Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Les deux nouveaux visas sont entrés en vigueur pour les travailleurs étrangers

Les deux nouveaux visas sont entrés en vigueur pour les travailleurs étrangers

12:49 - 02 avril 2019

Après l’approbation de la nouvelle loi d’immigration, deux nouveaux visas de travail sont désormais en vigueur. Comment les obtenir ? Et quels sont les secteurs professionnels qui recrutent ?

2 731 093 résidents étrangers vivant au Japon recensés en décembre 2018, dont 1 460 463 travailleurs étrangers recensés en octobre 2018. Un record pour le Japon, mais c’est un chiffre qui devrait encore augmenter dans les années à venir avec l’entrée en vigueur de la nouvelle loi d’immigration et le besoin de main d’œuvre dans le pays. Désormais, il existe deux types de visas de travail pour les étrangers désirant travailler au Japon. Dans les deux cas mais aussi pour tout séjour excédant 90 jours, les demandeurs de visa doivent demander au préalable un certificat d’éligibilité ou Certificate of Eligibility, qui ne peut être obtenu qu’au Bureau de l’Immigration au Japon par votre employeur (ou dans d’autres cas par l’organisme qui vous invite, un parent sur place, ou votre école). Une fois votre certificat obtenu par courrier, vous pourrez vous présenter à l’ambassade du Japon (ou consulat) pour faire votre demande de visa. Dans le cadre des nouveaux visas, sachez alors que vous pourrez obtenir le premier visa « Specified Skilled Worker » (en français, "travailleur qualifié") si vous travaillez dans un des 14 secteurs professionnels définis comme  les soins infirmiers, nettoyage de bâtiment, construction automobile, agriculture ou industrie alimentaire. Mais pour obtenir le précieux sésame, et si vous n'avez pas eu de formation via le visa « technical intern training », vous devrez passer un test de compétence ainsi qu’un test de niveau en japonais (JLPT) pour lequel vous devrez obtenir au moins le niveau N4. Vous ne pourrez cependant pas résider plus de cinq ans au Japon avec ce visa, et cela concerne également les étudiant(e)s et les celles et ceux avec le statut de « technical intern training » qui résidaient au Japon avant l’entrée en vigueur de la loi et qui voudraient obtenir ce visa, et vous ne pourrez pas venir avec votre famille. Pour faciliter l’intégration de ces travailleurs, le gouvernement japonais a parallèlement pris des mesures en ce sens avec l’ouverture d’une centaine de centres d’informations à travers le pays, ainsi que le développement de services multilingues dans les hôpitaux, agences pour emploi ainsi que pour les alertes en cas de catastrophe naturelle. Cela, dans le but d’éviter une concentration de travailleurs étrangers dans les grandes villes. Le second visa « Specified Skilled Worker » peut être obtenu si vous êtes hautement qualifié, vérifié par un test de compétence, seulement dans le secteur de la construction ou de la construction navale. En revanche, l’obtention de ce visa offre nettement plus d'avantages que le premier visa puisqu’il ne nécessite pas de parler japonais, et surtout vous permet, selon conditions, d’emmener votre famille avec vous. De plus, vous pourrez renouveler votre visa pour résider plus longtemps au Japon, sans limitation de durée. Autre information non négligeable, le ministère japonais de la Justice a annoncé il y a quelques jours l'ouverture à partir de juillet d'un portail pour effectuer certaines demandes de visa en ligne.

 

Pour rappel, dans le cadre d’un séjour au Japon n’excédant pas 90 jours et à condition d’avoir en votre possession un billet retour, les détenteurs d’un passeport français n’ont pas besoin d’un visa. Les séjours d’ordre touristiques, médicaux, les visites familiales ou amicales et les voyages scolaires vous exemptent d’un visa. Les stages non rémunérés et les voyages professionnels sont également exemptés sous réserve de non rémunération (rendez-vous d'affaires ou séminaires par exemple). Dans tous les cas, pensez à consulter le site de l’ambassade du Japon en France.

 

 

Sources : Kyodo News, Foreign Press Center Japan, Ambassade du Japon en France.

Photo : Droits réservés.

Laissez un commentaire


© 2019 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company