5 idoles et acteurs de la K-Pop qui ont abandonné leurs cartes vertes américaines pour rejoindre l’armée coréenne

5 idoles et acteurs de la K-Pop qui ont abandonné leurs cartes vertes américaines pour rejoindre l'armée coréenne

Alors que certaines stars ont tenté d’éviter le service militaire dans le passé, d’autres étaient tellement déterminées à servir le pays qu’elles ont décidé de renoncer à leur résidence à l’étranger. Voici cinq idoles et acteurs qui ont rendu leurs Green Cards américaines afin de pouvoir s’enrôler dans l’armée sud-coréenne.

Taecyeon de 2 PM est né en Corée du Sud, mais sa famille a déménagé à Boston, Massachusetts aux États-Unis quand il avait environ 10 ans. Il y est resté sept ans, bénéficiant du statut de résident permanent jusqu’à son retour en Corée à 17 ans pour rejoindre Divertissement JYP.

Bien que Taecyeon ait dû avoir des liens étroits avec les États-Unis après avoir grandi là-bas, il a en fait décidé de renoncer à sa carte de résident permanent en 2010 afin de pouvoir s’enrôler dans l’armée coréenne.

La star de 2PM était tellement déterminée à terminer son service militaire, quand il a été jugé physiquement inapte à servir, il a subi une intervention chirurgicale juste pour être en assez bonne santé pour s’enrôler en tant que soldat en service actif.

Devenir célèbre sur SBSde Le Penthouse: la guerre dans la vie, l’acteur Park Eun Seok (qui joue Logan Lee) a passé la majeure partie de sa vie aux États-Unis. S’installant là-bas à sept ans, il n’est retourné en Corée du Sud qu’à l’âge de 20 ans.

Park avait l’ambition de devenir acteur dans son pays d’origine, mais il y avait un problème: il ne pouvait pas parler coréen. Sa solution? Rejoindre l’armée. Au cours de ses deux années de service, l’acteur a déclaré que son coréen s’était considérablement amélioré, tout comme sa compréhension de la culture coréenne.

Voir aussi :  Voici les distributions de lignes pour les 12 chansons de la "Neo Zone" du NCT 127

Chanteur Parc Bernard, également connu sous le nom de NakJoon, est né et a grandi aux États-Unis. Originaire de Géorgie, il y est resté jusqu’à ses années d’université. Puis, après l’avoir fait K-Pop StarLa troisième saison, il est retourné en Corée du Sud à l’âge de 21 ans.

Bien qu’il soit citoyen américain, NakJoon a décidé qu’il voulait s’enrôler dans l’armée. En décembre 2018, il a été annoncé qu’il avait renoncé à sa citoyenneté américaine et qu’il servirait en tant que soldat en service actif.

| @ bernardpark / Instagram

Mieux connu pour son temps sur Top Gear Corée et K-Dramas comme Est de Eden, Yeon Jung Hoon est né en Corée du Sud. Cependant, lorsqu’il était adolescent, ses parents l’ont envoyé vivre avec sa tante aux États-Unis. Là, il a étudié jusqu’à sa première année d’université.

Après une crise financière en Corée du Sud, Yeon Jung Hoon est retourné dans son pays d’origine et a finalement commencé à jouer. Bien qu’il ait conservé sa carte verte américaine pendant plusieurs années, il a ensuite décidé de l’abandonner pour pouvoir s’enrôler dans l’armée.

La star de la K-Pop de première génération, Andy, est née en Corée du Sud et a ensuite grandi à Los Angeles, en Californie. Après être retourné à Séoul en tant que lycéen et avoir supplié ses parents de soutenir son rêve, Andy a fait ses débuts à Shinhwa.

Comme les autres sur cette liste, Andy a lui aussi décidé de renoncer à sa résidence permanente aux États-Unis pour pouvoir s’enrôler. Au début, le diplôme d’études étrangères d’Andy n’aurait pas été reconnu par le gouvernement coréen, il a donc eu du mal à rejoindre l’armée. Cependant, après avoir terminé son GED, il a pu servir en tant que soldat en service actif.

Voir aussi :  V de BTS a dit une fois aux fans d'arrêter de prendre des photos de lui ... mais la raison est en fait vraiment douce


Japanfm.fr est composé d’une jeune équipe de rédacteurs passionnés par tout ce qui touche l’Asie en général. N’hésitez pas à partager notre article si celui-ci vous a plu !