Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Bienvenue dans l’ère REIWA !

Bienvenue dans l’ère REIWA !

Yuuki K 14:23 - 13 mai 2019

Le 30 avril, à 17h, l’Empereur Akihito a abdiqué. Le 1er mai à minuit, les Japonais sont entrés officiellement dans l’ère Reiwa avant que le Prince héritier Naruhito ne soit intronisé Empereur dans la matinée.

Le 30 avril dernier, malgré une pluie diluvienne, les Japonais étaient venus en nombre aux abords du Palais impérial à Tôkyô. Pourtant, personne, à l’exception des membres de la famille impériale et de plusieurs invités dont le Premier ministre et des personnalités politiques triés sur le volet, ne pouvait assister à cette courte cérémonie qui a duré 10 minutes. Quelques chaînes de télévision japonaise pouvaient cependant retransmettre en direct l’abdication de l’Empereur Akihito, une cérémonie appelée Taiirei Seiden no Gi au cours de laquelle l’Empereur avait prononcé son dernier discours. C’est par ces mots qu’il a conclu son règne de 30 ans : « Aujourd’hui, j’achève mes devoirs en tant qu’Empereur. Je voudrais adresser ma sincère gratitude aux mots adressés à l’instant par le Premier ministre Shinzô ABE au nom du peuple du Japon. Depuis mon accession au trône il y a 30 ans, j’ai effectué mes devoirs en tant qu’Empereur avec une véritable confiance et un profond respect pour autrui, et je me considère très chanceux d’avoir pu en être capable. Je remercie sincèrement ceux qui m’ont accepté et soutenu dans mon rôle de symbole de l’État. Je souhaite sincèrement, avec l’Impératrice, que l’ère Reiwa, qui débutera demain, soit une ère stable et fructueuse, et je prie de tout mon coeur pour la paix et le bonheur de tous au Japon et à travers le monde. ». Les anciens monarques seront désormais connus comme Jôkô ou Empereur émérite Akihito et Jôkôgo ou Impératrice émérite Michiko.

 

Si l’abdication de l’Empereur Akihito a eu lieu à 17h, l’ère Heisei ne s’est pourtant officiellement achevée qu’à minuit. Et de nombreux Japonais ont ainsi célébré le passage à la nouvelle ère Reiwa. C’est seulement à 10h30, sous un ciel bleu, le 1er mai que le Prince héritier Naruhito est officiellement devenu le nouveau Tennô Heika ou Empereur. Une cérémonie appelée Kenji to Shokei no Gi, interdites aux femmes (la seule invitée étant la seule femme ministre du gouvernement ABE, Satsuki KATAYAMA) et qui consistait à recevoir les symboles sacrés de l’Empereur, signes de légitimité au trône. En effet, les empereurs japonais sont représentés par trois trésors sacrés, dont personne ne sait à quoi ils ressemblent ne sortant jamais de leurs écrins et que même les empereurs ne sont pas autorisés à voir : une épée (Kusanagi no tsurumi), un joyau (Yasakani no magatama), ainsi qu’un miroir (Yata no kagami) qui ne sort jamais du lieu où il est conservé dans le palais pas même lors des intrônisations. L’Empereur reçoit aussi deux sceaux impériaux, un sceau d’État et un sceau privé. Quelques minutes après ce rituel, l’Empereur Naruhito, cette fois en présence de son épouse Kôgô ou Impératrice Masako, a adressé ses premiers mots à la nation lors du Sokui go Choken no Gi: « J’ai, par la présente, accédé au trône conformément à la Constitution du Japon et par la loi de mesure spéciale sur la loi de la Maison Impériale. Quand je pense à l’importante responsabilité que j’ai assumé, je suis empli d’un sentiment de solennité. En y repensant, Sa Majesté l’Empereur Émérite, depuis son accession au trône, a effectué chacun de ses devoirs  avec sincérité pendant plus de 30 ans, priant pour la paix dans le monde et le bonheur des peuples, tout en partageant sa joie et ses peines. Il a montré une profonde compassion par sa conduite. Je souhaite exprimer mon profond respect et gratitude de l’attitude tenue par Sa Majesté l’Empereur Émérite en tant que symbole de l’État et de l’unité du peuple du Japon. En accédant au trône, je jure réfléchir profondément à la voie parcourue par Sa Majesté l’Empereur Émérite, de garder à l’esprit le chemin emprunté par les empereurs passés et me dévouerai à me rendre meilleur. Je jure également que j’agirai conformément à la Constitution et assumerai mes devoirs en tant que symbole de l’État et de l’unité du peuple, en ayant toujours à l’esprit de me tourner vers le peuple et de le soutenir. Je prie sincèrement pour le bonheur du peuple et le développement futur de la nation ainsi que pour la paix dans le monde. ».

 

S’il est désormais le nouvel Empereur du Japon, Naruhito ne sera réellement intrônisé que le 22 octobre au cours d’une cérémonie appelée Sokuirei Seiden no Gi. En revanche, l’Empereur Naruhito et l’Impératrice Masako n’ayant qu’une fille, la Princesse Aiko, et le Japon ne reconnaissant toujours pas de droit d’accéder au trône aux femmes, le nouveau Prince héritier du Japon est désormais le frère de l’Empereur, Fumihito d’AKASHINO.

 

 

Sources : Nippon Television, The Japan Times, site officiel Kunaicho.

Photo : capture écran de la cérémonie d’abdication de l’Empereur Akihito le 30 avril sur Nippon Television.

 

Laissez un commentaire


© 2019 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company