in

Ce que Hamilton ne dit pas de sa véritable histoire avec l’esclavage

Pourtant, Hamilton est resté membre du comité permanent du groupe et a même demandé à la législature de l’État de New York d’interdire le commerce des esclaves de n’importe où dans le monde, disant que l’exportation des Noirs « comme du bétail et d’autres commerces vers les Antilles et les États du sud » était une affaire monstrueuse.

Néanmoins, toutes ces prises de position ont été faites avant que Hamilton n’ait un véritable pouvoir politique au sein du gouvernement, au lieu de lui écrire. Alors qu’a-t-il fait quand il était réellement dans la pièce où ça se passe? Surtout rien d’autre que de le traiter comme une monnaie d’échange. Au cours de la Convention constitutionnelle, Hamilton a parlé avec passion de la nécessité de permettre une immigration facile et des citoyens américains à tous ceux qui le souhaitaient – et a fait valoir que les sénateurs devraient avoir des nominations à vie – mais sur la question de l’esclavage et du fameux «compromis des trois cinquièmes» qui s’est produit là-bas, Hamilton a sombrement supposé: «Aucun syndicat ne pourrait être formé» sans lui.

Et que dire de sa réprimande viscérale des hypocrisies de Jefferson en 1796? C’était parfaitement juste. Jefferson, toujours fier de la renaissance, savait que l’esclavage était mauvais. Il a tenté de blâmer l’institution sur le roi George III dans la déclaration d’indépendance avant que les États du Sud ne le forcent à le retirer, et au début des années 1780, il a publié Notes sur l’État de Virginie, qui a notamment soutenu que l’esclavage pouvait être mis fin à l’État d’ici 1784 avec des esclaves émancipés pénétrant dans le continent intérieur de l’Amérique du Nord. Bien sûr, rien de tout cela ne s’est produit, et entre ses nombreux postes impressionnants au sein du gouvernement, de l’ambassadeur en France au secrétaire d’État, au vice-président et enfin au président des États-Unis, il n’a jamais réellement atteint ces objectifs … ni libéré les centaines de Des hommes et des femmes noirs qu’il peinait à Monticello.

En fait, Hamilton a utilisé l’hypocrisie et le racisme flagrant au sein Notes sur l’État de Virginie contre Jefferson, notant le fanatisme paternel du document où Jefferson a offert des explications pseudoscientifiques à suggérer dans la hiérarchie naturelle, les Blancs étaient au-dessus des Noirs, de la même manière que les Noirs étaient au-dessus des orangs-outans. « [He’d have them] exportés vers une région moins amicale où ils pourraient tous être assassinés ou réduits à un état d’esclavage plus misérable », a écrit Hamilton en tant que Phocoin au sujet du plan d’émancipation non réalisé de Jefferson. Mais son acte d’accusation le plus accablant insinuait que les esclaves à peau claire bien connus appelés Black in Monticello pouvaient avoir un héritage compliqué.

«À un moment, il est impatient d’émanciper les Noirs pour défendre la liberté de la race humaine. À un autre, il découvre que les Noirs sont d’une race différente de la race humaine et donc, lorsqu’ils sont émancipés, ils doivent être immédiatement retirés hors de portée du mélange de peur qu’il (ou elle) ne le fasse tache le sang de son maître, sans se souvenir de ce qu’il aurait dû retenir de sa situation et d’autres circonstances – que cette mélange peut avoir lieu pendant que le nègre reste en esclavage. Il doit avoir vu tout autour de lui des marques suffisantes de cette tache de sang avoir été convaincu que les garder en esclavage ne l’empêcherait pas. »

– Alexander Hamilton

Le biographe Chernow pense même que cela laisse entendre que Hamilton a des connaissances sur l’affaire de Jefferson avec la peau claire Sally Hemings, car Angelica Schuyler Church était une amie de Jefferson pendant son séjour à Paris quand il a peut-être commencé cette, euh, relation. Hemings avait 14 ans à l’époque.

  • Tuc Tuc Grâce au coussin anti-renversement de tuc tuc, votre nouveau-né peut enfin se reposer sans avoir peur de ses mouvements. Il saura que son inséparable mascotte l'accompagne et prend soin de lui pendant son sommeil. +0 mois avec tuc tuc. - Autre
    Fnac.com : Grâce au coussin anti-renversement de tuc tuc, votre nouveau-né peut enfin se reposer sans avoir peur de ses mouvements. Il saura que son inséparable mascotte l'accompagne et prend soin de lui pendant son sommeil. +0 mois avec tuc tuc. - Autres. Achat et vente de jouets, jeux de société, produits
    52,42 €
  • Naturado Véritable Monoi de Tahiti avec sa Fleur de Tiaré parfum Coco Naturado
    Veritable Monoi de Tahiti avec sa Fleur de Tiare parfum Coco 150ml Naturado : Pour une peau sublimee et satinee. Voyagez grace auVeritable Monoi de Tahiti avec sa Fleur de Tiare parfum Coco 150ml Naturado et son delicieux parfum coco dont vous ne vous lasserez pas cet ete! 100% pur Monoi de tahiti, le
    13,75 €
  • ALLIBERT Meuble lave-mains Belem pack avec miroir couleur chêne hamilton L 40 x
    Salle de bain, WC Meuble de salle de bain Meuble lave mains Ensemble meuble lave-main ALLIBERT, Un lave-main moderne et compact, parfait pour l'aménagement de votre espace toilette Robinetterie, bonde et siphon ne sont pas inclus dans le pack. L'ensemble comprend : 1 meuble sous-vasque livré monté 1
    119,00 €
Voir aussi  EA Investors ferme les bonus de plusieurs millions de dollars de la société

Written by SasukE

Warzone fr fait ta pub

Planifiez votre prochaine aventure avec les bons de date ouverts de Datai Langkawi