Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Shinzo ABE ou ABE Shinzo ?

Shinzo ABE ou ABE Shinzo ?

Yuuki K 12:31 - 23 mai 2019

Si dans les pays étrangers, il est devenu d'usage depuis l’ère Meiji d’écrire l’ordre des noms des Japonais à l’occidentale, le gouvernement japonais voudrait que les étrangers respectent désormais les conventions japonaises en écrivant d'abord le nom de famille puis le prénom.

Une demande de respect des coutumes locales ou peut-être un frein à l’occidentalisation ? Le gouvernement japonais s’apprêterait à envoyer une notice à l’attention des médias, administrations publiques et autres institutions étrangers afin que l’ordre des noms des Japonais soient écrits à la japonaise, soit le nom de famille avant le prénom.  C’est ce qu’a déclaré le ministre des Affaires étrangères, KONO Taro, donc, lors d’une conférence de presse ce mardi 21 mai. Ce dernier a même précisé que le gouvernement japonais souhaiterait que cet ordre soit respecté avant les Jeux Olympiques de Tôkyô en 2020 ! Il a ainsi pris l’exemple des pays voisins du Japon, pour lesquels le format nom et prénom est respecté par l’Occident selon les coutumes locales. C’est le cas du président chinois XI Jinping ou du président de la Corée du Sud MOON Jae-in. Le but est que pour Tokyo 2020, les compétiteurs japonais aux Jeux soient présentés, tout comme leurs adversaires chinois ou coréens, selon le modèle d’usage dans leurs pays.  A la différence que le Japon avait  adopté l’ordre des noms à l’occidentale dans les retranscriptions en alphabet latin ou rômaji durant l’ère Meiji, lorsque le pays « s’est tourné vers l’Europe alors qu’il cherchait à moderniser son économie et son armée » d’après The Guardian. Depuis, cet ordre est entré dans les usages à travers l’apprentissage de l’anglais. D’ailleurs, le Premier ministre lui-même possède deux comptes Twitter : l’un en japonais indiqué ABE Shinzô, et le second en anglais indiqué Shinzô ABE. De nombreuses entreprises japonaises étant à international, comme Fast Retailing (Uniqlo) ou encore Rakuten, ont également adopté l’ordre des noms à l’occidental.

 

Ce n’est pas la première fois que l’emploi du format occidental des noms est remis en question. En 2000, l’Agence des affaires culturelles préconisait déjà un retour à l’ordre du nom à la japonaise y compris dans les retranscriptions en anglais ou en français, en disant que « Tous devraient être conscients de la diversité linguistique et culturelle de l’humanité et en faire usage ». Si à l’époque, ces recommandations n’ont pas été appliquées, le Yomiuri Shimbun rapporte que SHIBAYAMA Masahiko, ministre de l’Education, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie, était également présent lors de cette conférence de presse. Le ministre a repris cet argument précisant que ce « respect de la diversité culturelle de chaque nation » n’avait pas tout à fait été partagé et que « le grand public devrait en être informé ». Pour l’heure, rien ne semble décidé puisqu’un débat devrait avoir lieu, l’idée de mettre fin au format occidental des noms pouvant apporter de la confusion. Selon le Nikkei Asian Review, le porte-parole du gouvernement a quant à lui déclaré que « les ministères et organismes concernés vont examiner ce qui peut être fait. ».

 

En ce qui concerne les articles à venir sur Japan FM, nous attendons la décision finale du gouvernement japonais. Notre média étant francophone, nous avions pris le parti d’écrire les noms japonais dans l’ordre d’usage en France, soit le prénom suivi du nom. Cela restera le cas tant qu’aucune notice ne sera communiquée officiellement par le Japon. Quelle que soit cette décision future, notre média s’y conformera par respect pour la culture japonaise. Dans tous les cas, les lecteurs pourront toujours aisément différencier le nom du prénom dans nos articles puisque le nom de famille est et sera toujours indiqué en majuscule.

 

 

Sources : Courrier International, Nikkei Asian Review, Yomiuri Shimbun.

Photo : Vue sur la Diète ©TokyoatParis

Commentaires

JACQUES Jean le 04 juin 2019 à 16:58

Moi aussi, j'ai une communication à faire au gouvernement japonais : apprenez d'abord ce que c'est que la présomption d'innocence avant de dicter aux gens dans quel sens ils doivent lire les noms. Et si vous avez envie de dire STALLONE Sylvester ou BELMONDO Jean-Paul, mais allez-y, éclatez-vous. Personne ne vous en empêchera.

Laissez un commentaire


© 2019 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company