L’apparence d’une femme sergent de l’armée de l’air classée par ses collègues officiers pendant son traitement psychiatrique pour abus sexuel

L'apparence d'une femme sergent de l'armée de l'air classée par ses collègues officiers pendant son traitement psychiatrique pour abus sexuel

À la lumière de l’indignation concernant Sergent A est une autre mise à jour sur son cas tragique. Il a été signalé précédemment que le sergent A, qui était une femme sergent de l’Air Force, était décédé par suicide après avoir été agressé sexuellement par un collègue officier de l’Air Force. L’armée de l’air a fait l’objet d’un examen minutieux lorsqu’il a été révélé qu’elle aurait tenté de dissimuler l’affaire plutôt que de punir l’agresseur. Alors que la nouvelle de cette affaire tragique continue de faire les gros titres, l’armée de l’air est devenue la cible de réactions encore plus violentes en raison des récents développements.

Sergent A | Actualités1

Selon Actualités MBC, non seulement les renseignements personnels du sergent A ont été divulgués au public, mais son apparence et son apparence ont été fortement appréciées par ses collègues officiers. Le sergent A avait reçu un traitement psychiatrique pour le traumatisme qu’elle avait subi à la suite de l’abus sexuel et pendant qu’elle suivait des conseils, ses informations personnelles ont été divulguées. Son nom, son âge et ses photos ont été divulgués, qui ont ensuite été utilisés par ses collègues officiers de l’Air Force pour classer son apparence et son apparence.

Couverture de MBC News sur la fuite d’informations personnelles du sergent A | Actualités MBC

La famille du sergent A a déposé une plainte contre l’Air Force pour violation de la loi sur les cas spéciaux de violence sexuelle. Non seulement l’Air Force a négligé de prendre des mesures pour protéger la victime, mais elle n’a pas non plus protégé ses informations personnelles.

Après une enquête plus approfondie, MBC News a confirmé par le biais d’un Officier A que les renseignements personnels du sergent A avaient en fait été divulgués au sein de la Force aérienne, ainsi que dans le grand public. L’officier A, qui travaille au bureau juridique de l’Air Force, a déclaré à MBC News qu’ils avaient entendu parler des abus sexuels du sergent A au sein du quartier général de l’Air Force. Ils ont partagé que le nom du sergent A, son unité, l’étendue de son traumatisme et ses photos ont été diffusés au quartier général de l’Air Force, qui ont ensuite été divulgués à l’extérieur des murs de l’Air Force.

Voir aussi :  Tiger JK s'avère être le meilleur patron en achetant des albums BTS "Butter" pour son personnel

MBC News parle à l’agent A | Actualités MBC

Ils ont parlé de la victime et se sont concentrés sur elle. Qu’elle soit jolie ou non, évaluation de l’apparence, évaluation du visage… ils n’arrêtaient pas de dire que ça allait. C’était une situation grave car ce genre de discussions continuait à avoir lieu.

— Officier A

Même après la mort par suicide du sergent A, il a été signalé que les évaluations de son apparence se poursuivaient. Selon MBC News, les détails de sa mort, qu’elle a enregistrés sur son téléphone portable, ont également commencé à circuler au sein de l’Air Force.

Lorsque MBC News a contacté l’Air Force pour parler du sergent A et de sa fuite d’informations personnelles, ils ont nié avec véhémence les accusations en déclarant qu’ils étaient « complètement inconscient des allégations et n’en sait rien. »

Air Force nie les allégations | Actualités MBC

La source: theqoo et MBC News


Japanfm.fr est composé d’une jeune équipe de rédacteurs passionnés par tout ce qui touche l’Asie en général. N’hésitez pas à partager notre article si celui-ci vous a plu !