A la découverte des Pachinko, ces machines d’arcades ultra populaires mais aussi très controversées

A La Découverte Des Pachinko, Ces Machines D’arcades Ultra Populaires Mais Aussi Très Controversées

Dans n’importe quelle rue du centre-ville de Tokyo, vous trouverez au moins un (voire une douzaine !) de salons de pachinko aux côtés des salles d’arcades classiques, où des centaines de machines sont installées dans des locaux hauts en couleurs. Les Japonais en raffolent, et ce depuis leur création, au début du XXème siècle. Découvrons alors ensemble comment les pachinko ont évolué avec le temps, sans oublier leur histoire intéressante mais très controversée, dans un pays où les jeux d’argent sont normalement interdits…

C’est quoi un Pachinko ?

Ressemblant à un objet entre une machine à sous et un flipper vertical, le pachinko arbore une thématique différente pour chaque machine, mais le but final du jeu est à peu près le même pour toutes : récupérer plus de billes que le nombre acheté en début de partie, sachant que le prix d’une bille varie entre 1 et 5 Yen. Il diffère donc du flipper où l’on joue avec un dizaine de grosses billes par partie, alors qu’ici avec le pachinko on est plutôt dans les milliers de billes, voire dizaine de milliers de billes par partie.

A La Découverte Des Pachinko, Ces Machines D’arcades Ultra Populaires Mais Aussi Très Controversées 2

Quelles sont les façons de gagner ? Comme pour le flipper, il faut être assez adroit avec le levier pour envoyer les billes de métal à l’endroit désiré. A leur création, cela était assez simple puisqu’il n’avait qu’une seule poche, située au milieu de la machine, qu’il fallait atteindre pour activer le jackpot. Mais avec le temps, les façons de gagner se sont diversifiées, et comme pour le flipper ou les machines à sous modernes, il y a maintenant des dizaines de façons dans une seule machine d’activer certains jackpots ou bonus. Les pachinko modernes intègrent même maintenant des éléments des jeux d’arcades, eux aussi très populaires au Japon, comme des mini-jeux entrecoupant les sessions de lancement de billes.

A la fin d’une session de jeu on fait le compte du nombre de billes amassées, en les versant dans un compteur automatique qui vous délivre un ticket échangeable contre des cadeaux ou de l’argent… Remontons maintenant dans le passé et voyons comment ont évolué les pachinko.

Du jeu en bois pour enfants aux machines vidéos pour adultes

Les pachinko sont apparues pour la première fois au Japon dans les années 1920, probablement imaginé à partir d’un jeu de table d’intérieur du 18ème siècle, le jeu de bagatelle, dérivé du billard occidental. Un détaillant Japonais l’aurait ramené de Chicago, alors capitale de l’industrie du flipper. Au début nommé Korinto Gemu de l’anglais Corinthian Games, les machines étaient destinées premièrement aux enfants, dans des espaces de jeu en plein air, puis ensuite dans des confiseries.

Dans les années 1930, le pachinko est rapidement devenu un passe-temps très populaire chez les adultes, et les salons de pachinko ont commencé à se répandre dans tout le Japon. Ils ont cependant tous été fermés pendant la Seconde Guerre mondiale, mais sont réapparus dans l’après-guerre et sont restés un élément de base de la culture japonaise depuis lors.

A La Découverte Des Pachinko, Ces Machines D’arcades Ultra Populaires Mais Aussi Très Controversées 3

Jusqu’aux années 1980, toutes les machines pachinko étaient des appareils mécaniques dotés d’un minimum de fonctions électriques, à l’exception peut-être d’une lumière indiquant au joueur qu’il n’avait plus de billes. Mais avec l’avènement de la technologie, Les machines à pachinko d’aujourd’hui sont essentiellement doté d’un écran LCD, des leds très flashy, et le tout en produisant – beaucoup – de bruit !

On se rapproche donc des machines à sous des casinos modernes, et si cela vous enchante d’essayer mais que vous ne pouvez pas vous rendre au Japon dans l’immédiat, la meilleure façon est de se rendre sur un casino en ligne proposant une version du pachinko adaptée aux écrans.

A La Découverte Des Pachinko, Ces Machines D’arcades Ultra Populaires Mais Aussi Très Controversées 4

Quant aux machines d’antan (c’est-à-dire d’avant les années 1980), elles sont maintenant des rappels nostalgiques du passé, fabriquées sur mesure dans un meuble en acajou massif, sans électricité. Elles sont d’ailleurs en train de devenir de véritables objets de collection.

Les pachinko sont aujourd’hui une véritable industrie au Japon, le chiffre d’affaires est colossal, se plaçant au 3ème rang de l’économie du pays, derrière le tourisme et les restaurants.

Mais c’est un jeu d’argent alors ?

Concrètement oui, et ce, malgré les panneaux en plusieurs langues qui indiquent que le pachinko n’est pas un jeu d’argent et que les gagnants ne reçoivent pas d’argent. En effet, normalement les jeux d’argent sont illégaux au Japon, mais les choses ne sont pas si noires et blanches en ce qui concerne le pachinko.

À tout moment, vous pouvez donc encaisser vos billes, mais bien sûr, comme l’indiquent les panneaux des salles de jeu, le pachinko n’est pas un jeu d’argent. Au lieu d’argent liquide, vous pouvez donc réclamer des goodies bon marché au comptoir, comme des porte-clés, des appareils électroniques ou de petits objets en argent ou en or emballés dans du plastique.

Cela pourrait s’arrêter ici, et vous pouvez repartir avec votre lot inutile, comme un souvenir ou un objet de décoration. Sauf… si vous vous rendez dans les petits stands situés à proximité, où les joueurs peuvent échanger leurs prix pour de l’argent liquide, sonnant et trébuchant. Ces établissements fonctionnent comme des entités à part des salles de jeu, bien qu’ils soient souvent situés dans le même bâtiment. Et c’est ainsi que la loi est contournée, tout simplement.

A La Découverte Des Pachinko, Ces Machines D’arcades Ultra Populaires Mais Aussi Très Controversées 5

Le pachinko, peu importe ce que disent les panneaux ou la langue dans laquelle ils sont rédigés, est un jeu d’argent. La mafia japonaise, connue sous le nom de Yakuza, dirigeait les stands d’échange de pachinko jusqu’à ce que la police mette fin à leur implication dans les années 1990, à peu près au moment où la loi anti-jeu générale du Japon a été adoptée dans les années 1990.

Alors que les salons de pachinko continuent de contourner les lois japonaises sur les jeux d’argent avec leurs systèmes d’échange de prix, la police les tolère et participe même activement à leur réglementation. En fait, les officiers à la retraite passent souvent dans l’industrie des salons de pachinko, en gérant eux-même les stands d’échange, ce qui permet d’écarter le crime organisé, mais aussi de donner aux salons de pachinko une position forte pour influencer la police.

Malgré les politiques douteuses de l’industrie, les salons de pachinko font partie intégrante du paysage urbain du Japon, et même s’il semble perdre de la vitesse de nos jours, avec les jeunes moins intéressés par cette pratique, les pachinko ont encore de nombreuses années devant eux.

Written by SasukE

Crunchyroll : Huit nouveaux titres du catalogue disponibles aujourd'hui

Crunchyroll : Huit nouveaux titres du catalogue disponibles aujourd’hui

Khalil de Black Lightning continue de briller dans la saison 4

Khalil de Black Lightning continue de briller dans la saison 4