Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

« Les Cent Vues du Japon » par Julien GIRY et Aurélie ROPERCH

« Les Cent Vues du Japon » par Julien GIRY et Aurélie ROPERCH

Yuuki K 13:02 - 20 décembre 2018

Aurélie ROPERCH et Julien GIRY, tous deux journalistes, se sont envolés au Japon durant un an à la découverte des 100 paysages de l’ère Heisei (« Heisei Hyakkei ») dont un livre est paru aux éditions Transboréal-Elytis en septembre.

Saviez-vous qu’au Japon, il existe un classement officiel des 100 plus beaux paysages du pays ? « Une manie » du classement qui ne date pas de notre ère, puisque selon les auteurs des « Cent vues du Japon », l’apparition du premier classement daterait du XVIIème siècle par Hayashi RAZAN, homme d’état. Si depuis lors, il existe une multitude de listes allant de celle des 100 onsen ou encore des 100 spots d’observation pour les hanami, c’est grâce à l’Empereur Hirohito qu’émergent ces listes de cent, soit les hyakkei. A partir de 1927, sous l’ère Shôwa donc, dans le but de promouvoir le patrimoine naturel apparaît « Shôwa Hyakkei » ou « Les cent vues [du Japon] sous l’ère Shôwa ». A son décès en 1989, une nouvelle ère s’est donc ouverte, l’actuelle ère Heisei. Mais il n’y a pas eu de hyakkei directement à l'intronisation d'Akihito. Il a fallu attendre une initiative du quotidien Yomiuri Shimbun à l’occasion de son 135ème anniversaire en 2009 ! Invitant ses lecteurs à définir une nouvelle liste de cent vues du Japon pour l’ère Heisei, plus de 600 000 lecteurs ont ainsi voté pour définir les 100 plus beaux paysages du pays parmi une présélection de paysages naturels, comme les onsen de Beppu ou le Mont Fuji, matsuri tels celui du Nebuta Matsuri d’Aomori, mais aussi monuments et patrimoines comme le quartier de Gion à Kyôto, l’île de Naoshima ou le dôme de la bombe atomique à Hiroshima. C’est donc cette liste que Julien GIRY et Aurélie ROPERCH ont suivi scrupuleusement entre février 2017 et mars 2018, visitant le Japon depuis Hokkaido au nord jusqu’à Okinawa au sud.  « Les Cent Vues du Japon », disponible aux éditions Transboréal-Elytis depuis septembre, s’attache enfin à présenter en 2 ou 3 pages illustrées de photographies chacune de ces vues du Japon, offrant un bref contexte historique mais décrivant également les impressions ressenties par les auteurs à la vue de ces paysages.

 

Chichibu Matsuri ©Julien Giry/Aurélie Roperch

 

Pèlerinage de Kumano Kodo dans le Kansai, un pèlerinage classé à l’Unesco ©Julien Giry/Aurélie Roperch

 

Synopsis officiel : De 2017 à 2018, Julien Giry et Aurélie Roperch ont sillonné le Japon, de la banquise de Hokkaido à l’archipel tropical d’Okinawa, à la découverte de ses cent vues les plus emblématiques. Établie par les Japonais eux-mêmes, cette liste comporte des paysages naturels (mont Fuji) ou urbains (quartiers de Tokyo), des sites historiques ou contemporains, des festivals, des phénomènes étonnants (les tourbillons du détroit de Naruto), des chemins de pèlerinage (les 88 temples de Shikoku), voire des musées et des parcs de loisirs. Ce faisant, elle constitue un fabuleux portrait du Japon actuel qui révèle par touches successives toute la richesse et la diversité du pays du Soleil-Levant. Les Cent Vues du Japon, loin des clichés, propose une fresque vivante, sincère et colorée, mêlant informations pratiques et clés de compréhension de la vie quotidienne ou traditionnelle.

 

L’avis de Yuuki K. :

Telle une carte postale du Japon, les deux auteurs vous emmènent découvrir les cent sites incontournables du pays.  Ce ne sont pas les seules vues qui méritent l’attention, c’est certain, mais cet ouvrage a le mérite de présenter un large aperçu des lieux à voir au Japon, dont une bonne partie est encore peu connue. De plus ce livre est réalisé d’après une liste officielle populaire et choisie par ses habitants, il me semble qu’aucun ouvrage en français ne s’y était intéressé jusqu’alors. Et si ces cent ont la préférence des Japonais, il a été difficile pour les deux journalistes de ne pas aller au-delà de cette liste pour ce livre. Quoique les journalistes aient pu définir leur préférence pour un site en particulier suite à cette aventure.

 

Vue du Mont Zao ©Julien Giry/Aurélie Roperch

 

Julien GIRY nous décrit son admiration pour le Mont Zao (vue n°14), découvert en hiver où il a pu profiter du Zao Dai rotenburo (un grand onsen en extérieur), « un des meilleurs (…) expérimenté » !

 

Jomon Sugi ©Julien Giry/Aurélie Roperch

 

Quant à Aurélie ROPERCH, son meilleur souvenir est le Jomon Sugi sur l’île de Yakushima (vue n°98), soit le plus vieil arbre du Japon âgé de 2 000 ans et source d’inspiration pour Hayao MIYAZAKI pour « Princesse Mononoké ». Si les deux auteurs de ce livre ont pu explorer d’autres sites durant cette année de voyage au Japon, dont les descriptions sont disponibles sur leur site Nippon100, pour l’heure le projet d’un autre livre n’est pas à l’étude. Cependant, « Les Cent vues du Japon » ayant été réalisé à partir de la liste officielle des Heisei Hyakkei, pour désigner les plus belles vues sous le règne de l’Empereur Akihito, on peut donc affirmer avec quasi-certitude qu’un nouveau vote devrait voir le jour dans les années à venir afin de mettre à jour une nouvelle liste de 100 correspondants à l’ère du Prince héritier Naruhito qui montera sur le trône le 1er mai 2019 ! Et donc pourquoi pas repartir à la découverte de nouvelles vues ?

 

Photo : couverture des « Cent Vues du Japon » ©Julien Giry/Aurélie Roperch.

Laissez un commentaire


© 2019 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company