The Stand Episode 2: Comment Larry Underwood entre dans l’histoire de Stephen King

The Stand Episode 2: Comment Larry Underwood entre dans l'histoire de Stephen King

Dans une décision majeure qui est devenue un point de débat avant même le lancement de la série limitée le 17 décembre, Cavell et son collègue producteur exécutif Josh Boone ont choisi de jouer avec la structure du récit de King, montrant que nos protagonistes construisaient déjà leur communauté dans le Boulder Free Zone avant de revenir en arrière pour révéler comment ils y sont arrivés.

«Je sais que tout le monde se sent comme un grand choix, et c’est évidemment le cas», déclare Cavell quand Repaire de geek parle avec lui par téléphone. «Mais cela me semblait très clair, et pour nous depuis le début, que nous ne voulions pas faire passer les gens à travers trois épisodes du monde en train de mourir avant d’arriver à l’essentiel de notre histoire. Je veux dire, écoutez, ces 300 premières pages du livre sont merveilleuses, et je m’en souviens certainement de la première fois que j’ai lu le livre, mais ce n’est pas non plus exactement de quoi parle le livre.

Quoi Le stand C’est à peu près, continue Cavell, c’est ce qui vient après que Captain Trips ait effacé le monde, qui est «cette lutte élémentaire pour l’âme de ce qui reste», explique-t-il. «Et ces questions sur la façon dont vous procédez à la reconstruction et sur ce qui constitue une société humaine. Si vous aviez une chance d’appuyer sur le bouton de réinitialisation de l’humanité, la reconstruiriez-vous de la même manière? »

Cavell ajoute: «Ces questions incroyablement fondamentales et fascinantes sur la base de l’autorité, la base du gouvernement, ce que la société doit à l’individu, ce que l’individu doit à la société, ce que les individus se doivent entre eux – à moi, à nous, cela ressemble à la viande de Le stand. On avait donc l’impression que le point de départ honnête était après (la peste), et ensuite nous pouvons revenir en arrière et voir des bribes sur la façon dont les gens sont arrivés là où ils sont.

Dans le cas de Larry Underwood, nous voyons comment il passe une partie de son temps dans une ville de New York presque vide après que le superflu ait anéanti la majeure partie de la Big Apple, et nous sommes présentés à un personnage que nous n’avons jamais rencontré. la minisérie de 1994 basée sur le livre: l’ancienne mondaine Rita Blakemoor.

Written by SasukE

9 fois que les idoles ont fait oublier aux cameramen comment faire leur travail

9 fois que les idoles ont fait oublier aux cameramen comment faire leur travail

Anime2You

« Hello World »: guide de voyage de Kyoto en téléchargement PDF