Ecoutez Japan FM Ecoutez Japan FM Idols Ecoutez Japan FM OST Ecoutez Japan FM Visual

Tatsuya YAMAGUCHI : « ma dernière interview, ma dernière confession »

Tatsuya YAMAGUCHI : « ma dernière interview, ma dernière confession »

16:42 - 29 août 2019

En 2018, le groupe TOKIO s’était retrouvé au cœur d’un scandale médiatique provoquant le départ de son bassiste, Tatsuya YAMAGUCHI. Ce dernier revient sur cette affaire dans une interview exclusive accordée à Josei Seven.

Le contenu intégral de cette interview est publié aujourd’hui dans le magazine Josei Seven et revient sur une affaire très médiatisée l'an dernier. La personne interviewée n’est autre que Tatsuya YAMAGUCHI, ancien bassiste de TOKIO, qu’il a dû quitter l’an dernier en pleine disgrâce. Souvenez-vous, la presse japonaise révélait en avril 2018 que Tatsuya YAMAGUCHI avait contraint une jeune fille de 16 ans à boire de l’alcool (ce qui est interdit avant l’âge de 20 ans au Japon) puis à l’embrasser sur la bouche et qu’il était poursuivi pour cette affaire. Il s’était alors présenté  en larmes en conférence de presse pour s’expliquer et annoncer sa démission. Il avait alors évoqué son problème d’alcoolisme, et avait confessé avoir trop bu ce jour-là alors même que son agence lui avait déconseillé de le faire, et ne se rappelait pas même plus le déroulement de cette soirée. Plus d’un an après, Tatsuya YAMAGUCHI sort de son silence en répondant à une interview pour Josei Seven, mais il n’en ressort pas de bonnes nouvelles puisque pour décrire cet entretien qui aurait duré 5h, l’ancien Johnny’s l’a qualifié comme étant « ma dernière interview, ma dernière confession ». Il y mentionne sa disgrâce en indiquant qu’il a dû déménager d’un luxueux appartement coûtant1 million de yens par mois à un studio modeste valant 70 000 yens par mois. Il revient également sur le décès de Johnny KITAGAWA, contraint lors du scandale à sortir de son silence en s’excusant publiquement par communiqué de presse, qu’il désigne comme étant celui sans qui sa réussite ni le succès de TOKIO n’existeraient pas. Malgré le scandale, sa démission forcée et bien qu’il soit désormais totalement rayé de l’histoire du groupe, il semble que Johnny KITAGAWA ne lui en voulait pas personnellement puisque Tatsuya YAMAGUCHI dit avoir été invité à une cérémonie d’adieux qui se tiendra le 4 septembre. Dans cette interview, il revient bien sûr sur son départ du groupe, exprimant son inquiétude quant à TOKIO. Des rumeurs font en effet état d’un problème dans le groupe causé par l’absence de Tatsuya YAMAGUCHI car TOKIO ne parviendrait pas à le remplacer, au point qu’une rumeur évoque dorénavant une dissolution du groupe. Précisons néanmoins ici que le groupe avait été maintenu quelques jours après les révélations du scandale comme ambassadeur de Tokyo 2020,  avec le soutien de la gouverneure de Tôkyô ! Après 24 ans de participation consécutive, le chanteur de TOKIO, Tomoya NAGASE avait justifié l’absence du groupe à la dernière émission musicale annuelle Kouhaku Uta Gassen en déclarant que « le son de TOKIO ne peut être produit sans la basse de YAMAGUCHI. » ! Ce qui a agacé le principal intéressé qui ne souhaite que la poursuite et le succès du groupe, même sans lui. Parce qu’il n’envisage pas du tout un quelconque retour en déclarant également dans cette interview qu’il n’y a « pas de place pour [lui] dans le monde du divertissement ».

 

Pourtant, il semble aussi que Tatsuya YAMAGUCHI désire rester sous le feu des projecteurs ou du moins garder le contact avec un public, mais d’une autre façon, comme l’indique Arama ! Japan. Si aujourd’hui, il ne peut plus vivre d’une carrière musicale, il tente de se racheter en visitant des temples ou en contribuant à la propreté de la ville.  Il a aussi confessé vouloir retrouver un public un jour mais en dehors de l’industrie du divertissement.  Il voudrait surtout prouver que l’erreur est humaine sans pourtant empêcher une deuxième chance de briller de nouveau, à condition de s’être correctement excusé et de chercher à se réintégrer.

 

 

Sources : Arama ! Japan, Neo Tokyo 2099, News Post Seven.

Photo : via News Post Seven © Shogakukan Inc.

 

Laissez un commentaire


© 2019 Japan FM est une marque déposée par IGAM Entertainement Mentions légales | CG d'Utilisation | CG des concours SMS Réalisé par La News Company