Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Le Japon de Meiji dans le Catalogue LUMIÈRE

Le Japon de Meiji dans le Catalogue LUMIÈRE

Yuuki K 12:03 - 20 février 2019

A quoi ressemblait le Japon de la fin du XIXème siècle ? Un site a recensé l’intégralité de l’œuvre cinématographique des frères Lumière, dans lequel on trouve 33 films sur le Japon de Meiji.

Tout au long de la saison culturelle Japonismes 2018, nous avions eu l’occasion d’évoquer l’ère Meiji, symbole de l’Ouverture du Japon. On en sait moins sur le Japon de l’époque à l’exception de quelques images d’époque qui ont été présentées au public lors des différentes expositions Japonismes 2018, comme par exemple au Musée des arts asiatiques-Guimet. Il existe pourtant des films d’époque grâce à l’invention, le cinématographe, d’Auguste et Louis LUMIÈRE. Constant GIREL et Gabriel VEYRE travaillaient pour eux comme opérateurs de prises de vue  et sont allés parcourir le monde, notamment le Japon. Le cinématographe y est en effet envoyé dès 1897 et les Français y tournent plusieurs films pour le catalogue LUMIÈRE. Certaines images ont par ailleurs été prises par un Japonais, Tsunekichi SHIBATA, un des premiers réalisateurs du Japon ! Au total, ce catalogue contient 1 423 films réalisés dans le monde entier entre 1895 et 1905, dont 33 au Japon. En 1995, pour les 100 ans du cinéma, une sélection de 365 de ces films a été diffusée à la télévision française, puis, en 2005, l’intégralité de ce catalogue est inscrite comme patrimoine documentaire sur le registre Mémoire du Monde à l’UNESCO. Mais pour les consulter en France, il faut se rendre à la Bibliothèque Nationale de France ou se rendre au CNC au Bois d’Arcy dans les Yvelines, tandis qu’aux Etats-Unis, un DVD a été publié en 2012 contenant 365 films sélectionnés dans le catalogue LUMIÈRE. C’est par intérêt pour l’histoire du cinéma qu’en 2013, un site internet a été créé listant tout le catalogue par un enseignant et ses étudiants dans le cadre d’un séminaire d’une école d’art, l’EAA La Chaux-de-Fonds. On y découvre que parmi ces 1423 films, 1405 ont été restaurés, 18 ayant été perdus. Parmi les 33 films sur le Japon, 15 ont été uniquement consacrés à Tôkyô ! Les archives comportent tant des images des villes que de la vie quotidienne des Japonais, par exemple « un dîner japonais » ou « l’arrivée d’un train » à Nagoya, des « danseuses japonaises » à Kyôto ou encore des « Aïnos à Yeso » (ou Aïnous dans ce qui correspond à l’actuel Hokkaidô) !

 

Un lien avait été partagé sur YouTube, montrant une rue dans le quartier de Nihombashi-Ginza à Tôkyô en 1897, et que nous vous relayons :

 

 

 

Sources : SoraNews24, Catalogue Lumière, « Chronologie : Les premières années du cinéma au Japon (1896-1920) », ( Ebisu, n°26, 2001) de Simon Pascale.

Photo : « Station du chemin de fer de Tokyo » en 1898, via Catalogue Lumière.

Laissez un commentaire


© 2019 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company