Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Le retour de l'art JOMON à la MCJP

Le retour de l'art JOMON à la MCJP

Yuuki K 15:09 - 18 octobre 2018

Vingt ans après la première exposition sur l'art Jômon, c'est dans le cadre de Japonismes 2018 que « Jômon, naissance de l'art dans le Japon préhistorique » est présentée à la Maison de la Culture du Japon à Paris et qui a reçu la visite du Premier ministre japonais.

64 œuvres dont 6 Trésors nationaux et 33 biens culturels importants, soit plus d'oeuvres que lors de la première exposition sur l'art Jômon (« Jômon, l'art du Japon des origines ») à la MCJP il y a tout juste 20 ans, où à l'époque 45 œuvres étaient dévoilées au public dont 3 Trésors nationaux. Et quels trésors !

 

« Poterie en forme de flamme » datant du Jômon moyen en provenance du département de Niigata, Trésor National ©2018 Japan FM.

 

L'ère Jômon correspond à une période très ancienne et longue, entre -11 000 et -400 avant J.C., découpée en en six phases : Jômon naissant, archaïque, ancien, moyen, récent et Jômon final. C'est dans l'ère Jômon que nous pouvons trouver les premières traces de la population japonaise et à travers les objets réalisés par les Japonais durant Jômon présentées à la MCJP, le public est invité à découvrir comment la population a évolué durant cette longue ère de près de 10 000 ans. Pour autant, la fonction réelle de toutes ces œuvres demeurent encore parfois un mystère !

 

4 jarres allant du Jômon archaique au Jômon ancien. ©2018 Japan FM.

 

Ainsi, la première partie de cette exposition réunit les œuvres les plus imposantes allant des plus anciennes au plus récent, permettant en un coup d'oeil de constater un changement par les changements esthétiques effectués. Et si les premières poteries sont simples, avec des motifs linéaires simples réalisés, soit au doigt ou à l'aide d'une spatule, celles du Jômon moyen sont bien plus élaborées et exubérantes, riche en ornements. Finalement, la fin de la période Jômon marque une nouvelle technique de décor, plus simple et à la fois élégante. Ces différentes jarres ou vases soulignent cependant que la place accordée à l'aspect décoratif dans les objets du quotidien pour les Japonais est présente depuis des millénaires.

 

Au-delà de ces jarres imposantes et incroyablement ornées, ce sont les dogû ou figurines anthropomorphes, qui valent le détour. Si les premières figurines connues sont plates, elles prennent du relief dès le Jômon moyen avec une représentation de la femme aux formes généreuses. Et le nombre important de dogû féminines qui ont été réalisées tout le long de l'ère Jômon, semblent indiquer que la femme était sacralisée étant les seules en mesure de donner vie. Ces figurines auraient eu fonction de protection pour les femmes sur le point d'accoucher et d'abondance pour les récoltes, symbolisant alors fertilité et prospérité. Des sekibô ont été réalisés cependant, représentant l'attribut masculin « censés assurer une descendance nombreuse ».

 

Figurine « à lunettes de neige » datant du Jômon final en provenance du département d'Aomori,bien culturel important, visuel fourni àla presse.

 

 


Figurine dite « Déesse masquée » datant du Jômon récent en provenance du département de Nagano, Trésor National, visuel fourni à la presse.

 

« Jômon, naissance de l'art dans le Japon préhistorique » permet aussi de constater que l'artisanat japonais est bien ancré depuis le début et qu'il a aussi évolué dans le temps. Non seulement dans l'art de la poterie, comme vu ci-dessus, mais surtout l'art du laque ! Car les réalisations d'objets de laque existent déjà à l'ère Jômon dès la première moitié du Jômon archaique (-7000 ; -4000), mais la technique a évolué durant les différentes phases de cette ère. Ainsi dans les œuvres les plus anciennes, les motifs étaient réalisés en noir sur la laque rouge avant que cette tendance ne s'inverse ultérieurement.

 


« Poterie laquée à bec verseur » datant du Jômon récent en provenance du département d'Hokkaido, visuel fourni à la presse.

 

La MCJP dévoile aussi le mode de vie de la population de l'ère Jômon, qui plutôt que de se mettre à l'agriculture et à l'élevage à l'image des autres civilisations, a continué à priviégier la cueillette et la pêche comme le montrent la présence de haches et les hameçons. Des bijoux comme des boucles d'oreille , de taille variée mais imposants et finalement pas si lourds qu'on pourrait le croire, sont également exposés.

 

Aussi, un espace tactile vous permet de toucher trois œuvres grâce à des reproductions fidèles en taille et en poids.©2018 Japan FM.

 

Si lors de l'exposition de 1998, le Président français Jacques CHIRAC, grand amateur des arts japonais, avait fait le déplacement ( à plusieurs reprises) pour cette exposition, cette fois c'est le Premier ministre japonais Shinzô ABE qui a pris le temps de visiter une des expositions de Japonismes 2018 ce 18 octobre dans le cadre de sa tournée européenne  !

 

 


Le Premier ministre Abe découvre l'exposition « Jômon, naissance de l'art dans le Japon préhistorique » à la MCJP ce 18 octobre 2018 ©2018 Japan FM.

 

Informations pratiques dans votre agenda.

 

Photo : Entrée de l'exposition ©2018 Japan FM.

Laissez un commentaire


© 2018 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company