Dungeons and Dragons: Résumé de la revue de l’Alliance noire

Dungeons and Dragons: Résumé de la revue de l'Alliance noire

« Je voulais tellement Donjons & Dragons : Dark Alliance être une version coopérative impressionnante des RPG de table crayon et papier que j’aime depuis des décennies, mais ce n’est tout simplement pas le cas. C’est une randonnée fade et ennuyeuse à travers des rencontres répétitives remplies de bugs et de choix de conception ennuyeux, et bien que cela vous permette de jouer seul, vous ne devriez absolument pas le faire car c’est un cauchemar déséquilibré. Je peux louer son apparence fidèle, qui capture une grande partie de ce qui fait de Forgotten Realms un cadre formidable, mais il n’y a pas grand-chose d’autre à recommander à propos de ce gâchis brut d’un RPG hack-and-slash.

Note : 4/10

Andy Kelly, Joueur PC:

« Mais les insectes mis à part, Alliance noire est une explosion. Il apporte le monde de Donjons & Dragons à la vie avec brio, avec des combats charnus, un monde magnifique et des monstres vraiment méprisables à découper. C’est un rappel de ce qui fait des Royaumes oubliés un cadre fantastique et une chance bienvenue de revenir à Icewind Dale, un endroit que beaucoup de joueurs sur PC, moi y compris, adorent. Si vous êtes plutôt un fan de RPG, vous pourriez trouver le combat non-stop un peu trop. C’est avant tout un jeu qui consiste à tuer des monstres – et c’est l’un des meurtres de monstres les plus joyeusement brutaux sur PC, même si vous n’avez personne d’autre avec qui tuer.

Note : 82/100

Jason Wilson, VentureBeat:

Japanfm.fr est composé d’une jeune équipe de rédacteurs passionnés par tout ce qui touche l’Asie en général. N’hésitez pas à partager notre article si celui-ci vous a plu !

Voir aussi :  Le retour de Star Wars de Durge pourrait-il conduire à un rôle dans The Mandalorian ou Book of Boba Fett?