Les fans de Star Wars accusent bébé Yoda d’abandonner les jeunes pendant la commande 66

Les fans de Star Wars accusent bébé Yoda d'abandonner les jeunes pendant la commande 66

L’épisode de cette semaine de Le mandalorien a donné aux téléspectateurs un aperçu énorme de la trame de fond de The Child via un long discours explicatif des débuts de Rosario Dawson, Ahsoka Tano, et le petit gars a même un nom maintenant. Bien sûr, il serait insensé de s’attendre à ce que quelqu’un appelle Grogu autre chose que Bébé Yoda étant donné à quel point il est profondément ancré dans les cœurs et les esprits de la base de fans, mais cela dévoile au moins plusieurs couches du mystère qui l’entoure.

Ahsoka a révélé que le fils de substitution de Mando a été élevé au temple Jedi de Coruscant, où il a été formé par certains des meilleurs maîtres Jedi de l’époque, pour être caché pendant la montée au pouvoir de l’Empire. Bien sûr, cela est directement lié à l’ordre 66 exécuté en La revanche des Sith, lorsque le mentor d’Ahsoka, Anakin Skywalker, a pleinement embrassé le côté obscur de la Force et massacré les jeunes.

Le mandalorien a établi que Baby Yoda a environ 50 ans et que la série se déroulant environ 25 ans après le film susmentionné, Grogu aurait été encore plus petit à l’époque. Pourtant, cela n’a pas empêché les fans de l’accuser d’abandonner le reste des Younglings, et vous pouvez consulter certaines des réactions à la révélation ci-dessous.

Suite à une série de grandes révélations dans «The Jedi», Le mandalorien se positionne clairement comme un point de transition dans le Guerres des étoiles mythologie qui lie le canon des émissions animées et des films ensemble, et Bébé Yoda semble avoir des liens avec tous les coins de l’univers, avec le monde entourant Mando et sa charge de plus en plus grande chaque semaine.

Written by SasukE

Résultats des Super Weekends de la saison zéro du championnat mondial PUBG Mobile

Résultats des Super Weekends de la saison zéro du championnat mondial PUBG Mobile

Sunday Comics: Remerciements

Sunday Comics: Remerciements