Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

« Perfect Blue : Métamorphose d’une idole » de Yoshikazu TAKEUCHI

« Perfect Blue : Métamorphose d’une idole » de Yoshikazu TAKEUCHI

Yuuki K 15:40 - 12 juin 2019

Vous connaissiez probablement « Perfect Blue », le film d’animation de Satoshi KON sorti en France en 1999 ? Il s’agit d’une adaptation basée sur le roman de Yoshikazu TAKEUCHI, dont la traduction française, non censurée, sort aux éditions Ynnis ce 12 juin. Attention, lecture déconseillée au – de 18 ans !

20 ans après la diffusion en France de « Perfect Blue » de Satoshi KON, l’oeuvre originale sur laquelle le film d’animation s’est basé, est traduit en France et sort aujourd’hui en librairies.  L’adaptation est devenu tant un film culte, qu’il serait bien dommage de passer à côté de « Perfect Blue : Kanzen Hentai », titre original du livre. Surtout qu’il y a des différences entre ce dernier et le film. Car l’adaptation du roman devait initialement être un film en prises de vues réelles et non un film d’animation ! Mais le grand tremblement de terre de Kobé a changé ces plans, et c’est ainsi que le film d’animation a vu le jour avec des changements au scénario à la demande du réalisateur et de son scénariste.

 

Synopsis officiel : Mima est en danger. Sa carrière d’idole, en pleine inertie, est menacée par une concurrence de plus en plus rude, tandis que les avertissements d’un admirateur fanatique se font chaque jour plus insistants. « Mima, je t’en supplie, ne change pas... » Pourtant, pour survivre dans une industrie en pleine mutation, la jeune femme songe sérieusement à enterrer son image de petite fille modèle pour embrasser pleinement son côté glamour. Dans l’ombre, couteau en main, l’homme observe l’idole. Il en est désormais persuadé, il est le seul à pouvoir empêcher Mima de changer. Prise au piège d’un plan macabre, l’idole tourmentée devra alors tout faire pour sauver sa peau. Mais la métamorphose de Mima est imminente...

 

Le roman a pour sujet principal le fanatisme de certains otaku dont il est beaucoup question au Japon à partir des années 1980, notamment à cause des crimes atroces commis par Tsutomu MIYAZAKI surnommé le meurtrier otaku. L’auteur exprime d’ailleurs en postface à l’attention des lecteurs qu’il est lui-même un « fan inconditionnel d’idoles (sans être un pervers pour autant !) » et qu’il a souhaité écrire sur ce fanatisme extrême et de le confronter à l’objet de son obsession. Yoshikazu TAKEUCHI a par la suite écrit un autre livre de nouvelles sur le même thème, « Perfect Blue : Yume nara samete », qui semble n’avoir été traduit qu’en anglais.   

 

Attention toutefois avant de commencer la lecture de « Perfect Blue : Métamorphose d’une idole » : les éditions Ynnis avaient le choix de traduire en français une version non censurée en raison de la violence que le roman contient, en particulier dans le premier chapitre décrivant le viol d’une petite fille. Ce que l’éditeur a refusé, et en conséquence le roman est interdit aux moins de 18 ans. Malgré cette indication, certaines descriptions pourraient heurter les lecteurs les plus sensibles et l'éditeur indique que ces derniers pourraient être tentés de faire l’impasse sur le 1er chapitre pour rencontrer directement Mima dans le chapitre 2.

 

L’avis de Yuuki K. :

J’ai un aveu à faire : je n’ai jamais vu le tant acclamé film d’animation de Satoshi KON. Non pas par manque d’intérêt, au contraire, le pitch du film mêlant idole et thriller ne pouvait que me tenter, mais surtout par manque de temps j’ai finalement manqué plusieurs occasions. Puis, recevant l’annonce des éditions Ynnis qui allaient publier le roman en français, j’ai donc bondi sur l’opportunité de lire l’œuvre originale qui a inspiré le film d'animation ! C’est sans regret. J'ai dévoré les 224 pages en un peu plus d'une heure.  Mais « Perfect Blue : Métamorphose d’une idole » est à lire, ne serait-ce que pour découvrir les nuances entre le roman original et le film d’animation. Yoshikazu TAKEUCHI lève le voile sur l'univers des idoles, entouré de fantasmes mais pas vraiment enviable. Une carrière millimétrée pour viser la première place et rester au top, la rivalité et autres coups bas entre idoles, harcèlement de fans les plus extrêmes... Et si le roman est sorti au Japon en 1991, plusieurs évènements décrits par l’auteur rappellent quelques faits divers récents dans cette industrie des idoles comme par exemple l’agression de Mayu TOMITA ou celle de Maho YAMAGUCHI. Il est ainsi effrayant de constater que bientôt 30 ans après sa parution, « Perfect Blue : Métamorphose d’une idole » demeure très actuel, internet et réseaux sociaux en moins. En thriller horrifique, il parvient à transmettre aux lecteurs une certaine terreur par l’obsession d’un fan perdant toute rationalité tant il idéalise et sacralise son idole. Par la narration de certains aspects du quotidien des idoles, la relation de Mima avec son équipe, ses rivales ou les relations amoureuses devant rester secrètes, ainsi que certains comportements déviants en coulisses, « Perfect Blue : Métamorphose d’une idole » est un petit rappel, si cela était nécessaire, que les idoles tant vénérées peuvent être très différentes dans la réalité que ce que leurs sourires et leurs attitudes en public peuvent bien montrer. Bien qu’il y ait des différences entre le livre et l’adaptation, le roman a attisé ma curiosité et il ne m’est désormais plus possible de passer à côté du film d’animation.  

 

Titre : Perfect blue : Métamorphose d’une idole

Auteur : Yoshikazu Takeuchi

Traduction : Yacine Youhat

Editeur : Ynnis

Date de sortie : 12 juin 2019

Où : en librairies et grandes surfaces culturelles

Public: interdit aux moins de 18 ans

Prix conseillé : 14,95€

 

 

Photo : couverture du roman issue du film de Satoshi Kon ©1997 MADHOUSE

Laissez un commentaire


© 2019 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company