Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Pluies meurtières : Shinzô ABE annule sa venue en France

Pluies meurtières : Shinzô ABE annule sa venue en France

Yuuki K 15:58 - 09 juillet 2018

Pendant que nous célébrions la culture japonaise à Japan Expo, le Japon a été frappé par un drame. Un record de pluies torrentielles a fait de nombreuses victimes et le Premier ministre japonais a dû annuler sa visite en France.

119 morts et plus de 80 personnes disparues. Tel est le triste bilan actualisé en début d'après-midi ce jour, et le plus important causé par des catastrophes naturelles ces dernières décennies. C'est dès le 5 juillet qu'une situation de crise s'est dessinée. En raison des pluies diluviennes dans tout le pays, une large partie du Japon, allant du département de Gifu au centre-ouest au département de Kagoshima au sud du Kyûshu en passant par le Shikoku, s'est retrouvée inondée ou a subi des glissements de terrain. De toutes ces régions impactés, le département d'Hiroshima semble être la plus durement impactée. Si on parlait alors de 30 morts, quelques jours plus tard, le bilan s'est alourdi et risque encore de l'être dans les prochains jours. Un ordre d'évacuation avait même été donné au départ à 5,9 millions de résidents à cause des risques de glissement de terrain et d'inondation. En effet, de nombreux bâtiments ont été détruits en conséquence de ces pluies torrentielles record obligeant plus de 23 000 personnes à trouver refuge dans un centre d'évacuation. Au total, 238 glissements de terrain dans 28 départements et plus de 200 lieux affectés par des inondations ont été recensés à travers le pays. Pour répondre à l'urgence, le Premier ministre japonais évoquait « une course contre la montre » ce dimanche, plus de 50 000 pompiers, policiers ou encore membres des Forces d'Autodéfense participaient aux opérations de secours. Il a été également estimé que de nombreuses personnes pourraient se retrouver bloquées à cause de la montée des eaux et incapable de joindre les secours ou de rendre à un centre d'évacuation. En dehors du bilan humain, il y a également d'importants dégâts matériels en attestent des photographies publiées par The Japan Times, dont l'une illustre cet article. Les infrastructures ont également subi beaucoup de dégâts puisque de nombreuses routes demeurent inondées et certaines lignes de train sont suspendues jusqu'à nouvel ordre puisque des chemins de fer se trouvent sous l'eau. Si la pluie a cessé de tomber dans la plupart des régions touchées, la Japan Meteorological Agency conseille à tous ceux qui vivent dans les régions concernées de prendre leurs précautions puisqu'il existe toujours des risques de glissement de terrain et d'inondation.


Le Premier ministre japonais Shinzô ABE vient par ailleurs d'annoncer l'annulation de plusieurs voyages diplomatiques. Il devait se rendre en Belgique dès ce mercredi afin de signer un accord de libre échange entre l'Union Européenne et le Japon, signature reportée au 17 juillet et qui se déroulera à Tôkyô, avant de se rendre en France pour inaugurer Japonismes 2018 ce jeudi 12 juillet puis participer au défilé du 14 juillet, le Japon étant un des deux pays invités d'honneur avec Singapour. Le Premier ministre japonais devait alors se trouver aux côtés du Président de la République française à cette occasion pour marquer 160 ans d'amitié entre les deux pays. Il devait ensuite se rendre au Moyen-Orient. En raison de la situation d'urgence, le Premier ministre se rendra auprès des victimes dans les différentes régions touchées.

 

Bilan du 13.07.2018 : Le bilan des victimes s'est alourdi puisqu'à ce jour le porte-parole du gouvernement Yoshihide SUGA a annoncé 204 morts et selon KYODO News, il resterait encore 60 personnes portées disparues. Les recherches sont toujours en cours avec une mobilisation des secouristes dont le nombre a augmenté à 73 000. Les trois départements les plus durement touchés sont Hiroshima, Okayama et Ehime. C'est alors pour le Japon la pire catastrophe dûe aux pluies depuis 1982.

 


Sources : Mainichi Shimbun, Asahi Shimbun, The Japan Times.

Photo : La ville de Saka dans le département d'Hiroshima se trouve inondée. Via The Japan Times ©KYODO

 

Laissez un commentaire


© 2018 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company