Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

ROMICS : convention à l’italienne.

ROMICS : convention à l’italienne.

Tenshi JFM 11:00 - 16 avril 2018

Du 5 au 8 avril dernier s'est tenue la convention italienne Romics près de l’aéroport de Fumicino dans la banlieue romaine. Quatre jours d’une convention à la fois très proche mais également très différente de ce qui est proposé en France. Découvrons ensemble ce qui rend cette convention si particulière.

 

 

Romics se tiens au Palais des congrès de Fierra Roma. Le lieu est très facile d’accès quel que soit le moyen de transport. L'arrêt se situe sur la ligne de train desservant l’aéroport et le centre de Rome. La gare est à quelques minutes à pied de l’entrée Nord de la convention. Si vous préférez l’entrée Est ou Sud, des navettes sont à dispositions du grand parking de la gare jusqu’à cette entrée. Cependant, n’espérez pas faire du tourisme dans les environs immédiats de la convention : un peu comme Villepinte cet espace est situé dans une zone isolée.

 

 

Heureusement vous pourrez trouver tout ce dont vous avez besoin à l’intérieur de la convention. Par exemple, les larges allées extérieures proposent une large variété de types de nourritures, de boissons, de services et d’activités.  Elles sont également un lieu calme, ombragé et aéré ; ce qui est apprécié par les visiteurs.

 

 

Mais venons-en à l’essentiel : la convention en elle-même. L’ensemble est réparti sur cinq des dix halls disponibles. Sur le papier, le hall 5 est dédié à l’univers du cinéma, le 6 aux jeux vidéo et aux Youtubers, le 7 à la bande dessinée et l’animation sous toutes ses formes, le 8 aux expositions aux projections et aux conférences et le 9 aux jeux de plateau, de cartes, aux éditeurs et aux écoles de dessins. Enfin, ça, c’est dans les grandes lignes, car dans la réalité les univers se mélangent et Romics offre une diversité de stands rarement vu ailleurs.   

 

 

Vous pourrez trouver des stands dédiés aux univers de Star Wars, Star Trek, Ghostbuster à côté de stands dédiés aux Vikings et au Far West, le tout dans la même allée d’un Escape Game Zombie, d’un Laser Game et d’un stand de Go. Un mélange des genres surprenant et également rafraichissant dans une convention. 

 

 

 

 

Même dans les grands classiques Romics offre une part d’originalité. On trouvera beaucoup de stand de produits japonais d’occasions dans la plus pure tradition des recycle shops nippons : ils représentent de véritables cavernes d’Ali Baba pour les collectionneurs de jouets et de produits licenciés. Les jeunes créateurs et les petites boutiques sont mélangés avec les grandes enseignes. Certains jouent la carte de l’originalité en proposant un fonctionnement en mode Ichiban Kuji, à savoir un tirage au sort permettant de gagner différent type d’item pour un prix fixe ; d’autres mettent leur savoir-faire en avant avec d’impressionnants produits artisanaux comme des armures complètes d’héroic-fantasy ou des reproductions à l’échelle 1 de masques et de casques issus d’Anime et de Comics.

 

 

 

 

Une autre bonne surprise ce sont les tarifs justement. Le prix du billet journalier démarre à 5€ pour les personnes cosplayées, 8€ en tarif réduit et de 10 à 12€ selon le jour de la semaine. Le billet pour deux jours est à 18€, trois jours : 24€ et les quatre jours sont à 26€. Les tarifs pratiqués sur les stands sont aussi plutôt corrects compte tenu des produits et services prodigués.

 

En termes de fréquentation, autant les jeudi et vendredi vous offriront un calme olympien, autant les samedi et dimanche sont particulièrement chargés. L’astuce étant de venir tôt, le public italien ayant tendance à arriver entre la fin de matinée et le début de l’après-midi.  

 

 

Evidemment il y a un revers à la médaille. Les prix sont bas mais parfois les stands proposent de la contrefaçon et des produits non officiels de piètre qualité. Il sera difficile pour les visiteurs non-avertis de faire la différence entre des produits non licenciés manufacturés et des créations d’artisanat dans le vrac des stands. Il y a très peu d’invités internationaux, l’édition d’avril 2018 accueillait Tsukasa HOJO le mangaka auteur de "City Hunter" ("Nicky Larson") et "Cat’s Eyes" et Martin FREEMAN l’acteur principal du "Hobbit" et John HOLMES dans la série de la BBC "Sherlock". Cependant les invités locaux sont légions et très accessibles.

 

 

 

 

 

Le Romics offre une alternative très intéressante en termes de convention. Au-delà de ses originalités cette convention offre une ambiance décontractée une sorte de Dolce Vita des conventions. En cas de soucis vous pouvez compter sur le staff qui est d’une efficacité redoutable. Cerise sur la glace italienne : les initiatives des autorités comme le train à 1€ pour faire le trajet entre Fierra di Roma et Rome vous permettra même de faire un peu de tourisme à peu de frais quand vous aurez fait le tour de la convention.          

Et pour finir une petite séléction de photos et de Cosplays :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire


© 2018 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company