Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

JAKUCHÛ exposé pour la première fois en France !

JAKUCHÛ exposé pour la première fois en France !

Yuuki K 16:21 - 17 septembre 2018

Dans le cadre de Japonismes 2018, l'ensemble du « Royaume coloré des êtres vivants » et de la « Triade de Sâkyamuni » de Jakuchû ITÔ sont exposés à Paris. En raison de la fragilité des œuvres, l'exposition ne durera qu'un mois !

Appartenant depuis 1889 à la Maison Impériale du Japon, l'exposition du « Royaume coloré des êtres vivants » constitue un événement à elle seule puisque c'est la première fois que des œuvres de Jakuchû ITÔ sont présentées en Europe !

 

Détail sur « Vieux pin et phénix blanc » de Jakuchu ITÔ ©2018 Japan FM

 

Considéré comme le plus grand chef-d'oeuvre de Jakuchû, « Le Royaume coloré des êtres vivants » est un ensemble de trente rouleaux peints sur soie qui accompagnent les trois rouleaux de la « Triade de Sâkyamuni ». C'est vers 1757, âgé de 42 ans, que Jakuchû ITÔ déploie tout son talent en commençant le premier rouleau du « Royaume coloré des êtres vivants ». Le peintre venait alors de céder à son jeune frère le commerce familial pour se consacrer entièrement à la peinture, sa passion depuis l'enfance.

 

Détail sur « Vieux Pin et paon » de Jakuchu ITÔ ©2018 Japan FM

 

Pour réaliser ce chef-d'oeuvre et y exprimer la beauté du monde qui l'entoure, l'artiste a observé et étudié les animaux, insectes, poissons et plantes durant des années tout en travaillant les techniques picturales. Ce qui a été découvert assez tardivement, lors des travaux de restauration des œuvres en 1999, c'est que non seulement Jakuchû ne dessinait pas de lignes de contours sur le rouleau de soie avant de reproduire les animaux ou les plantes en peinture, mais il a été aussi démontré que le peintre employait la technique de l'urazaishiki. Cette technique permet à la couleur d'être plus intense ou donnant l'impression de relief en peignant également le revers !

 

Détail sur  « Faisans dorés sur la neige » de Jakuchu ITÔ ©2018 Japan FM

 

A la période où il commence son chef-d'oeuvre, Jakuchû avait a priori déjà terminé trois œuvres rassemblées sous le nom de « Triade de Sâkyamuni ». Ces peintures sur soie représentent le Bouddha Sâkyamuni et les Bodhisattva Mañjusri et Samantabhadra. Alors qu'en 1765 Jakuchû n'a pas achevé son « Royaume coloré des êtres vivants », il en était alors à 24 rouleaux, il offre l'ensemble avec la triade bouddhique au monastère Shôkoku-ji de Kyôto. En effet, Jakuchû était également un fervent bouddhiste , proche ami de Daiten, moine supérieur de Shôkoku-ji. En faisant ce cadeau, le peintre émet pour seul souhait que « ces peintures soient (…) transmises comme (…) décors culturels servant lors des cérémonies religieuses ». Ainsi, jusqu'à ce que le monastère fasse don à la Maison Impériale des trente rouleaux du « Royaume coloré des êtres vivants », les peintures furent effectivement présentées chaque année durant les cérémonies senpô kô selon la disposition suivante : la « Triade de Sâkyamuni » avec le Bouddha entouré des Bodhisattva, qui sont eux-mêmes entourés de chaque côté de 15 rouleaux du « Royaume coloré des êtres vivants ».

 

Détail sur « Fleurs de prunier et lune » de Jakuchu ITÔ ©2018 Japan FM

 

C'est cette même configuration que le visiteur peut découvrir au Petit Palais. Car si « Le Royaume coloré des êtres vivants » a été prêté par l'agence de la Maison Impériale du Japon, la « Triade de Sâkyamuni » demeurée la propriété de Shôkoku-ji, a également été prêtée à la France à l'occasion de cette exposition inédite en Europe. Mais attention, en raison de leur fragilité et pour protéger les couleurs, ces rouleaux ne peuvent être exposées que durant un mois. Le public ne pourra donc voir « JAKUCHÛ : le Royaume coloré des êtres vivants » à Paris que jusqu'au 14 octobre 2018. Qui sait quand la France aura une nouvelle occasion de d'accueillir des œuvres de ce peintre encore méconnu il y a peu ?

 

Détail sur « Prunier en fleurs et grues » de Jakuchu ITÔ ©2018 Japan FM

 

Et si vous ratez l'exposition française, sachez que le Sannomaru Shôzôkan, musée des collections impériales, à Tôkyô, propose chaque année quatre expositions ainsi que des expositions spéciales où les œuvres issues des collections impériales sont exposées en rotation. Mais vous ne pourrez pas voir « Le Royaume coloré des êtres vivants » avec la « Triade de Sâkyamuni » puisque ce dernier ensemble appartient toujours au temple Shôkoku-ji. Le temple comporte le musée Jotenkaku où le public peut également trouver d'autres œuvres de Jakuchû.

 

Informations pratiques dans votre agenda.

 

Photo : Entrée de l'exposition « JAKUCHÛ : le Royaume coloré des êtres vivants » au Petit Palais ©2018 Japan FM.

Laissez un commentaire


© 2018 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company