Sky One Sci-Fi Intergalactic: «  C’est un road movie à travers l’espace  »

Sky One Sci-Fi Intergalactic: `` C'est un road movie à travers l'espace ''

Cette profondeur et cette intensité psychologiques sont au cœur de Intergalactique. Comme le dit Vrolyk, de nouveaux mondes se trouvent à travers les personnages alors qu’ils se frayent un chemin à travers des histoires construites autour d’une «structure très mythique» d’évasion et d’aventure. Le producteur Simon Maloney tient à souligner ce réalisme acharné. «L’une des choses que Julie et Iona ont mises et que j’aime vraiment, c’est que si quelqu’un se fait tirer dessus dans le premier épisode, cette cicatrice reste avec eux tout au long de la série! Le navire, le Ciguë, s’est dégradé pendant le tournage lui-même, car il a des entailles et des marques graduelles de la part des caméras et des prises de vue, et cela ne fait qu’ajouter à la patine du spectacle. Bien qu’il ait été tourné dans ce monde incroyable qui a été créé, il a une vraie sorte d’humilité et de granularité.

Il y a plus qu’un soupçon de Nostromo dans les couloirs crasseux du navire de transport, et la comparaison avec le classique de 1979, Extraterrestre, ne dérange pas Vrolyk. «C’est une vieille référence, mais pourquoi pas? Je veux dire, Ridley Scott est un génie… La conception originale du Ciguë était un navire transporteur de prison. C’est comme une boîte à sueur pour un âge intergalactique. La pensée derrière cela était, quelle sera la conception la plus pratique pour cela? Nous ne voulions rien concevoir simplement parce que cela aurait l’air cool. Les humains seront toujours des humains dans 150 ans. Ils auront toujours besoin de tables, ils ne réinventeront pas des choses qu’ils n’ont pas besoin de réinventer. De plus, à une époque où il y a eu un effondrement écologique sur Terre, nous avons décidé que les humains mettaient tous leurs efforts à sortir dans la galaxie et à ramener les choses. Il s’agissait d’être vraiment pratique. Nous posions constamment des questions comme: «Quel est son but? Pourquoi est-ce là?

Voir aussi :  Netflix s'installe Choisissez votre propre procès d'aventure sur le film Black Mirror

« Je pense que beaucoup de science-fiction peut être assez brillante, assez métallique, avec de longs couloirs, et nous avons consciemment, dès le début, dit que nous voulions que cela se sente plus organique: utiliser énormément la forme, la texture et la couleur. »

Même les uniformes des prisonniers étaient visuellement significatifs, Vrolyk et l’équipe artistique se demandant pourquoi les détenus des prisons américaines portent cette orange distinctive. «C’est à cause de la visibilité, nous avons donc opté pour un uniforme de prison turquoise et jaune vif très frappant pour essayer de nous assurer que nous apportions de la couleur à la pièce.

Intergalactic Sky One épisode 1

Maloney met en évidence le contraste entre les intérieurs fonctionnels et l’incroyable galaxie au-delà, qui évoque les vues panoramiques créées par Ralph McQuarrie pour l’original Guerres des étoiles trilogie. «Le paysage est devenu grand, tourné à Valence. Le parc scientifique a l’air complètement hors du monde, ce qui s’est traduit par [the show’s] New London qui se sent. Puis dans l’épisode trois, il y a une séquence dans certaines autoroutes souterraines de secours qui passent sous Madrid, une structure incroyable. Les différentes planètes que nous visitons au cours de la série donnent l’impression d’avoir une échelle et une couleur énormes et une attention aux détails, ce qui est un très bon contrepoids à la fonctionnalité du Ciguë. »

«Nous avons un concepteur de production incroyable, un gars appelé Mark Geraghty, qui construit des mondes. Assez souvent, nous sortons et trouvons un emplacement, mais il faut tellement l’adapter qu’au final, c’est juste mieux si Mark le construit! Il y a une séquence d’action à la fin de l’épisode cinq – nous avons regardé et cherché et cherché un emplacement pour une planète enneigée.  » Ils ont «neigé» une maison mais ont fini par construire un décor pour la séquence d’action elle-même. «C’est une bataille constante entre laisser partir Mark», dit Maloney en riant, «et les choses que nous pouvons trouver sur place.»

Voir aussi :  La bande-annonce d'Elden Ring et la date de sortie révèlent Internet

Japanfm.fr est composé d’une jeune équipe de rédacteurs passionnés par tout ce qui touche l’Asie en général. N’hésitez pas à partager notre article si celui-ci vous a plu !