Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Jour 14 – Qui a dit qu’Osaka était industrielle ?

Jour 14 – Qui a dit qu’Osaka était industrielle ?

11:28 - 08 octobre 2018

Quatorzième journée du road trip en solo au Japon de Diana D. alias Marmotte ! Après Kyôto, la voici à Ôsaka dont elle vous livre ses impressions.

Ce matin, je me réveille  un peu plus tard que d'habitude, et je remercie les deux autres types de ma chambre qui s'évertuaient à ne pas faire de bruit en faisant leurs valises pour ne pas me réveiller.  Ça me change de la veille.

 

Parlant de ça, je remarque que quand je dors dans des dortoirs mixtes, c'est plutôt "Diana est la seule fille de la chambrée". Des fois les gars sont même surpris de me voir.

 

Je reprends donc un rythme de marmotte, et après m'être extraite avec peine du lit, je me dirige vers le Osaka Museum of housing and living. Le musée de l'évolution de la ville depuis l'ère Edo, dans les faits.

 

Osaka Museum of housing and living © Diana D./ marmotteonthego.com

 

J'avais lu qu'il y avait une rue de cette époque reconstruite, et quand je vois que le musée est au 8ème étage d'un immeuble de bureau, je me demande ce que ça donne. Et l'effet est assez drôle: ces bâtiments anciens à l'intérieur d'un dôme moderne, ça fait un effet.

 

Le musée en lui-même, par contre, n'est pas très bien expliqué pour les étrangers, mais on peut quand même apprécier la rapide modernisation de la ville, avec les différentes étapes. On finit tout de même la visite en une demi heure.

 

Une fois ce musée fini, et sans aucune des logiques géographiques et logistiques qu'aurait du m'inculquer mon master en transport, je repars vers le sud de la ville, afin de visiter le Shi Tenno-ji.

 

Malgré la hauteur certaine des bâtiments modernes d'Ôsaka, on voit de loin dépasser la pagode et son sommet. Le temple n'est pas indiqué, mais du coup, on n'en a pas vraiment besoin.

 

 


Shi Tenno-ji © Diana D./ marmotteonthego.com

 

Et pour cause: c'est une pagode de 5 étages.

 

Je crois que c'est pour l'instant mon temple/sanctuaire préféré. 

 

Il n'y a pas grand monde, juste assez pour sentir que le lieu est vivant. Les gens viennent y prier et des offices ont lieu et on n'est pas assailli par des foules de touristes, japonais ou étrangers. C'est calme, c'est vert et on ne peut pas faire plus "Japon traditionnel": c'est un des plus vieux temple du pays, il date de 583!

 

Shi Tenno-ji © Diana D./ marmotteonthego.com

 

C'est aussi un grand parc, rempli de détails à regarder, de statues, de sanctuaires, et bien sûr, avec l'enceinte intérieure et sa pagode. On peut flâner, assister à des cérémonies, faire un tour du marché aux livres qui se tenait aujourd'hui, même si on ne comprend rien au japonais. J'ai feuilleté un album photo de famille du début du 20ème siècle, les gens posent devant les temples, on n'a rien inventé.

 

J'ai beaucoup aimé assister à la vie du temple, à certaines bénédictions, aux prières des gens.

 

© Diana D./ marmotteonthego.com

 

Il ne faut pas hésiter à rentrer dans certains temples qui ont l'air un peu décrépis: j'ose dire que ce sont les plus beaux à l'intérieur.

 

Et puis bon, l'enceinte intérieure et sa pagode sont juste magnifiques, que faut-il rajouter?

 


© Diana D./ marmotteonthego.com

 

En ressortant de l'enceinte intérieure, j'ai même droit à une petite visite de la mascotte.

 

Pour continuer sur mon itinéraire illogique, je repars dans le nord, avec dans l'idée de me caler dans un parc. Arrivée près de la rivière, je réalise qu'il est 14h, et qu'il faut donc manger. Les restaurants ferment à 14h30, et je refuse de manger McDo, je m'installe donc dans le premier restaurant qui passe et je commande le menu enfant. Parce que, outre le fait qu'il y a des crevettes et que j'adore ça, c'est aussi le seul plat où on n'a pas à se griller soi-même son bout de viande. 

 

Ce fameux restaurant est dans une galerie commerciale. Je me demande quel bâtiment d'Ôsaka n'est pas une galerie commerciale...
Et vu que j'ai oublié mon adaptateur à l'hôtel précédent, et que celui que j'ai acheté hier accepte le chargeur de mon ordi mais pas celui de l'appareil photo, je pars en quête d'un second adaptateur.

 

Du coup, je ne sais pas si vous le saviez, mais en France, on a des fiches mâles de prises au diamètre 4mm ou 4,8mm. Et on s'en fout parce que nos prises murales acceptent les deux. Mais ici, il y a des adaptateurs au petit diamètre. Je ne savais pas. J'ai désormais un adaptateur de chaque.

 

Finalement, le parc ne m'attire pas tant que ça, et le temps se couvre. Je décide de rentrer. En plus, il faut que je reparte un peu au sud...

 

 

Retrouvez les récits des précédentes journées de Marmotte sur son blog.

 

 

Photo : Shi Tenno-ji © Diana D./ marmotteonthego.com

Laissez un commentaire


© 2018 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company