Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

A la découverte de BEPPU dans le département d'Oita

A la découverte de BEPPU dans le département d'Oita

14:22 - 09 mai 2019

Beppu est une petite ville maritime située dans le Kyûshû, département d’Oita, à proximité de la ville éponyme qui accueillera des matchs de la prochaine Coupe du monde de rugby. On vous emmène à la découverte d'une ville surtout réputée pour ses nombreux onsen et ses enfers !

Beppu est réputée au Japon et dans le monde entier comme étant la deuxième plus importante station de sources d’eau chaude volcanique au monde, juste après Yellowstone aux Etats-Unis. En effet, on recense environ 3 000 onsen dans la ville, raison pour laquelle de la fumée de vapeur flotte en permanence au-dessus de Beppu. Cela est encore plus flagrant lorsqu’on sort de la ville.

 

©2019 Japan FM.

 

Beppu est également fameuse pour la diversité de ses onsen puisqu’on compte dans le monde dix sortes de sources chaudes volcaniques ayant des propriétés vertueuses pour soigner des problèmes de santé ou tout simplement améliorer la peau, et Beppu en détient sept sortes parmi tous ses onsen. C’est pourquoi de nombreux visiteurs viennent à Beppu, parfois pour des séjours de longue durée, pour une cure thermale. Il y a aussi de nombreux onsen accessibles gratuitement à ses habitants, d'autres accessibles aux étrangers moyennant une centaine de yens environ !

 

©2019 Japan FM.

 

©2019 Japan FM.

 

Il y a également des bains de pied appartenant à la municipalité et gratuit d’accès (aux habitants comme aux touristes), avec également des bains de vapeur pour les pieds, mais aussi, un peu plus loin, des bains de vapeur payants, un peu comme des saunas. Bien entendu, il existe de nombreux établissements, hôtels comme ryokan avec onsen pour les clients voire des rotenburo en chambre. De plus, grâce à la prochaine Coupe du monde de rugby dont plusieurs matchs se dérouleront dans le Kyûshû, plusieurs onsen acceptent désormais la présence de personnes tatouées.

 

©2019 Japan FM.

 

Mais, attention car tous les onsen de Beppu ne sont pas destinés à vous accueillir pour vous y relaxer ! Il y a effectivement sept sources qui sont là pour être admirées, Jigoku Meguri ou les Sept Enfers de Beppu, apparus il y a plus d’un millier d’années. Oui sept ! Si par le passé, les visiteurs de Beppu en avaient connaissance de huit, il s’avère que l’un d’entre eux ne fait plus partie de la liste officielle des Jigoku Meguri depuis peu, le Yama Jigoku. Désormais, il y a donc sept Jigoku officiels dont la plupart se trouvent dans le quartier de Kannawa. Si vous pouvez n’en visiter qu’un, il existe un pass coutant 2 000 yens pour faire le tour des sept Jigoku.

 

©2019 Japan FM.

 

©2019 Japan FM.

 

Le plus connu de tous est Umi Jigoku, dont l’eau bleue donne envie de plonger dedans. Mais surtout ne le faites pas au risque d'être ébouillanté vivant puisque l’eau est à 98°C ! C’est par ce Jigoku que nous vous recommandons de commencer la visite puisqu’il y a sur ce site, un petit musée racontant l’histoire des Sept Enfers de Beppu (mais à l’heure actuelle la plupart des explications ne sont qu’en langue japonaise). Il s’y trouve également un petit temple. Si vous ne désirez ne visiter qu’un Jigoku, c’est l’un de ceux que nous vous recommandons puisqu’il est assez complet, il s’y trouve par ailleurs un onsen pour les pieds. Sachez qu’à l’occasion de la Coupe du monde de rugby, à partir de septembre et durant la durée de l'évènement, le lieu sera spécialement ouvert de nuit pour des projections de lumière sur l’Umi Jigoku !

 

©2019 Japan FM.

 

©2019 Japan FM.

 

L’Oniishibozu Jigoku, en référence aux têtes chauves des moines, est quant à lui un onsen de boue que vous pouvez voir bouillir en permanence, en attestent des bulles de boue sur la surface. Sur le site, il y a non seulement des bains pour les pieds mais aussi une zone de onsen public moyennant 680 yens comme privatisable pour 2 000 yens.

 

©2019 Japan FM.

 

©2019 Japan FM.

 

Le Kamado Jigoku, sorte de condensé des Sept Enfers, est  très ludique, et est le préféré des touristes coréens. C’est aussi l’un de ceux que nous recommandons à qui souhaite ne visiter qu’un seul Jigoku. Là aussi, les visiteurs peuvent s’essayer au bain de pieds, mais aussi inhaler la vapeur des onsen. Il y a aussi des animations. En effet, lorsque l’animateur approche une cigarette allumée des onsen, et souffle la cigarette vers la surface du onsen, cela cause une réaction chimique en créant de la fumée.

 

©2019 Japan FM.

 

L’Oniyama Jigoku est peut-être celui qui risque de froisser beaucoup de visiteurs européens. Il s’y trouvent en effet des enclos où vivent entassés de nombreux crocodiles, dont certains sont blessés, provenant de Malaisie. La première fois que des crocodiles ont été emmenés dans ce Jigoku, c’était en 1923, pour devenir un élevage de crocodiles car, grâce à la chaleur des onsen, cela permet d’offrir des températures idéales pour ces derniers. Il faut comprendre qu’à l’époque, afin d’inciter les touristes à ne pas omettre ce Jigoku, l’idée d’un parc de crocodile a émergé, apportant une spécificité à ce site. Cependant l’étroitesse des enclos comparé au nombre de crocodiles nous poussent à avertir les âmes sensibles à la cause animale, en leur recommandant d’éviter de visiter ce Jigoku.

 

©2019 Japan FM.

 

©2019 Japan FM.

 

Le Shiraike Jigoku se démarque des autres enfers par une eau transparente, mais qui selon la météo peut apparaître à la surface d’un blanc laiteux. Il y a actuellement le projet de l’ouvrir également de nuit pour des projections de lumière. Sur le site, se trouve un aquarium contenant plusieurs espèces de poissons tropicaux et notamment des piranhas.

 

©2019 Japan FM.

 

©2019 Japan FM.

 

Les deux derniers enfers se trouvent quant à eux à quelques minutes en voiture, dans le quartier de Shibaseki. Le plus vieux des Jigoku, le Chinoike Jigoku a pour particularité d'avoir une eau rouge orangée, grâce à la présence d’argile. D’ailleurs, dans la boutique souvenir (il y’en a sur chaque site) se trouvent des produits réalisés à partir de cette argile, comme des sels de bain ou des onguents, dont les propriétés sont connues pour être actifs sur les problèmes de peau.

 

©2019 Japan FM.

 

©2019 Japan FM.

 

©2019 Japan FM.

 

Enfin, le Tatsumaki Jigoku est une source très différente des autres puisqu’il s’agit aussi d’un geyser. Mais il faudra peut-être un peu de patience lorsque vous arrivez sur place puisqu’il est en activité toutes les 45 minutes environ. C’est d’ailleurs la source la plus chaude puisque l’eau est à 150°C qui baisse en température une fois propulsée mais fait tout de même 105°C ! Pour patienter, les visiteurs peuvent se rendre dans le jardin d’azalées sur le site. La meilleure période pour s’y rendre est alors la deuxième moitié du mois d’avril puisque c’est le moment où les fleurs éclosent, mais à l’instar des sakura, cela ne dure que quelques semaines.

 

©2019 Japan FM.

 

Outre la visite des Jigoku Meguri, Beppu a pour spécialité la cuisson grâce à la vapeur des onsen comme les oeufs ! Il existe ainsi plusieurs restaurants où vous pouvez choisir les aliments à faire cuire à la vapeur dans la ville.

 

©2019 Japan FM.

 

Une autre spécialité de la ville est l’artisanat du bambou et comporte ainsi un musée dédié avec un centre où les visiteurs peuvent apprendre à travailler le bambou. Il s’y trouve également un parc naturel dans la forêt à dix minutes de la gare de Beppu où vivent plus de mille singes, ou encore un parc à thème Sanrio, Harmonyland.

 

©2019 Japan FM.

 

Il y a donc de nombreuses raisons pour se rendre à Beppu, et qui plus est, est une ville très accueillante pour tous les touristes, ne souffrant pas (encore ?), à l’instar d’autres grandes villes du Japon, d’une indigestion de touristes. De nombreuses formules sont ainsi proposées par la ville et l'agence de tourisme FREE PLUS. Pourtant, la ville accueille tout de même plus de 8 millions de visiteurs par an, dont plus de 3 millions qui restent au moins une nuit. Il faut dire que le tourisme est né à Beppu au début de l’ère Meiji lorsque le quartier de Kannawa est devenu une station de onsen avec à l’époque 3 000 visiteurs annuels. Puis c’est en 1928 que le premier tour du Jigoku Meguri a été a lancé ! Tout ça grâce au maire de la ville, Aburaya KUMAHACHI, considéré comme le père du tourisme de Beppu, dont une statue le commémorant trône devant la gare de Beppu. A l'approche de la coupe du monde, la statue a d'ailleurs été relookée !

 

 

Remerciements à la ville de Beppu, Masa de Free Plus et Accord Overture.

Photo : Un Oni vous accueille au Kamado Jigoku ©2019 Japan FM

Laissez un commentaire


© 2019 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company