Star Trek: Discovery Saison 3 Episode 7 Review: Unification III

Star Trek: Discovery Saison 3 Episode 7 Review: Unification III

Le mystère de The Burn conduit Michael et la Fédération à Ni’Var. Avant The Burn, toutes les planètes membres de la Fédération devaient consacrer des ressources au problème de dilithium décroissant de Starfleet. Ni’Var est venu avec SB-19, et un projet expérimental qui impliquait en quelque sorte de déplacer des navires dans l’espace d’une manière quasi instantanée qui n’est pas sans rappeler la méthode d’entraînement des spores de Discovery. Cependant, les scientifiques de Ni’Var ont jugé l’expérience trop dangereuse et ont prévu de la fermer… jusqu’à ce que la Fédération leur ordonne de continuer. Lorsque l’incendie s’est produit, Ni’Var a cru que c’était de leur faute et que la Fédération les avait poussés à la tragédie. En conséquence, Ni’Var a choisi de quitter la Fédération.

Michael insiste pour apporter ses nouvelles découvertes sur The Burn à Ni’Var, car elle pense que cela prouve que le SB-19 n’était pas la source de l’accident. Elle souhaite également accéder à toutes les données du projet SB-19 qui pourraient aider à obtenir plus de réponses sur The Burn. Malgré son insistance, Michael hésite initialement et étonnamment à y aller. Cependant, Vance la convainc / l’ordonne. Après tout, qui de mieux pour agir en tant qu’ambassadrice de la Fédération auprès de Ni’Var que la sœur de Spock, la personne qui a ouvert la voie à la réunification vulcain-romulienne?

Malheureusement, le président de Ni’Var, T’Rina, a immédiatement et définitivement mis fin à la demande de Michael concernant les données du SB-19. Mais c’est loin d’être la première fois que Burnham a affaire à des types vulcains tenaces. Elle invoque le T’Kal-in-ket, un rituel vulcain qui exige un quorum pour répondre à sa demande de données scientifiques. En gros, c’est une rencontre de club de débat mélangée à une séance de thérapie avec des torches tiki pour l’ambiance, et c’est tellement très Star Trek.

Michael est nommé avocat du Romulan Qowat Milat, alias l’ordre des guerrières-nonnes vu cette saison en Star Trek: Picard et, dans la plus grande surprise de l’épisode, c’est la maman perdue depuis longtemps de Michael! Honnêtement, la torsion de l’intrigue selon laquelle Gabrielle, qui voyage dans le temps, est devenue une nonne guerrière Ni’Var au cours des dernières années est un peu difficile à avaler, mais c’est une réunion tellement glorieuse que je vais le permettre. Cela conduit également à l’un des moments les plus intenses de l’épisode, lorsque Gabrielle manipule plus ou moins émotionnellement sa propre fille devant le collège Ni’Var, le président de Ni’Var, Saru, et une salle pleine d’autres pour travailler publiquement à travers ses problèmes.

Pourquoi Michael est-il si obsédé par l’idée de savoir pourquoi The Burn s’est produit? Comment peut-elle prétendre parler au nom de la Fédération et lui faire confiance alors qu’elle désobéissait aux ordres directs du dernier épisode? Où appartient Michael? Ces questions, en grand Star Trek tradition, sont posées dans ce qui est plus ou moins un drame de salle d’audience. Et, en grand Star Trek tradition, lorsque notre protagoniste atteint la foi dans l’institution de Starfleet, dans sa famille Discovery et dans les idéaux de la Fédération, elle la trouve. Dans le processus, elle convainc T’Rina de partager les données du SB-19 avec elle – non pas en argumentant efficacement et logiquement son point de vue dans le T’Kal-in-ket, mais en donnant la priorité à la protection de la paix fragile entre les Romuliens et les Vulcains sur obtenir des réponses sur The Burn.

Written by SasukE

rapport-plusieurs-comptes-psn-sont-bannis-pour-vendre-un-accès-à-la-playstation-plus-collection-aux-utilisateurs-ps4

Rapport – Plusieurs comptes PSN sont interdits pour vendre l’accès à la collection PlayStation Plus aux utilisateurs PS4

Meilleures offres de casques de jeu Black Friday (PS5, Xbox, Switch, PC)

Meilleures offres de casques de jeu Black Friday (PS5, Xbox, Switch, PC)