Les détaillants allemands plaident pour une aide d’État alors que les magasins ferment

MODE

Berlin, Allemagne – L’association de vente au détail allemande HDE a appelé mercredi le gouvernement à accorder des aides d’État et des allégements fiscaux immédiats pour empêcher les entreprises de faire faillite alors que les magasins ferment leurs portes pour endiguer la propagation du coronavirus, perdant 7 milliards d’euros (7,70 milliards de dollars) par semaine.

« La perte massive de chiffre d’affaires détruit des milliers d’entreprises indépendantes et des millions d’emplois », a déclaré le président du HDE, Josef Sanktjohanser, dans un communiqué annonçant qu’il avait écrit à la chancelière Angela Merkel pour demander de l’aide.

HDE a déclaré que la commande de fermetures de magasins entraînerait une perte de ventes d’environ 1,15 milliard d’euros par jour ou 7 milliards d’euros par semaine.

« De nombreux petits détaillants de mode, magasins de chaussures et de sport, parfumeries, magasins de meubles et magasins d’électronique ainsi que les grands magasins sont concernés », a déclaré Sanktjohanser.

Il a ajouté que les détaillants en ligne souffraient également du fait que les consommateurs régnaient dans leurs dépenses, les ventes chutant de 20 à 30%.

Sauf si une aide d’État est accordée immédiatement, le HDE a déclaré que de nombreux détaillants étaient confrontés à l’insolvabilité, ce qui aurait un impact permanent sur les centres-villes du pays et l’approvisionnement de la population.

Le HDE a également exigé que le gouvernement reporte immédiatement les paiements d’impôts sans intérêts ainsi que les cotisations de sécurité sociale dues en mars et avril.

Par Emma Thomasson; monteuse: Michelle Martin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *