Rocket Lab ramène avec succès sa fusée sur Terre sous un parachute

Rocket Lab ramène avec succès sa fusée sur Terre sous un parachute

Après avoir lancé l’une de ses fusées en orbite jeudi, le petit lanceur de satellites Rocket Lab a réussi à ramener le véhicule sur Terre et à l’atterrir doucement dans l’océan sous une série de parachutes. La manœuvre faisait partie d’une répétition générale complexe, destinée à pratiquer presque toutes les étapes que Rocket Lab prendra pour récupérer et réutiliser ses fusées à l’avenir.

La principale fusée de Rocket Lab est l’Electron, destinée à lancer des lots de petits satellites en orbite terrestre basse. Pour les 15 lancements de la société jusqu’à présent, l’Electron a été consommable, avec une toute nouvelle fusée utilisée pour chaque nouvelle mission. Mais en 2019, Rocket Lab a annoncé son intention d’essayer de sauver la majorité de la fusée Electron après les prochains lancements, afin de réutiliser les véhicules pour les missions ultérieures. Et l’entreprise progresse lentement vers cet objectif depuis lors, testant de nouvelles manœuvres sur ses missions visant à réaliser une reprise.

Le plan de récupération de Rocket Lab est assez différent de celui de SpaceX, qui fait atterrir ses fusées Falcon 9 sur une plate-forme d’atterrissage ou sur un drone autonome après le lancement. Pour l’Electron, Rocket Lab envisage également de ramener la fusée sur Terre de manière contrôlée après un vol. Mais une fois à une certaine altitude, l’Electron déploiera un parachute drogue et un parachute principal pour ralentir sa chute. Alors que l’Electron descend lentement sur Terre, Rocket Lab enverra un hélicoptère pour accrocher la ligne des parachutes, attrapant efficacement le véhicule dans les airs et empêchant le matériel de frapper l’océan.

Lors de ce 16e lancement, Rocket Lab a pratiqué ces étapes, y compris le déploiement du parachute, après le lancement de l’Electron depuis l’installation principale de la société en Nouvelle-Zélande. Cependant, la société a sauté la dernière étape consistant à arracher l’Electron de l’air, et la fusée a finalement éclaboussé dans l’océan Pacifique. L’objectif était de voir si l’entreprise pouvait ramener la fusée intacte et l’atterrir en un seul morceau dans l’océan. Le PDG de Rocket Lab, Peter Beck, a tweeté une première photo de l’Electron sous un parachute, et les animateurs lors de la diffusion en direct du lancement ont déclaré que plus de photos seraient partagées dans les prochains jours.

Rocket Lab prévoit de pêcher la fusée Electron hors de l’eau et de ramener le matériel dans une usine pour l’examiner en détail. Les ingénieurs ont équipé cet Electron de capteurs supplémentaires pour collecter des données pendant le lancement et la descente, car l’équipe veut voir dans quel état se trouve le véhicule après son voyage éclair dans l’espace et retour. Ensuite, ils comprendront mieux quand ils pourront essayer le grappin en vol pour hélicoptère. Il est également possible que cette fusée en particulier puisse voler à nouveau si elle est en assez bonne forme.

Alors que la reprise a retenu la plus grande attention, Rocket Lab a également lancé 30 satellites dans l’espace pour cette mission. Les satellites allaient de la surveillance aux sondes de communication, et comprenaient également un véhicule chargé de démontrer une nouvelle technologie d’attache visant à débarrasser l’espace des débris inutiles et dangereux. Également sur cette mission était une statue imprimée en 3D d’un nain de jardin, fournie par Gabe Newell, le fondateur de Valve Software. Nommée Gnome Chompski, la statue est calquée sur un accessoire du Demi vie série de jeux vidéo et a servi de moyen amusant de simuler la masse pendant le vol. Pour cette mission, Newell a promis de faire un don de 1 $ à l’unité de soins intensifs pédiatriques Starship en Nouvelle-Zélande pour chaque personne qui a écouté le livestream de lancement de Rocket Lab.

  • KRISTALIA fauteuil sur piètement bois ELEPHANT (Terre cuite - bois de Hêtre et polyuréthane)
    En 2011 Elephant présente sa nouvelle version avec des pieds en hêtre massif, au look typiquement nordique.
  • NANIMARQUINA tapis CAL 1 95x125 (Terre cuite - Laine)
    Inspiré des mobiles du célèbre sculpteur américain Alexander Calder, ce tapis rend hommage au pionnier de l'art cinétique, en transposant ses formes mobiles sur le sol. L'originalité de ce tapis réside dans sa forme irrégulière et non conventionnelle. Selon l'angle sous lequel on l'observe, Calder semble plus ou moins allongé, passant de la forme sphérique à la forme ovale. Les lignes courbes et douces de Calder établissent une rupture avec les environnements très stricts et linéaires qui composent notre quotidien. Proposés dans une multitude de couleurs, les tapis de cette gamme on été conçus pour s'associer entre eux afin de former des combinaisons chatoyantes. Une création qui dégage une énergie positive mêlée à la sensualité des formes organiques. Particulièrement doux et agréable au toucher, ce tapis 100 % laine se décline dans des coloris vibrants et profonds. Véritable oeuvre d'art, Calder est un tapis tufté à la main. Sa fabrication nécessite un savoir-faire d'excellence : à l'aide d'un pistolet manuel à aiguilles, la laine est insérée brin par brin dans la base et fixée au moyen de latex.CE PRODUIT EN DÉTAIL 100% Laine de Nouvelle Zélande Inspiré des mobiles suspendus du sculpteur Alexander Calder - Fabrication manuelle - Technique du tuft : brins de laine implantés un à un au pistolet (46.500 noeuds/m2) - Hauteur de poil : 14 mm - Pas de nettoyage à sec - Production en collaboration avec Care & Fair - Label KALEEN (attestant que les tapis n'ont pas été tissés par des enfants) L 125 cm x l 95 cm - Épaisseur : 2 cm
  • Terre Exotique Poivre de Bolovens bio - Pot 50g
    Le plateau des Bolovens, au sud du Laos, est réputé pour ses cultures de thé et café, qui s'y épanouissent sur une sol volcanique et riche en nutriments, à 650m d'altitude. Le poivre des Bolovens y tire toute sa singularité. Ce poivre aux jolies baies présente une teinte rouge brique à sang de boeuf, avec des reflets prune. De taille moyenne, elles sont homogènes et parfaitement sphériques, avec une enveloppe légèrement plissée.Une fois séparée de son enveloppe, le grain est lisse et ferme, d'une belle couleur orangée claire. Sa pulple est d'un blanc laiteux, entouré d'une petite coque vert pistache.Au goût, ce poivre rouge propose un ensemble vif, légèrement acidulé, avec des saveurs juteuses d'agrumes, qui font ensuite la place à des notes plus douces et sucrées (chocolat amer, fèves de Tonka). Sa tonalité vive et acidulée, dénuée d'agressivité, donne une impression de matière et de volume. La finale en bouche vous surprendra par sa sucrosité.A utiliser moulu ou broyé juste avant de servir votre plat, comme par exemble :Quasi de veau rôti au four et poêlée de champignons des boisBlanquette de veau accompagnée de carottes confitesPoularde pôchée, sauce crémée aux morillesGâteau au parfum de fêves de TonkaTarte aux prunes caraméliséesSalade de fruits rouges, parfumée au vinaigre balsamiqueNe pas le faire infuser trop longtemps au risque de voir ses notes végétales et amères prendre le dessus.

Written by SasukE

Hello, My Name Is Octicorn

Options de Mercury Filmworks ‘Bonjour, je m’appelle Octicorne’

Les meilleurs cadeaux de Noël pour les amateurs de jeux de société

Les meilleurs cadeaux de Noël pour les amateurs de jeux de société