Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Fast Retailing Co. (UNIQLO) ouvre ses avantages à tous les types de couples.

Fast Retailing Co. (UNIQLO) ouvre ses avantages à tous les types de couples.

Tenshi JFM 10:00 - 03 décembre 2018

Le groupe Fast Retailing Co. qui détient la célèbre marque de vêtement UNIQLO, ambassadrice du savoir-faire japonais, va appliquer, à partir de décembre prochain, une nouvelle politique managériale lourde en symbole.

Fast Retailing Co. est ce qu'on appelle communément un géant industriel du prêt-à-porter. Ce groupe nippon détient des enseignes comme GU, Theory, Le Comptoir des Cotoniers ou Princesse tam.tam mais sa marque historique, le fer de lance du groupe est UNIQLO. Même si la plupart d’entre vous connaissent bien UNIQLO que ce soit pour ses vêtements sobres, abordables et technologiques (Heat-tech par exemple) ou pour ses fameux T-shirts de collaboration avec moult artistes et mangaka je me permet une brève piqure de rappel pour ceux et celles qui découvriraient la marque.

 

 

UNIQLO Co., Ltd. (株式会社ユニクロ, Kabushiki kaisha Yunikuro) est une entreprise japonaise de conception, de confection et de distribution de vêtements qui a ouvert sont premier magasin en 1984 et qui maintenant est présente dans le monde entier avec presque mille magasins au Japon et à peine moins dans le reste du globe. Rien qu’en France, UNIQLO possède 26 magasins et voit son succès grandir d’année en année. UNIQLO est d’abord reconnu pour son indiscutable rapport qualité-prix et pour son indémodable image. Aujourd’hui, c’est pour un changement important dans sa politique en termes de ressources humaines que le groupe Fast Retailing Co. et UNIQLO font parler d'eux.

 

En effet, la firme de Tadashi YANAI a décidé de donner les mêmes avantages à ses employés engagés dans une relation homosexuelle qu’aux employés hétérosexuels. Ces avantages devraient inclure la possibilité de louer les appartements appartenant à la firme réservés aux familles, d’obtenir des primes de mariages ou de condoléances et de prendre des congés maritaux.

 

Comme dans la plupart des sociétés nippones le fait de se marier donne le droit aux employés à une gratification financière une sorte de cadeau de mariage de la part de l'entreprise et à une semaine de congés payés pour la cérémonie, il en va de même pour le cas plus funeste où l'un des employés perdrait son conjoint. Et, juqu'à présent, au sein de Fast Retailing Co. ces avantages se limitaient uniquement aux employés en couple hétérosexuel.     

 

 

 

 

Les portes-paroles de Fast Retailing Co. déclarent que :

 

« En tant que société à l’échelle mondiale, nous désirions fournir à tous nos employés un environnement de travail libre de toute anxiété concernant l’avenir en reconnaissant leurs différents choix de mode de vie. »

 

Une intention louable mais quel en est exactement l’impact ?  

 

La mesure peut sembler, au premier abord, avoir une portée plus symbolique qu’autre chose. Une volonté de se construire une image progressiste dans un pays où l’homosexualité est encore considérée comme « négligeable ». Mais cette décision aura aussi des conséquences économiques pour le groupe. Rien qu'au Japon les employés de la firme ne représentent pas moins de 60 000 personnes.    

 

Ce n’est donc pas une décision prise uniquement pour faire un simple coup de com’.

 

 

Concrètement, il n’y qu’un seul aspect de cette politique qui peut nuancer la portée positive de cette décision mais qui est, hélas, un processus obligatoire : les employés en couple du même sexe souhaitant bénéficier de ces droits seront dans l’obligation d’en faire la demande en remplissant un dossier prévu à cet effet et, ainsi, de s’enregistrer en tant que tel. Espérons que Fast Retailing Co. a prévu un certain nombre de garde-fous en termes de confidentialité pour que cette bonne idée ne devienne pas un outil d’ostracisation au sein des équipes.

 

On peut s'interroger également sur l'impact de cette décision dans les autres marques du groupe notamment pour les marques françaises comme Le Comptoir des Cotoniers et Princesse tam.tam qu'il détient. 

 

En tout cas la décision a fait boule de neige au sein des entreprises basées au Japon car, à l’heure actuelle, des sociétés comme IBM Japon et Rakuten sont en train d’étudier la mise en application d’un système similaire.

 

 

Sources : Fast Retailing ; UNIQLO ; Asahi Shimbun.

Sources photos : UNIQLO logo, New-York Magazine, uniqlo.com, Deep Japan - Photo by IQRemix, UNIQLO Vancouvert - Peter Meiszner

Laissez un commentaire


© 2018 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company