« 2.43 »: le nombre d’épisodes de l’anime de volleyball a été déterminé

Anime2You

Une entrée sur le site officiel de l’adaptation animée de « 2.43 Seiin High School Boys Volleyball Club » a annoncé aujourd’hui que la série comprendra un total de douze épisodes.

Anime en diffusion simultanée à partir d’aujourd’hui

« 2.43 Seiin High School Boys Volleyball Club » est produit sous la direction de Yasuhiro Kimura (« JoJo’s Bizarre Adventure: Golden Wind ») dans le studio David Production. Yousuke Kuroda (« Waiting in the Summer ») écrit le scénario et Yugo Kanno (« Ajin ») compose la musique.

Les rôles principaux sont Kensho Ono (Mikaela Hyakuya dans « Seraph of the End ») comme Kimichika Haijima, Junya Enoki (Shingo Ichinomiya dans « Le 8ème fils? Tu te moques de moi? ») Comme Yuni Kuroba et Yuuichirou Umehara (Gorou dans « DARLING dans le FRANXX «) comme Misao Aoki.

WAKANIM a obtenu la licence de la série et la diffusera à partir d’aujourd’hui tous les jeudis à 19h10 dans le son original avec sous-titres allemands en diffusion simultanée. Le light novel original de Yukako Kabei est publié par Shueisha depuis mars 2015 avec des illustrations d’Aiji Yamakawa.

>> Vers la série à WAKANIM

Visuel:

Action:

Le lycéen Kimichika Haijima retourne dans sa ville natale de Fukui après avoir causé des problèmes au club de volley-ball du Tokyo Junior High School. Là, il retrouve son ami d’enfance Yunii Kuroba, qui a d’excellentes capacités physiques mais ne peut pas les utiliser sous pression. Hajima, avec sa passion et son talent pour le volleyball, forme un duo d’as avec Kuroba.

© 2015 Yukako Kabei, Aiji Yamakawa / Shueisha Inc.

Japanfm.fr est composé d’une jeune équipe de rédacteurs passionnés par tout ce qui touche l’Asie en général. N’hésitez pas à partager notre article si celui-ci vous a plu !

Written by SasukE

Impressions de Phnom Penh, la capitale du Cambodge en mutation rapide

Plonger dans les îles de Komodo: un monde merveilleux sous-marin

5 raisons pour lesquelles l'armée est devenue si protectrice du BTS

5 raisons pour lesquelles l’armée est devenue si protectrice du BTS