier. Mais la Princesse indique dans sa déclaration que le programme initial a  dû être bouleversé en raison de l’annonce qui a été avancée, et que lors des préparatifs, la Princesse et son fiancé «  se sont rendus compte qu’ils n’avaient pas assez de temps »  tandis que la jeune femme et son fiancé souhaitaient  « prendre suffisamment de temps afin de préparer de manière appropriée [leur] mariage et [leur vie] après [le mariage]  », n’hésitant pas à reconnaître leur « immaturité ». La Princesse regrette par ailleurs que la décision de reporter leur mariage « ait causé de gros problèmes et soit un fardeau pour ceux qui ont volontiers collaboré pour [leur] mariage, et [ils] en sont vraiment désolés. ». Avant que cette décision ne soit rendue publique, la Princesse a obtenu le consentement de l’Empereur et de l’Impératrice.  

 

Le mariage devrait donc être célébré en 2020. Et si la date est reportée deux ans après, c’est au regard des évènements importants liés à la Famille Impériale prévus en 2019 : l’abdication de l’Empereur Akihito avant l’accession au trône du Prince héritier Naruhito, oncle de la Princesse Mako. Le jeune couple aura ainsi le temps de se préparer à leur vie future. Une bonne nouvelle au regard de ce report étant que la Princesse fera toujours partie de la Famille Impériale jusqu’en 2020,  et qu’elle assurera donc ses devoirs dus à son rang (pour rappel : en épousant un roturier, la Princesse perdra son titre et renonce à son statut de membre de la Famille Impériale). Ainsi, si vous aviez manqué les vœux du Nouvel An de l’Empereur, un des rares évènements ouverts au public et supposés être les derniers pour la Princesse, vous aurez alors finalement la possibilité de l’apercevoir lors des vœux de 2019 !

 

Sources : Mainichi Shimbun, The Japan Times.

Photo : La Princesse Mako d’AKISHINO et Kei KOMURO lors de l’annonce de leurs fiançailles en septembre 2017 via The Japan Times.

Laissez un commentaire

© 2016 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company