Netflix’s The Serpent True Story: le livre qui a inspiré le drame True Crime

Netflix's The Serpent True Story: le livre qui a inspiré le drame True Crime

L’acteur franco-algérien Tahar Rahim a appris l’existence du tueur en série Charles Sobhraj à l’adolescence dans les années 1990. Il a ramassé le livre Sur les traces du serpent sur la table de chevet de son frère aîné, et lisez l’histoire d’un meurtrier manipulateur qui a drogué, volé et tué une série de victimes pour la plupart en randonnée le long de la «piste hippie» de l’Asie du Sud dans les années 1970. Deux décennies plus tard, Rahim serait jeté comme Sobhraj dans un véritable drame policier Le serpent, une série en huit parties maintenant sur Netflix. Dans ce document, l’acteur cherchait à canaliser la qualité terriblement calme, hypnotique mais rapide de cobra que les descriptions de Sobhraj avaient évoquée pour lui.

Richard Neville et Julie Clarke Sur les traces du serpent: la vie et les crimes de Charles Sobhraj a été publié pour la première fois en 1979 et raconte des événements de l’enfance du tueur jusqu’à la fin des années 1970. Il est devenu un best-seller mondial lors de sa publication initiale et, en 1989, a inspiré un film télévisé sur les crimes de Sobhraj. Passionnant et bien documenté, il dresse le tableau effrayant d’un individu intrigant mais charismatique qui a pris la vie de jeunes voyageurs, apparemment sans remords.

Une grande partie du récit de Neville et Clarke est tirée d’entretiens que le couple a menés avec Sobhraj en 1977, leur permettant de se plonger dans sa jeunesse, son premier mariage et ses convictions en France. Ces domaines ont été largement exclus de la série BBC-Netflix, qui se concentre plutôt sur les vols et les meurtres commis par Sobhraj de 1975 à 1976 lors de voyages à Hong Kong, à Singapour, en Thaïlande, en Inde et au Népal, utilisant souvent des passeports volés à ses victimes. La série choisit également de mettre en avant la longue enquête sur Sobhraj menée par le diplomate néerlandais Herman Knippenberg et son épouse, la diplomate allemande Angela Kane.

Voir aussi :  Revue de Mossoul

Une nouvelle édition du livre de Neville et Clarke a été publiée par Vintage en décembre 2020 en lien avec la sortie britannique de la série sur BBC One. Richard Neville, journaliste australien connu pour son édition du magazine britannique de contre-culture Oz dans les années 1960 et 1970, était décédé en 2016, et de nouvelles révisions ont été apportées par Clarke, co-auteur et épouse de Neville. L’histoire compliquée des nombreux crimes de Charles Sobhraj avait subi plusieurs développements depuis la première publication, et les nouveaux ajouts de Clarke ont été en mesure de fournir des réponses aux questions laissées sans réponse dans l’original.

Japanfm.fr est composé d’une jeune équipe de rédacteurs passionnés par tout ce qui touche l’Asie en général. N’hésitez pas à partager notre article si celui-ci vous a plu !