5 idoles et acteurs de la K-Pop qui ont abandonné leurs cartes vertes américaines pour rejoindre l’armée coréenne

5 idoles et acteurs de la K-Pop qui ont abandonné leurs cartes vertes américaines pour rejoindre l'armée coréenne

Alors que certaines stars ont tenté d’éviter le service militaire dans le passé, d’autres étaient tellement déterminées à servir le pays qu’elles ont décidé de renoncer à leur résidence à l’étranger. Voici cinq idoles et acteurs qui ont rendu leurs Green Cards américaines afin de pouvoir s’enrôler dans l’armée sud-coréenne.

Taecyeon de 2 PM est né en Corée du Sud, mais sa famille a déménagé à Boston, Massachusetts aux États-Unis quand il avait environ 10 ans. Il y est resté sept ans, bénéficiant du statut de résident permanent jusqu’à son retour en Corée à 17 ans pour rejoindre Divertissement JYP.

Bien que Taecyeon ait dû avoir des liens étroits avec les États-Unis après avoir grandi là-bas, il a en fait décidé de renoncer à sa carte de résident permanent en 2010 afin de pouvoir s’enrôler dans l’armée coréenne.

La star de 2PM était tellement déterminée à terminer son service militaire, quand il a été jugé physiquement inapte à servir, il a subi une intervention chirurgicale juste pour être en assez bonne santé pour s’enrôler en tant que soldat en service actif.

Devenir célèbre sur SBSde Le Penthouse: la guerre dans la vie, l’acteur Park Eun Seok (qui joue Logan Lee) a passé la majeure partie de sa vie aux États-Unis. S’installant là-bas à sept ans, il n’est retourné en Corée du Sud qu’à l’âge de 20 ans.

Park avait l’ambition de devenir acteur dans son pays d’origine, mais il y avait un problème: il ne pouvait pas parler coréen. Sa solution? Rejoindre l’armée. Au cours de ses deux années de service, l’acteur a déclaré que son coréen s’était considérablement amélioré, tout comme sa compréhension de la culture coréenne.

Chanteur Parc Bernard, également connu sous le nom de NakJoon, est né et a grandi aux États-Unis. Originaire de Géorgie, il y est resté jusqu’à ses années d’université. Puis, après l’avoir fait K-Pop StarLa troisième saison, il est retourné en Corée du Sud à l’âge de 21 ans.

Bien qu’il soit citoyen américain, NakJoon a décidé qu’il voulait s’enrôler dans l’armée. En décembre 2018, il a été annoncé qu’il avait renoncé à sa citoyenneté américaine et qu’il servirait en tant que soldat en service actif.

| @ bernardpark / Instagram

Mieux connu pour son temps sur Top Gear Corée et K-Dramas comme Est de Eden, Yeon Jung Hoon est né en Corée du Sud. Cependant, lorsqu’il était adolescent, ses parents l’ont envoyé vivre avec sa tante aux États-Unis. Là, il a étudié jusqu’à sa première année d’université.

Après une crise financière en Corée du Sud, Yeon Jung Hoon est retourné dans son pays d’origine et a finalement commencé à jouer. Bien qu’il ait conservé sa carte verte américaine pendant plusieurs années, il a ensuite décidé de l’abandonner pour pouvoir s’enrôler dans l’armée.

La star de la K-Pop de première génération, Andy, est née en Corée du Sud et a ensuite grandi à Los Angeles, en Californie. Après être retourné à Séoul en tant que lycéen et avoir supplié ses parents de soutenir son rêve, Andy a fait ses débuts à Shinhwa.

Comme les autres sur cette liste, Andy a lui aussi décidé de renoncer à sa résidence permanente aux États-Unis pour pouvoir s’enrôler. Au début, le diplôme d’études étrangères d’Andy n’aurait pas été reconnu par le gouvernement coréen, il a donc eu du mal à rejoindre l’armée. Cependant, après avoir terminé son GED, il a pu servir en tant que soldat en service actif.


Japanfm.fr est composé d’une jeune équipe de rédacteurs passionnés par tout ce qui touche l’Asie en général. N’hésitez pas à partager notre article si celui-ci vous a plu !

Written by SasukE

Anime2You

Six autres changements de disque en février 2021

L'homme du roi repoussé au 20 août par Disney

L’homme du roi repoussé au 20 août par Disney